Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Uni-Sélect annonce une croissance de plus de 10 % de ses ventes, BAIIA (1) et résultat par action (comparativement au trimestre correspondant de 2017), stimulés par la contribution de Parts Alliance




Dans ce communiqué de presse, tous les montants sont en milliers de $US, à l'exception des montants par action et pourcentages.

 

BOUCHERVILLE, QC, le 10 août 2018 /CNW Telbec/ - Uni-Sélect inc. (TSX: UNS), a annoncé aujourd'hui les résultats financiers pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2018.

« Nous sommes très fiers des résultats obtenus par le secteur FinishMaster États-Unis (FinishMaster), la croissance organique ayant repris, conformément à nos attentes. Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni (TPA) a connu, une fois de plus, un solide trimestre en matière de croissance des ventes, ainsi que de fortes marges, qui sont venues alimenter le BAIIA ajusté et les flux de trésorerie disponibles », a déclaré Henry Buckley, président et chef de la direction de Uni-Sélect.

« Nous avons intensifié nos activités de vente et de marketing relatives à FinishMaster, ce qui nous a permis de remporter de nouveaux contrats et de renouer avec la croissance organique. TPA surpasse nos attentes, principalement en raison de l'ouverture de magasins et de leur rendement opérationnel. Toutefois, ce trimestre, le secteur Produits automobiles Canada a rencontré certaines difficultés, principalement attribuables à la faiblesse du marché. Étant donné nos résultats globaux et nos perspectives, nous réitérons nos prévisions consolidées annuelles, mais avons revu celles de nos secteurs pour qu'elles reflètent le rendement supérieur de TPA et une vision plus conservatrice concernant les activités au Canada.

Nous sommes confiants d'avoir passé le point critique avec FinishMaster et que l'acquisition de TPA constitue un atout important pour établir et élargir notre réseau. En outre, nous sommes convaincus que notre stratégie d'affaires pour le Canada prendra de l'élan grâce à la présence accrue de la marque BUMPER TO BUMPER® », conclut M. Buckley.

Pour plus de renseignements sur l'utilisation, par la Société, des mesures non définies par les IFRS identifiées dans ce communiqué, voir la section « Mesures financières autres que les IFRS ».





DEUXIÈMES TRIMESTRES

PÉRIODES DE SIX MOIS

2018

2017

2018

2017

Ventes

461 571

340 287

883 665

637 487

BAIIA (1)

35 443

29 544

62 445

52 717

Marge du BAIIA (1)

7,7 %

8,7%

7,1%

8,3%

BAIIA ajusté (1)

35 557

32 460

63 177

55 633

Marge du BAIIA ajusté (1)

7,7 %

9,5%

7,1%

8,7%

Résultat net

17 875

13 738

28 266

24 736

Résultat ajusté (1)

18 399

16 635

30 515

27 633

Résultat net par action

0,42

0,33

0,67

0,59

Résultat net par action ajusté (1)

0,44

0,39

0,72

0,65


________________________________

(1)

Mesures financières autres que les IFRS. Pour plus de renseignements, voir la section « Mesures financières autres que les IFRS ».  

 

RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE
Les ventes consolidées pour le deuxième trimestre se sont établies à 461,6 millions de dollars, représentant une croissance de 35,6 % comparativement au trimestre correspondant de 2017. Cette croissance a été stimulée par la contribution des récentes acquisitions d'entreprises, lesquelles ont ajouté 115,4 millions de dollars de ventes, soit un apport de 33,9 %, le secteur Parts Alliance Royaume-Uni représentant 111,0 millions de dollars, soit 32,6 % de cet apport. Le secteur FinishMaster États-Unis a rapporté une croissance organique positive de 0,7 % attribuable aux initiatives de ventes qui se sont traduites par une croissance du volume d'affaires. Le secteur Produits automobiles Canada a enregistré une décroissance organique faisant face à un ralentissement dans son marché, en plus d'être comparé à un deuxième trimestre record en 2017.

La Société a généré un BAIIA et une marge du BAIIA de 35,4 millions de dollars et 7,7 % respectivement, comparés à 29,5 millions de dollars et 8,7 % en 2017. Une fois ajusté des frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, le BAIIA a atteint 35,6 millions de dollars (7,7 % des ventes) pour le trimestre, comparativement à 32,5 millions de dollars (9,5 % des ventes) en 2017, soit une hausse de 9,5 %. La marge du BAIIA ajusté a diminué de 180 points de base, affectée par un changement dans la composition de clients dans le secteur FinishMaster États?Unis, des efforts d'intégration entrepris pour optimiser le réseau croissant de magasins corporatifs dans le secteur Produits automobiles Canada ainsi que des pertes de change sur devises étrangères. Ces impacts ont partiellement été compensés par des économies découlant de l'initiative 20/20 ainsi que par une marge brute améliorée dans le secteur Produits automobiles Canada.

