Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices / Revenus

La caisse du RPC totalise 366,6 milliards de dollars au premier trimestre de l'exercice 2019



Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

TORONTO, 10 août 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- La caisse du RPC a clôturé le premier trimestre de l'exercice 2019, le 30 juin 2018, avec un actif net de 366,6 milliards de dollars, comparativement à 356,1 milliards de dollars à la fin de l'exercice 2018. Cette augmentation de 10,5 milliards de dollars de l'actif au cours du trimestre est attribuable à un bénéfice net de 6,6 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, et à des cotisations nettes au Régime de pensions du Canada (le RPC) de 3,9 milliards de dollars.

Le portefeuille de placement a réalisé des rendements nets nominaux annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 8,0 pour cent et de 12,3 pour cent, respectivement, et un rendement de 1,8 pour cent pour le trimestre. Ces rendements sont calculés déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office.

« Nos services de placement ont tous enregistré un solide rendement, surtout en ce qui a trait à nos actifs privés. Les marchés boursiers mondiaux ont maintenu leur rendement positif au cours du trimestre, ce qui a contribué à la croissance de la caisse, a déclaré Mark Machin, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'Office). Bien que nous mettions l'accent sur la réalisation de rendements moyens élevés sur des horizons largement supérieurs à cinq et à 10 exercices, le solide rendement actuel protège la caisse contre un inévitable repli du marché dans l'avenir. Nous sommes convaincus que notre stratégie de placement demeurera avantageuse pour la caisse au cours de nombreux cycles économiques. »

L'Office poursuit la constitution d'un portefeuille conçu pour atteindre un rendement maximal en fonction d'un niveau de risque approprié, compte tenu de notre horizon de placement exceptionnellement long. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée du rendement des placements de l'Office que les rendements générés pour un trimestre donné ou un seul exercice.

Viabilité à long terme
Le taux de rendement nominal net annualisé sur 10 exercices de 8,0 pour cent, qui correspond à un rendement réel net de 6,4 pour cent, enregistré par l'Office est supérieur à l'hypothèse de l'actuaire en chef, soit un rendement moyen de 3,9 pour cent pour la période de projection de 75 ans visée par son rapport. Le taux de rendement réel est présenté déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, conformément à l'approche utilisée par l'actuaire en chef.

Tous les trois ans, le Bureau de l'actuaire en chef du Canada effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en septembre 2016, l'actuaire en chef du Canada a de nouveau confirmé qu'au 31 décembre 2015, le RPC demeure viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période prospective de 75 ans visée dans ce rapport actuariel. Les prévisions de l'actuaire en chef reposent sur l'hypothèse selon laquelle le taux de rendement réel hypothétique de la caisse, qui tient compte de l'incidence de l'inflation, devrait atteindre en moyenne 3,9 pour cent au cours de la période de 75 ans.

Ce rapport de l'actuaire en chef confirme que le rendement de la caisse a surpassé les attentes pour la période allant de 2013 à 2015, le revenu de placement ayant dépassé les prévisions de 248 pour cent, ou 70 milliards de dollars.

Rendements sur cinq et 10 exercices1, 2      
(pour le trimestre clos le 30 juin 2018)     
 Taux de rendement
(nominal)
 Taux de rendement
(réel)
 Revenu de placement3
Taux annualisé sur cinq exercices12,3 %10,4 %154,8 milliards de dollars
Taux annualisé sur 10 exercices8,0 %6,4 %188,6 milliards de dollars


1.  Déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office.
2.  Les taux de rendement sont calculés sur une base pondérée en fonction du temps. Ils reflètent le rendement du portefeuille de placement, qui exclut le portefeuille de liquidités affectées aux prestations.
3.Les données en dollars sont cumulatives.


