Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Opinions - Investissement, Économie, Première Nation

Trans Mountain : une autre décision qui fera fuir les investisseurs



MONTRÉAL, le 30 août 2018 /CNW Telbec/ - La décision de la Cour d'appel fédérale de bloquer le projet d'expansion du pipeline Trans Mountain sous prétexte qu'Ottawa n'a pas adéquatement consulté la population autochtone montre encore une fois que le processus d'approbation de projets au Canada ne fonctionne pas et fait fuir les investissements chez nos concurrents.

«?Au Canada, faire approuver et mettre en oeuvre un projet d'infrastructure énergétique relève de l'exploit, même pour agrandir un pipeline qui existe déjà! C'est plus difficile qu'ailleurs d'aller de l'avant avec des projets importants, et c'est pour cette raison que les investissements fuient vers les États-Unis et d'autres pays?», souligne Germain Belzile, chercheur associé senior à l'IEDM.

Ce matin, la Cour fédérale a reproché à Ottawa de ne pas s'être acquitté de ses obligations constitutionnelles envers les Premières Nations et d'avoir négligé de se pencher suffisamment sur leurs préoccupations dans le cadre du projet de l'entreprise Kinder Morgan.

Rappelons que Kinder Morgan - dont les actionnaires ont approuvé ce matin la vente du projet Trans Mountain au gouvernement fédéral pour un montant de 4,5 milliards $ - avait pourtant bel et bien consulté les Premières Nations. De nombreuses communautés autochtones étaient même en faveur du projet, et l'entreprise avait reçu tous les permis et approbations nécessaires.

«?Le gouvernement devra maintenant engloutir 4,5 milliards d'argent des contribuables dans un projet qui ne peut même pas aller de l'avant.?», note Germain Belzile. «?Et encore une fois, les investisseurs reçoivent le même malheureux message : ?ne venez pas faire des affaires chez nous!" Non seulement le processus réglementaire est onéreux et très long, mais en plus les entreprises ne peuvent pas s'y fier, même lorsqu'il est achevé.?»

L'IEDM est un organisme de recherche et d'éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Par ses études et ses conférences, l'IEDM alimente les débats sur les politiques publiques au Québec et partout au Canada en proposant des réformes créatrices de richesse et fondées sur des mécanismes de marché.

 

SOURCE Institut économique de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:01
TravelPerk accélère sa croissance avec une levée de fonds de Série C incluant notamment Kinnevik, Yuri Milner et Tom Stafford, et l'ouverture d'un nouveau bureau londonien. D'autres bureaux seront annoncés prochainement à Berlin, Amsterdam et Paris....

à 19:00
Arcadier, un constructeur de places de marché électroniques, basé à Singapour, a été choisi par le Partenariat de lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) lancé par le Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS)...

à 18:58
Canopy Growth Corporation (« Canopy Growth » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui avoir conclu une entente en vue de faire l'acquisition des actifs d'ebbu Inc. (« ebbu »), une entreprise chef de fil en matière de recherche sur le chanvre située...

à 17:05
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Alliance Mining Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : ALM Motif : Défaut de conserver un agent des transferts Heure de la suspension (HE) : 16 h 44 L'OCRCVM peut prendre la...

à 16:28
La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) profite de la Semaine québécoise des directions d'établissement scolaire, ayant pour thème Directions d'établissement : engagées pour la réussite, pour souligner la contribution essentielle du...

à 16:15
BCE Inc.   tiendra une conférence téléphonique sur ses résultats du troisième trimestre 2018 à l'intention du milieu financier, le jeudi 1er novembre 2018 à 8 h (heure de l'Est). Les participants comprendront George Cope, président et chef de la...




Communiqué envoyé le 30 août 2018 à 17:13 et diffusé par :