Le résultat net et le résultat ajusté se sont élevés à 17,9 millions de dollars et 18,4 millions de dollars, comparativement à 13,7 millions de dollars et 16,6 millions de dollars en 2017. Le résultat ajusté a augmenté de 10,6 % comparativement au trimestre correspondant de 2017 provenant de la contribution du secteur Parts Alliance Royaume-Uni ainsi que de la diminution du taux d'imposition relativement aux activités américaines. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par des charges financières et d'amortissement additionnelles relatives aux récentes acquisitions d'entreprises ainsi qu'aux investissements en immobilisations.

Résultats sectoriels
Le secteur FinishMaster États-Unis a relancé la croissance des ventes en rapportant des ventes de 211,0 millions de dollars, une hausse de 0,7 % par rapport au trimestre correspondant de 2017, découlant entièrement de la croissance organique. Cette performance est attribuable aux efforts de développement des affaires de l'équipe de ventes. Le BAIIA du secteur se situe à 21,5 millions de dollars comparativement à 24,0 millions de dollars en 2017. La diminution de la marge du BAIIA de 130 points de base a été affectée par une évolution de la composition des clients, comportant une pondération plus élevée de clients nationaux et régionaux et pour lesquels les rabais sont plus importants. Ce secteur est aussi plus agressif sur le marché, démontrant à la concurrence sa position de leader. Ces facteurs ont été partiellement compensés par des économies découlant de l'initiative 20/20, dont l'intégration de 1 magasin et l'alignement des avantages du personnel selon l'évolution de son modèle d'affaires.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada se sont établies à 139,6 millions de dollars comparativement à 130,8 millions de dollars en 2017, représentant une hausse de 6,7 %. Cette performance est attribuable à l'impact du dollar canadien lors de sa conversion en dollar américain, aux récentes acquisitions d'entreprises et à l'impact du nombre de jours de facturation. Ce secteur a enregistré une décroissance organique de 3,0 % découlant majoritairement d'un ralentissement dans son marché. La diminution de 140 points de base de la marge du BAIIA, comparativement au trimestre correspondant de 2017, est principalement relative aux efforts d'intégration entrepris pour optimiser le réseau de magasins corporatifs incluant l'initiative 20/20, la stratégie de marque, les processus ainsi que l'implantation d'un nouveau système de point de vente (POS). Ces facteurs ont été partiellement compensés par une augmentation des rabais-volume et l'apport complémentaire des magasins acquis, améliorant la marge brute du trimestre comparativement au trimestre correspondant de 2017.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 111,0 millions de dollars et un BAIIA de 8,6 millions de dollars (7,8 % des ventes). La haute saison de ce secteur, qui couvre généralement les premiers et deuxièmes trimestres, a permis une meilleure absorption de la base de coûts. De plus, appuyé par les mesures de contrôle des coûts entreprises à la fin de 2017, ce secteur a enregistré une marge du BAIIA de 7,8 % pour le trimestre courant comparativement à 4,0 % au cours du quatrième trimestre de 2017. Dans le cadre de sa stratégie de croissance, ce secteur a ouvert 3 nouveaux magasins au cours du trimestre.

RÉSULTATS DE LA PÉRIODE DE SIX MOIS
Les ventes consolidées pour la période de six mois se sont établies à 883,7 millions de dollars, représentant une croissance de 38,6 % comparativement à la période correspondante de 2017. Cette croissance a été stimulée par la contribution des récentes acquisitions d'entreprises, ajoutant 237,0 millions de dollars de ventes, soit un apport de 37,2 %, le secteur Parts Alliance Royaume-Uni représentant 221,1 millions de dollars, ou 34,7 % de cet apport. Le secteur Produits automobiles Canada a réalisé une croissance organique de 1,1 %, compensant la performance du secteur FinishMaster États-Unis, qui a enregistré une décroissance organique de 1,0 %.

La Société a généré un BAIIA et une marge du BAIIA de 62,4 millions de dollars et 7,1 % respectivement, comparés à 52,7 millions de dollars et 8,3 % en 2017. Une fois ajusté des frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, le BAIIA a atteint 63,2 millions de dollars (7,1 % des ventes) pour la période, comparativement à 55,6 millions de dollars (8,7 % des ventes) en 2017, soit une hausse de 13,6 %. La marge du BAIIA ajusté a diminué de 160 points de base, affectée par une composition différente des clients et une diminution des achats spéciaux dans le secteur FinishMaster États?Unis, des efforts d'intégration entrepris pour optimiser le réseau croissant de magasins corporatifs dans le secteur Produits automobiles Canada ainsi que des pertes de change sur devises étrangères. Ces impacts ont été partiellement compensés par une meilleure absorption des coûts fixes dans le secteur Parts Alliance Royaume-Uni bénéficiant de sa saison de pointe.