Composition de l'actif  
Pour le trimestre clos le 30 juin 2018
(en milliards de dollars)
  
 $ % 
Actions de sociétés ouvertes  
 Actions canadiennes9,1 2,5 
 Actions étrangères98,4 26,9 
 Actions sur les marchés émergents30,6 8,3 
 138,1 37,7 
Actions de sociétés fermées  
 Actions canadiennes1,0 0,3 
 Actions étrangères65,3 17,8 
 Actions sur les marchés émergents10,1 2,8 
 76,4 20,9 
Obligations d'État  
 Non négociables22,7 6,2 
 Négociables58,5 15,9 
 81,2 22,1 
Placements en instruments de crédit25,0 6,8 
Actifs réels  
 Biens immobiliers46,2 12,6 
 Infrastructures29,0 7,9 
 Énergie et ressources6,2 1,7 
 Électricité et énergies renouvelables4,0 1,1 
 85,4 23,3 
Émission externe de titres d'emprunt(24,7)(6,7)
Trésorerie et stratégies de rendement absolu1(15,1)(4,1)
Portefeuille de placement366,3 100,0 
Portefeuille de liquidités affectées aux prestations? ? 
Placements nets2366,3 100,0 


1. Le solde négatif de 15,1 milliards de dollars au poste Trésorerie et stratégies de rendement absolu représente le montant net du financement par l'intermédiaire de dérivés et de conventions de rachat, et la position nette actuelle des stratégies de rendement absolu.
2. Excluent les actifs autres que les actifs de placement (tels que les locaux et le matériel) et les passifs autres que les passifs de placement, qui ont totalisé 0,3 milliard de dollars pour le premier trimestre de l'exercice 2019. Par conséquent, le montant des placements nets diffère de celui de l'actif net de 366,6 milliards de dollars.

Faits saillants des activités de placement du premier trimestre :

Actifs réels

Placements en instruments de crédit

Actions à gestion active

Voici les faits saillants de nos activités de placement après la fin du trimestre :

Actions de sociétés fermées

Actifs réels

Placements en instruments de crédit

Actions à gestion active

Faits saillants de l'Office :

À propos de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada
L'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2018, la caisse du RPC totalisait 366,6 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements sur l'Office, veuillez visiter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde
Le présent communiqué contient des déclarations prospectives concernant la performance financière ou opérationnelle future de l'Office et ses stratégies ou ses attentes. Les déclarations prospectives se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s'attendre à », « actuel », « avoir l'intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi qu'à l'emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d'expressions similaires. Les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles de l'Office à l'égard des résultats et des événements futurs. Ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien que l'Office soit d'avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. L'Office ne s'engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d'événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L'information présentée sur le site Web de l'Office ne fait pas partie intégrante de ce communiqué.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

Darryl Konynenbelt
Directeur, Relations mondiales avec les médias
Tél. : +1 416 972 8389
dkonynenbelt@cppib.com 
 

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
La société ADAB Solutions, basée aux Émirats arabes unis, lance le premier système d'échange de cryptomonnaies islamique (FICE selon l'anglais « First Islamic Crypto Exchange ») qui est totalement inédit car c'est, à ce jour, le seul échange de...

20 aoû 2018
La ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, annoncera comment le gouvernement du Canada appuie la Légion royale canadienne filiale no 171 pour soutenir son projet communautaire pour les aînés....

20 aoû 2018
Dorae Inc. a clôturé sa première levée de capitaux externes, réalisant une valorisation de 24 millions de dollars dans un processus qui a été plusieurs fois sursouscrit. Dorae est le leader de la technologie des registres distribués pour les...

20 aoû 2018
La vice?première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, vous invite à une mêlée de presse chez l'entreprise Pexal Tecalum afin de revenir sur les...

20 aoû 2018
Pour bâtir une classe moyenne forte et assurer la croissance de l'économie, il faut que les jeunes Canadiens acquièrent les compétences et l'expérience de travail dont ils ont besoin pour réussir. C'est pourquoi le gouvernement du Canada a presque...

20 aoû 2018
Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, a consulté les Britanno-Colombiens dans le cadre d'une table ronde visant à explorer les meilleurs moyens de tirer profit de la nouvelle économie des...




Communiqué envoyé le 10 août 2018 à 08:03 et diffusé par :