Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Comptabilité, Expansion d'entreprise

Xpress Money renforce sa présence sur le marché des transferts de fonds en Afrique



DUBAÏ, ÉAU, September 2, 2018 /PRNewswire/ --

Les forces puissantes de la mondialisation et des migrations font de l'économie mondiale une formidable entité. Les migrations jouent un rôle important, car elles aident à stimuler l'économie du pays hôte tout en favorisant celle du pays d'origine par l'intermédiaire des transferts de fonds. L'Afrique est l'un des quelques continents où les transferts de fonds entrants ont éclipsé l'aide étrangère et l'aide publique au développement (APD). D'après un rapport de la Banque mondiale, les transferts de fonds vers l'Afrique subsaharienne ont augmenté de 11,4 % en 2017, totalisant 38 milliards USD. Le Nigeria est l'un des principaux destinataires de transferts de fonds, avec un total de 21,9 milliards USD, suivi par le Sénégal et le Ghana. Dans plusieurs pays d'Afrique, les transferts de fonds représentent une part significative du PIB (produit intérieur brut). En outre, le rapport estime à environ 41 milliards USD les fonds transférés vers l'Afrique subsaharienne en 2018. Xpress Money, l'une des marques mondiales les plus fiables dans le domaine des transferts d'argent, comprend le potentiel du marché des transferts de fonds en Afrique. Au cours des 2 à 3 dernières années, Xpress Money a mobilisé ses efforts de manière stratégique sur le marché africain afin de renforcer la présence de sa marque et d'accroître sa clientèle sur le deuxième plus grand et deuxième plus peuplé continent de la planète. Les perspectives d'évolution des transferts de fonds en Afrique sont prometteuses pour la diaspora et ses bénéficiaires, alors que Xpress Money mise sur l'accessibilité physique et financière, et la commodité des transferts de fonds pour son audience africaine.

     (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/682262/Xpress_Money_Logo.jpg )

Malgré des transferts de fonds entrants impressionnants sur le continent africain, le coût moyen des virements d'argent en Afrique subsaharienne reste élevé, à hauteur de 9,07 % au 2e trimestre 2018, comparativement à la moyenne mondiale de 6,99 % au 2e trimestre 2018. À première vue, l'une des raisons de cette moyenne mondiale élevée des coûts des transferts de fonds est la plaie des contrats d'exclusivité dans certains pays, un obstacle à une concurrence saine. Xpress Money est fermement convaincue qu'une architecture ouverte est rapidement nécessaire pour que le secteur soit prospère et bénéficie aux clients.

Avec une présence florissante dans plus de 165 pays sur l'ensemble des continents, Xpress Money a établi des partenariats avec de grandes institutions financières en Afrique, dans le but de faire baisser consciencieusement les coûts élevés des transferts de fonds dans cette région. Poursuivant son expansion dynamique initiée en 2015, de 2016 à 2018, Xpress Money a renforcé de manière stratégique sa présence en Afrique à travers des collaborations avec des banques, des opérateurs de télécommunication et des entreprises financières non bancaires de premier rang dans l'ensemble de la région. D'importants acteurs financiers comme Cooperative Bank au Kenya, DFCU Bank en Ouganda, I&M Bank au Rwanda, ADB Bank au Ghana, GAS au Ghana, UNB au Ghana, Zenith Bank au Ghana, FBN au Sénégal et Real Transfer en Namibie ont été ajoutés au réseau de partenaires de Xpress Money en Afrique. À l'heure actuelle, la force du réseau de Xpress Money en Afrique se traduit par plus de 7 500 agences de services et, d'ici à la fin 2019, Xpress Money devrait ajouter de nombreux autres pays, augmentant ainsi son réseau à 10 000 agences dans l'ensemble de l'Afrique.

L'Afrique est l'un des précurseurs et adeptes précoces des canaux numériques dans le secteur mondial des transferts de fonds. Capitalisant sur les avantages de canaux de transferts d'argent plus récents, Xpress Money a établi des partenariats, afin de fournir à sa clientèle africaine la commodité de la technologie de transferts de fonds mobile. Xpress Money propose actuellement des services de portefeuille mobile au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, au Ghana, au Nigeria, en République démocratique du Congo, au Burundi et au Cameroun, en partenariat avec 10 prestataires de services de portefeuille mobile, dans le but de répondre aux besoins de sa clientèle comptant plus d'un milliard de personnes. La marque prévoit d'ajouter 8 pays supplémentaires à cette liste au cours des 15 prochains mois.

S'exprimant à propos de la stratégie de la marque pour l'Afrique, Sudhesh Giriyan, directeur de l'exploitation de Xpress Money, a expliqué : « Je suis fermement convaincu que l'avenir des transferts de fonds repose dans la formation de partenariats et de collaborations qui aideront à faire baisser les coûts des transferts d'argent et sur la sensibilisation des personnes n'ayant pas accès aux services bancaires. Le succès des transferts de fonds numériques en Afrique soutient le désir des clients de méthodes de transferts d'argent pratiques. Il appartient donc aux entreprises de transferts de fonds internationales comme Xpress Money de faire des efforts conscients vers la maximisation des partenariats adéquats pour établir une présence de marque formidable. »

Xpress Money bénéficie d'une présence florissante dans 165 pays sur l'ensemble des continents, par le biais de 200 000 agences de services partenaires. Son vaste réseau est renforcé par des collaborations avec des organisations de renom qui incluent des opérateurs de virements internationaux (IMTO), des institutions bancaires et non bancaires, des chaînes de vente au détail, des acteurs des transferts de fonds en ligne et des fintechs. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.xpressmoney.com.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:00
Les sociétés d'investissement en private equity, les entreprises multinationales et les banques d'affaires auront désormais un accès facile et direct à...

à 04:49
La plus grande société de services informatiques au Vietnam, FPT, a été choisie comme fournisseur de services de transformation numérique du système de gestion des processus industriels MES (en anglais, Manufacturing Execution System) de Carlsberg,...

à 04:21
L'historique château de Prague a été le site d'une discussion franche et fructueuse sur la façon dont la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale peuvent travailler ensemble pour stimuler leur croissance économique mutuelle. Accueillant...

à 04:00
OMNOVA Solutions Inc. a annoncé aujourd'hui le rachat de Resiquímica S. A., une entreprise portugaise productrice de résine et de liants pour les industries de la construction, du bâtiment et du revêtement. Les émulsions de polymères aqueuses et...

à 03:44
SoftAtHome, éditeur de logiciels pour la maison numérique, et V3D, éditeur expert de logiciels sur l'analyse de données sur les réseaux télécoms, ont annoncé aujourd'hui la signature d'un accord d'acquisition.      (Logo:...

à 03:18
Anaeropharma Science Inc. (ci-après « Anaeropharma »), basée à Tokyo, a annoncé le 25 septembre qu'Anaeropharma et Astellas Pharma Inc. (ci-après « Astellas »), également basée à Tokyo, ont conclu un accord de recherche collaborative pour créer de...




Communiqué envoyé le 2 septembre 2018 à 02:00 et diffusé par :