Le résultat net et le résultat ajusté se sont élevés à 28,3 millions de dollars et 30,5 millions de dollars, comparativement à 24,7 millions de dollars et 27,6 millions de dollars en 2017. Le résultat ajusté a augmenté de 10,4 % comparativement à la période correspondante de 2017, résultant principalement de la contribution du secteur Parts Alliance Royaume-Uni ainsi que de la diminution du taux d'imposition des activités américaines. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par des charges financières et d'amortissement additionnelles relatives aux récentes acquisitions d'entreprises ainsi qu'aux investissements en immobilisations.

Résultats sectoriels
Le secteur FinishMaster États-Unis a réalisé des ventes de 412,3 millions de dollars, une hausse de 0,8 % par rapport à la période correspondante de 2017, supportées par les récentes acquisitions d'entreprises, représentant une croissance de 7,3 millions de dollars ou 1,8 %. Le relancement des ventes au cours du deuxième trimestre a partiellement compensé les difficultés affrontées jusqu'à récemment, diminuant la décroissance organique à 1,0 %. Il est prévu que ces gains, combinés aux initiatives de croissance, compensent progressivement l'impact du premier trimestre et génèrent de la croissance organique d'ici la fin de l'exercice. Le BAIIA du secteur se situe à 41,3 millions de dollars comparativement à 47,3 millions de dollars en 2017. La diminution de la marge du BAIIA de 160 points de base résulte de l'évolution de la composition des clients et de la diminution des achats spéciaux pour la période de six mois. Ces facteurs ont été partiellement compensés par des économies découlant de l'initiative 20/20, incluant l'intégration de 4 magasins et l'alignement des avantages du personnel selon l'évolution de son modèle d'affaires.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada se sont établies à 250,2 millions de dollars comparativement à 228,3 millions de dollars en 2017, représentant une hausse de 9,6 %. Cette performance est le résultat de l'impact du dollar canadien lors de sa conversion en dollar américain et de la contribution des récentes acquisitions d'entreprises. La croissance organique de 1,1 % pour la période est principalement le résultat des ventes aux clients indépendants, tant nouveaux qu'actuels, qui adhèrent à nos bannières, programmes et logos canadiens. La diminution de 90 points de base de la marge du BAIIA est principalement relative aux efforts d'intégration entrepris pour optimiser le réseau de magasins corporatifs ainsi qu'à une économie particulière réalisée en 2017 à la suite de l'internalisation des serveurs. Ces facteurs ont été partiellement compensés par une augmentation des rabais-volume, améliorant la marge brute de la période comparativement à la période correspondante de 2017.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 221,1 millions de dollars et un BAIIA de 18,2 millions de dollars (8,2 % des ventes). La marge du BAIIA s'est établie à 8,2 % pour la période de six mois, comparativement à 4,0 % pour la période de cinq mois de 2017 qui incluait août et décembre, les deux mois les plus faibles de l'exercice. Cette performance est attribuable à une meilleure absorption de la base de coûts découlant de la saison de pointe, qui couvre habituellement le premier semestre, ainsi qu'aux mesures de contrôle des coûts entreprises durant le dernier trimestre de 2017. Dans le cadre de sa stratégie de croissance, ce secteur a ouvert 7 nouveaux magasins depuis le début de l'exercice, élargissant la présence au Royaume-Uni et offrant un meilleur service, notamment pour les clients nationaux. De plus, le secteur Parts Alliance Royaume-Uni, à l'aide des mesures entreprises en regard de l'initiative 20/20, est en processus d'intégration des activités des magasins acquis afin d'en maximiser leur contribution.

DIVIDENDES
Le 10 août 2018, le Conseil d'administration de Uni-Sélect a déclaré un troisième dividende trimestriel de 0,0925 $CAN par action, qui sera payé le 16 octobre 2018 aux actionnaires inscrits le 30 septembre 2018. Ce dividende est admissible aux fins fiscales.

PERSPECTIVES
Les informations comprises au sein de cette section comportent diverses orientations prévues par Uni-Sélect pour 2018 :


Uni-Sélect

Marge du BAIIA ajusté consolidée

7,2 % - 8,2 %

Croissance organique des ventes consolidée

2,25 % - 4,0 %

Taux d'imposition effectif consolidé

22,0 % -24,0 %



Secteur

Croissance organique
des ventes

FinishMaster États-Unis

2,0 % - 4,0 %

Produits automobiles Canada

0,0 % - 2,0 %

Parts Alliance Royaume-Uni

5,0 % - 7,0 %



L'information susmentionnée vise l'exercice financier 2018 et pourrait
différer d'un trimestre à l'autre compte tenu du caractère saisonnier.

