Le Lézard
Sujets : Annonce - Ressources humaines, CPG

Nominations au Conseil supérieur de l'éducation



QUÉBEC, le 16 août 2018 /CNW Telbec/ - La présidente du Conseil supérieur de l'éducation, Mme Maryse Lassonde, est heureuse d'annoncer que le Conseil des ministres a procédé à la nomination de 12 nouveaux membres de la table du Conseil.

Il s'agit de Mme Malika Habel, directrice générale du Collège de Maisonneuve ainsi que MM. Gordon Brown, directeur des études au Cégep John-Abbott, Claude Corbo, professeur et ex-recteur de l'Université du Québec à Montréal, Vincent Larivière, professeur agrégé et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante de l'Université de Montréal et Sébastien Piché, directeur adjoint des études au Cégep régional de Lanaudière. Le mandat de ces nouveaux membres est de quatre ans.

Ont aussi été nommés, pour un mandat de trois ans, Mmes Lyne Deschamps, commissaire à la Commission scolaire des Laurentides et Caroline Sirois, directrice des services éducatifs au Collège de Lévis ainsi que MM. Michaël Hétu, enseignant de français au Cégep André-Laurendeau et Raymond Nolin, enseignant titulaire au primaire à la Commission scolaire de Montréal.

Enfin, Mmes Josée Bonneau, directrice et professeure au programme de maîtrise en sciences infirmières de l'Université McGill, Catherine Grondin, étudiante à la maîtrise en affaires publiques et internationales à l'Université de Montréal et Sylvie Pinsonnault, vice-présidente Initiatives stratégiques et conseils au comité de direction à Investissement Québec ont été nommées pour un mandat de deux ans.

Le Conseil des ministres a de plus procédé au renouvellement du mandat de Mme Sophie Bouchard, directrice de l'école primaire-secondaire Le Bois-Vivant à la Commission scolaire René-Lévesque et ce pour un mandat de deux ans.

À propos du Conseil supérieur de l'éducation

Le Conseil supérieur de l'éducation du Québec est constitué de 22 membres nommés par le gouvernement et issus du monde de l'éducation ou d'autres secteurs d'activité de la société québécoise. Ses membres, à titre bénévole, interviennent à toutes les étapes d'élaboration de ses avis et du rapport sur l'état et les besoins de l'éducation. Soulignons qu'ils n'agissent pas à titre de porte-parole de leur organisation respective, mais que c'est par l'expression de leur point de vue et leur analyse systémique qu'ils contribuent à ce que les travaux du Conseil tiennent compte de la diversité des perspectives.

Institué en tant que lieu de réflexion en vue du développement global de l'éducation à moyen et à long terme, le Conseil supérieur de l'éducation a pour fonction de conseiller le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et la ministre responsable de l'Enseignement supérieur sur toute question relative à l'éducation. La réflexion du Conseil est le fruit de délibérations entre les membres bénévoles de ses instances, lesquelles sont alimentées par des études documentaires et par des consultations menées auprès d'experts et d'acteurs de l'éducation.

 

SOURCE Conseil supérieur de l'Education




Communiqué envoyé le 16 août 2018 à 06:00 et diffusé par :