 

Autre
Également, Uni-Sélect s'attend à effectuer des investissements entre 26,0 millions de dollars et 29,0 millions de dollars pour la flotte de véhicules, l'équipement informatique, les logiciels et autres.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE
Uni-Sélect tiendra le 10 août 2018, à 8 h 00 (heure de l'Est), une conférence téléphonique pour discuter des résultats du deuxième trimestre de 2018 de la Société. Pour joindre la conférence, veuillez composer le 1 866 865-3087 (ou le 1 647 427-7450 pour les appels internationaux).

Un enregistrement de la conférence sera disponible à compter de 11 h 00 (heure de l'Est) le 10 août 2018, et ce, jusqu'à 23 h 59 (heure de l'Est), le 10 septembre 2018. Pour accéder à l'enregistrement différé de la conférence, il suffit de composer le 1 855 859-2056, suivi de 6373029.

Vous pouvez également accéder à la webdiffusion de la conférence des résultats du trimestre à partir de la section « Investisseurs » de notre site Web à uniselect.com. La webdiffusion sera archivée par la suite. Les participants devront prévoir le temps nécessaire, avant le début de l'appel, pour accéder à la webdiffusion et aux diapositives.

À PROPOS DE UNI-SÉLECT
Uni-Sélect est un chef de file nord-américain de la distribution de peintures automobile et industrielle et d'accessoires connexes, ainsi qu'un chef de file de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire de l'automobile au Canada et au Royaume-Uni. Le siège social de Uni-Sélect est situé à Boucherville, Québec, Canada et ses actions sont négociées à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole UNS.

Au Canada, Uni-Sélect supporte plus de 16 000 ateliers de réparation/installation à travers un réseau national de plus de 1 100 grossistes indépendants et plus de 60 magasins corporatifs, dont plusieurs opèrent sous les programmes de bannières de Uni-Sélect incluant BUMPER TO BUMPER®, AUTO PARTS PLUS® et FINISHMASTER®. Uni-Sélect supporte également plus de 3 900 ateliers et magasins à travers ses bannières d'ateliers de réparation/installation, ainsi que ses bannières de carrosserie automobile.

Aux États-Unis, FinishMaster, Inc., une filiale à part entière de Uni-Sélect, opère un réseau national de 200 magasins corporatifs de produits de revêtement automobile sous la bannière FINISHMASTER, laquelle dessert un réseau de plus de 30 000 clients annuellement incluant plus de 6 800 ateliers de carrosserie à titre de fournisseur privilégié.

Au Royaume-Uni et en Irlande, Uni-Sélect, par l'intermédiaire de son groupe de filiales Parts Alliance, est un leader de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire. Le groupe supporte plus de 23 000 clients par le biais d'un réseau de près de 200 emplacements, dont plus de 170 magasins corporatifs.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES
Certaines déclarations faites dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives comprennent, sans limitation, des déclarations concernant l'orientation financière pour 2018 (ce qui comprend, sans limitation, la marge du BAIIA ajusté et les ventes organiques par unité opérationnelle), ainsi que d'autres déclarations qui ne sont pas des faits historiques. Habituellement, les termes comme hypothèse, but, orientation, objectif, perspective, projet, stratégie, cible et d'autres expressions semblables, ainsi que les temps et les modes comme le futur et le conditionnel de certains verbes tels que viser, s'attendre à, croire, prévoir, avoir l'intention de, planifier, chercher à et aspirer à, permettent de repérer les déclarations prospectives. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux « dispositions refuges » prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières.

Les déclarations prospectives, du fait même de leur nature, font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses, tant générales que précises, donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative des attentes exprimées ou sous-entendues dans ces déclarations prospectives et que nos perspectives commerciales, objectifs, plans et priorités stratégiques ne soient pas atteints. Par conséquent, nous ne pouvons garantir la réalisation des déclarations prospectives et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues aux présentes sont faites en date du présent communiqué de presse. A? moins d'y être tenu en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, Uni?Sélect n'assume aucune obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres changements. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué sont présentées dans le but d'aider les investisseurs et les autres parties à comprendre certains éléments clés de nos résultats financiers prévus pour 2018, ainsi que nos objectifs, priorités stratégiques et perspectives commerciales pour 2018, et à mieux comprendre le contexte dans lequel nous prévoyons exercer nos activités. Le lecteur est donc mis en garde contre le fait que cette information pourrait ne pas convenir à d'autres fins.

HYPOTHÈSES IMPORTANTES
Un certain nombre d'hypothèses économiques, du marché, d'exploitation et financières ont été formulées par Uni-Sélect dans la préparation de ses déclarations prospectives continues incluses dans le présent communiqué de presse, y compris, sans limitation :

Hypothèses économiques :

Hypothèses du marché :
Les déclarations prospectives de 2018 reflètent aussi différentes hypothèses, en particulier:

Hypothèses d'exploitation et financières :
Les déclarations prospectives de 2018 sont aussi basées sur différentes hypothèses internes d'activités d'exploitation et financières, incluant, mais sans s'y limiter :

Les hypothèses qui précèdent, bien qu'elles soient jugées raisonnables par Uni-Sélect à la date de ce communiqué de presse, peuvent s'avérer inexactes. Ainsi, nos résultats actuels peuvent différer considérablement des attentes établies dans ce communiqué.

RISQUES IMPORTANTS
Les facteurs de risques importants qui pourraient faire en sorte que nos hypothèses et nos estimations soient inexactes et que les résultats ou événements actuels diffèrent considérablement de ceux exprimés dans nos déclarations prospectives, y compris notre orientation financière pour 2018, sont mentionnés ci-dessous L'élaboration de nos déclarations prospectives, y compris notre capacité à atteindre nos objectifs pour 2018, dépend essentiellement du rendement de notre entreprise qui est assujetti à plusieurs risques. Ainsi, les lecteurs sont informés que les risques divulgués pourraient avoir une incidence défavorable importante sur nos déclarations prospectives. Ces risques, incluent, sans limitation, la conjoncture économique, changements d'ordre législatif, réglementaire ou politique, l'inflation, la distance parcourue, la croissance du parc automobile, l'approvisionnement de produits et la gestion de stocks, la distribution directe aux clients par le manufacturier, la technologie, les risques environnementaux, les risques légaux et fiscaux, les risques liés au modèle d'affaires et à la stratégie de Uni-Sélect, l'intégration des entreprises acquises, la concurrence, les systèmes d'exploitation et systèmes financiers, les ressources humaines, le risque de liquidité, le risque de crédit, le risque de change, le risque de taux d'intérêt.

Pour plus d'information sur les risques et incertitudes, veuillez consulter le rapport annuel de Uni-Sélect déposé auprès des commissions des valeurs mobilières canadiennes.

INFORMATION ADDITIONNELLE
Le rapport de gestion, les états financiers consolidés ainsi que les notes complémentaires du deuxième trimestre et de la période de six mois de 2018 sont disponibles dans la section « Investisseurs » du site Internet de la Socie?te? a? l'adresse uniselect.com et sur le site de SEDAR, sedar.com. Le lecteur trouvera également sur ces sites le rapport annuel de la Socie?te? et d'autres informations relatives a? Uni-Se?lect, dont la notice annuelle.

MESURES FINANCIÈRES AUTRES QUE LES IFRS

L'information comprise dans ce communiqué comporte certains renseignements qui ne sont pas des mesures financières du rendement conformes aux IFRS. Les mesures financières autres que les IFRS n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des définitions similaires présentées par d'autres sociétés. La Société est d'avis que les lecteurs de ce présent communiqué peuvent tenir compte de ces mesures de rendement aux fins d'analyse. Ce qui suit présente les définitions des termes utilisés par la Société qui ne sont pas définis selon les IFRS.

Croissance organique - Cette mesure consiste à quantifier l'augmentation des ventes consolidées entre deux périodes données, en excluant l'impact des acquisitions, des ventes et fermetures de magasins, des variations du taux de change et, lorsqu'il y a lieu, de la différence du nombre de jours de facturation. Cette mesure aide Uni-Sélect à juger l'évolution intrinsèque des ventes générées par sa base opérationnelle par rapport au reste du marché. La détermination du taux de croissance organique, qui est fondée sur des constats raisonnables aux yeux de la Direction, pourrait différer des taux de croissance organique réels.

BAIIA - Le BAIIA représente le résultat net excluant les charges financières, l'amortissement et l'impôt sur le résultat. Il s'agit d'un indicateur financier mesurant la capacité d'une société de rembourser et d'assumer ses dettes. Les investisseurs ne doivent pas le considérer comme un critère remplaçant les ventes ou le résultat net, ni comme un indicateur des résultats d'exploitation ou de flux de trésorerie, ni comme un paramètre de mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

BAIIA ajusté, résultat ajusté et résultat ajusté par action - La Direction utilise le BAIIA ajusté, le résultat ajusté ainsi que le résultat ajusté par action pour évaluer le BAIIA, le résultat net et le résultat par action provenant des activités d'exploitation, excluant certains ajustements, nets d'impôt sur le résultat (pour le résultat ajusté et le résultat ajusté par action), qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. La Direction considère que ces mesures facilitent l'analyse et permettent une meilleure compréhension de la performance des activités de la Société. L'objectif de ces mesures est de fournir de l'information additionnelle.

Ces ajustements correspondent, entre autres, aux frais de restructuration et autres ainsi qu'aux frais de transactions nets, à l'amortissement de la prime relative aux options sur devises et à l'amortissement des immobilisations incorporelles relativement à l'acquisition de Parts Alliance. La Direction considère l'acquisition de Parts Alliance comme transformationnelle. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Marge du BAIIA et marge du BAIIA ajusté - La marge du BAIIA est un pourcentage qui correspond au BAIIA divisé par les ventes. La marge du BAIIA ajusté est un pourcentage qui correspond au BAIIA ajusté divisé par les ventes.

Flux de trésorerie disponibles - Cette mesure correspond aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie, ajustés des éléments suivants : la variation des éléments du fonds de roulement, les acquisitions d'immobilisations corporelles et la différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période. Uni-Sélect considère les flux de trésorerie disponibles comme un important indicateur de la solidité financière et du rendement des activités, car ils révèlent le montant des fonds disponibles pour gérer la croissance du fonds de roulement, payer les dividendes, rembourser la dette, réinvestir dans la Société et profiter des différentes opportunités de marché qui se présentent. Les flux de trésorerie disponibles excluent certaines variations dans les éléments du fonds de roulement (dont les débiteurs et autres recevables, les stocks et les créditeurs et charges à payer) et autres fonds générés et utilisés selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie. Par conséquent, ils ne devraient pas être considérés comme une alternative aux tableaux consolidés des flux de trésorerie ou comme une mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

Le tableau suivant présente une conciliation de la croissance organique.





Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2018

2017

2018

2017

FinishMaster États-Unis

210 954

209 486

412 333

409 188

Produits automobiles Canada

139 572

130 801

250 241

228 299

Parts Alliance Royaume-Uni

111 045

-

221 091

-

Ventes

461 571

340 287

883 665

637 487



%


%

Variation des ventes

121 284

35,6

246 178

38,6


Impact de la conversion du dollar canadien

(5 493)

(1,6)

(10 346)

(1,6)


Nombre de jours de facturation

(2 826)

(0,8)

(473)

(0,1)


Acquisitions

(115 409)

(33,9)

(237 044)

(37,2)

Croissance organique consolidée

(2 444)

(0,7)

(1 685)

(0,3)

 

Le tableau suivant présente une conciliation du BAIIA et du BAIIA ajusté.





Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2018

2017

%

2018

2017

%

Résultat net

17 875

13 738


28 266

24 736



Charge d'impôt sur le résultat

3 167

6 324


4 881

12 111



Amortissement

9 472

6 613


19 406

11 415



Charges financières, montant net

4 929

2 869


9 892

4 455


BAIIA

35 443

29 544

20,0

62 445

52 717

18,5

Marge du BAIIA

7,7 %

8,7 %


7,1 %

8,3 %









Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance

114

2 916


732

2 916


BAIIA ajusté

35 557

32 460

9,5

63 177

55 633

13, 6

Marge du BAIIA ajusté

7,7 %

9,5 %


7,1 %

8,7 %


 

Le tableau suivant présente une conciliation du résultat ajusté et du résultat ajusté par action.





Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2018

2017

%

2018

2017

%

Résultat net

17 875

13 738

30,1

28 266

24 736

14,3

Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, nets d'impôt, incluant un gain suite au rajustement fiscal de 2017

 

(371)

2 107


184

2 107


Amortissement de la prime relative aux options sur devises, net d'impôt

-

790


-

790


Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

895

-


2 065

-


Résultat ajusté

18 399

16 635

10,6

30 515

27 633

10,4

Résultat par action

0,42

0,33

27,3

0,67

0,59

13,6

Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, nets d'impôt, incluant un gain suite au rajustement fiscal de 2017

(0,01)

0,05


-

0,05


Amortissement de la prime relative aux options sur devises, net d'impôt

-

0,02


-

0,02


Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

0,02

-


0,05

-


Résultat par action ajusté

0,44

0,39

12,8

0,72

0,65

10,8


 

Le tableau suivant présente une conciliation des flux de trésorerie disponibles.





Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2018

2017

2018

2017

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

38 865

20 978

8 581

23 103


Variation des éléments de fonds de roulement

(8 302)

(2 223)

32 833

18 069


30 563

18 755

41 414

41 172


Acquisitions d'immobilisations corporelles

(2 698)

(2 562)

(6 627)

(3 779)


Différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période

(116)

(86)

(317)

(192)

Flux de trésorerie disponibles

27 749

16 107

34 470

37 201

 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES RÉSULTATS




(en milliers de $US, à l'exception des données par action, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin

Périodes de six mois

closes le 30 juin


2018

2017

2018

2017






Ventes

461 571

340 287

883 665

637 487

Achats, nets de la fluctuation des stocks

310 009

237 594

589 334

440 877

Marge brute

151 562

102 693

294 331

196 610






Avantages du personnel

77 297

47 648

157 183

96 213

Autres dépenses d'exploitation

38 708

22 585

73 971

44 764

Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance

114

2 916

732

2 916

Résultat avant charges financières, amortissement et impôt sur le résultat

35 443

29 544

62 445

52 717






Charges financières, montant net

4 929

2 869

9 892

4 455

Amortissement

9 472

6 613

19 406

11 415

Résultat avant impôt sur le résultat

21 042

20 062

33 147

36 847

Charge d'impôt sur le résultat

3 167

6 324

4 881

12 111

Résultat net

17 875

13 738

28 266

24 736






Résultat par action






De base

0,42

0,33

0,67

0,59


Dilué

0,42

0,32

0,67

0,58






Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers)






De base

42 230

42 251

42 252

42 249


Dilué

42 282

42 422

42 319

42 418











 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DU RÉSULTAT GLOBAL




(en milliers de $US, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin

Périodes de six mois

closes le 30 juin


2018

2017

2018

2017






Résultat net

17 875

13 738

28 266

24 736






Autres éléments du résultat global





Éléments qui seront reclassés ultérieurement au résultat net :






Portion efficace des variations de la juste valeur des couvertures de flux de trésorerie (nette d'impôt de 99 $ et 254 $ pour le trimestre et la période de six mois (26 $ pour le trimestre et la période de six mois de 2017))

(287)

(69)

740

(69)







Variation nette de la juste valeur des instruments financiers dérivés désignés comme éléments de couverture de flux de trésorerie transférée aux résultats (nette d'impôt de 3 $ et 39 $ pour le trimestre et la période de six mois
(5 $ pour le trimestre et la période de six mois de 2017))

8

13

112

13







Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion des états financiers à la monnaie de présentation

(13 073)

1 067

2 471

2 929







Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion de la dette désignée comme élément de couverture des investissements nets dans des filiales étrangères (aucun impôt pour le trimestre et la période de six mois (nets d'impôt de 226 $ pour le trimestre et la période de six mois de 2017))

(88)

1 401

(11 543)

1 401


(13 440)

2 412

(8 220)

4 274

Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement au résultat net :






Réévaluations des obligations au titre des prestations définies à long terme (nettes d'impôt de 294 $ et 257 $ pour le trimestre et la période de six mois (1 194 $ et 1 178 $ pour les périodes correspondantes de 2017))

864

(3 111)

746

(3 043)






Total des autres éléments du résultat global

(12 576)

(699)

(7 474)

1 231

Résultat global

5 299

13 039

20 792

25 967











 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES VARIATIONS DE CAPITAUX PROPRES










Attribuable aux actionnaires

(en milliers de $US, non audités)

Capital-
actions

Surplus
d'apports

Résultats non
distribués

Cumul des
autres éléments
du résultat
global

Total des
capitaux
propres













Solde au 31 décembre 2016

96 924

4 260

401 420

(30 242)

472 362







Résultat net

-

-

24 736

-

24 736

Autres éléments du résultat global

-

-

(3 043)

4 274

1 231

Résultat global

-

-

21 693

4 274

25 967







Contributions et distributions aux actionnaires :







Émission d'actions ordinaires

661

-

-

-

661


Dividendes

-

-

(5 620)

-

(5 620)


Paiements fondés sur des actions

-

278

-

-

278


661

278

(5 620)

-

(4 681)







Solde au 30 juin 2017

97 585

4 538

417 493

(25 968)

493 648







Solde au 31 décembre 2017

97 585

5 184

432 470

(17 262)

517 977







Résultat net

-

-

28 266

-

28 266

Autres éléments du résultat global

-

-

746

(8 220)

(7 474)

Résultat global

-

-

29 012

(8 220)

20 792







Contributions et distributions aux actionnaires :







Rachat et annulation d'actions ordinaires

(190)

-

(1 232)

-

(1 422)


Émission d'actions ordinaires

138

-

-

-

138


Transfert à l'exercice des options d'achat d'actions

32

(32)

-

-

-


Dividendes

-

-

(6 122)

-

(6 122)


Paiements fondés sur des actions

-

805

-

-

805


(20)

773

(7 354)

-

(6 601)







Solde au 30 juin 2018

97 565

5 957

454 128

(25 482)

532 168













 

UNI-SÉLECT INC.
TABLEAUX CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE



(en milliers de $US, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin

Périodes de six mois

closes le 30 juin


2018

2017

2018

2017






ACTIVITÉS D'EXPLOITATION





Résultat net

17 875

13 738

28 266

24 736

Éléments hors caisse :






Charges financières, montant net

4 929

2 869

9 892

4 455


Amortissement

9 472

6 613

19 406

11 415


Charge d'impôt sur le résultat

3 167

6 324

4 881

12 111


Amortissement et réserves relatifs aux incitatifs accordés aux clients

3 877

4 108

7 985

7 651


Autres éléments hors caisse

412

946

(527)

921

Variation des éléments du fonds de roulement

8 302

2 223

(32 833)

(18 069)

Intérêts payés

(4 879)

(1 597)

(9 250)

(2 826)

Prime payée relative aux options sur devises

-

(6 631)

-

(6 631)

Impôt sur le résultat versé

(4 290)

(7 615)

(19 239)

(10 660)

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

38 865

20 978

8 581

23 103






ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT





Acquisitions d'entreprises

-

(1 249)

-

(67 331)

Solde de prix d'achat, net

(3 102)

(725)

(5 798)

(4 130)

Trésorerie détenue en mains tierces

-

2 966

-

(5 511)

Avances aux marchands membres et incitatifs accordés aux clients

(18 240)

(7 508)

(27 170)

(15 112)

Remboursements d'avances à des marchands membres

2 191

2 196

3 035

3 524

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(2 698)

(2 562)

(6 627)

(3 779)

Produits de la disposition d'immobilisations corporelles

283

242

583

240

Acquisitions et développement d'immobilisations incorporelles

(761)

(912)

(1 312)

(1 741)

Autres provisions payées

(108)

-

(108)

-

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

(22 435)

(7 552)

(37 397)

(93 840)






ACTIVITÉS DE FINANCEMENT





Augmentation de la dette à long terme

29 392

24 995

97 913

141 489

Remboursement de la dette à long terme

(37 009)

(28 311)

(69 624)

(68 492)

Augmentation (diminution) nette des dépôts de garantie des marchands membres

182

82

446

(114)

Rachat et annulation d'actions ordinaires

(1 422)

-

(1 422)

-

Émission d'actions ordinaires

138

281

138

661

Dividendes versés

(3 108)

(2 705)

(6 258)

(5 431)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

(11 827)

(5 658)

21 193

68 113

Écarts de conversion

(583)

81

(19)

92

Augmentation (diminution) nette de la trésorerie

4 020

7 849

(7 642)

(2 532)

Trésorerie au début de la période

19 010

11 944

30 672

22 325

Trésorerie à la fin de la période

23 030

19 793

23 030

19 793











 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE






(en milliers de $US, non audités)

30 juin

31 déc


2018

2017




ACTIFS



Actifs courants :




Trésorerie

23 030

30 672


Trésorerie détenue en mains tierces

2 045

8 147


Débiteurs et autres recevables

269 034

236 811


Impôt sur le résultat à recevoir

32 570

29 279


Stocks

458 588

458 354


Frais payés d'avance

12 928

10 196


Total des actifs courants

798 195

773 459

Investissements et avances aux marchands membres

41 988

30 628

Immobilisations corporelles

74 366

78 644

Immobilisations incorporelles

215 134

231 365

Goodwill

370 882

372 119

Instruments financiers dérivés

1 551

-

Actifs d'impôt différé

10 420

10 174




TOTAL DES ACTIFS

1 512 536

1 496 389




PASSIFS



Passifs courants :




Créditeurs et charges à payer

449 780

446 370


Solde de prix d'achat, net

4 192

15 469


Impôt sur le résultat à payer

6 473

16 831


Dividendes à payer

2 970

3 110


Versements sur la dette à long terme et les dépôts de garantie des marchands membres

28 813

37 098


Total des passifs courants

492 228

518 878

Obligations au titre des avantages du personnel à long terme

16 534

20 985

Dette à long terme

444 427

411 585

Dépôts de garantie des marchands membres

5 753

5 543

Solde de prix d'achat, net

2 046

2 944

Autres provisions

1 179

1 331

Instruments financiers dérivés

2 757

1 041

Passifs d'impôt différé

15 444

16 105

TOTAL DES PASSIFS

980 368

978 412

CAPITAUX PROPRES



Capital-actions

97 565

97 585

Surplus d'apports

5 957

5 184

Résultats non distribués

454 128

432 470

Cumul des autres éléments du résultat global

(25 482)

(17 262)

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES

532 168

517 977




TOTAL DES PASSIFS ET DES CAPITAUX PROPRES

1 512 536

1 496 389







 

SOURCE Uni-Sélect inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
La société ADAB Solutions, basée aux Émirats arabes unis, lance le premier système d'échange de cryptomonnaies islamique (FICE selon l'anglais « First Islamic Crypto Exchange ») qui est totalement inédit car c'est, à ce jour, le seul échange de...

20 aoû 2018
La ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, annoncera comment le gouvernement du Canada appuie la Légion royale canadienne filiale no 171 pour soutenir son projet communautaire pour les aînés....

20 aoû 2018
Dorae Inc. a clôturé sa première levée de capitaux externes, réalisant une valorisation de 24 millions de dollars dans un processus qui a été plusieurs fois sursouscrit. Dorae est le leader de la technologie des registres distribués pour les...

20 aoû 2018
La vice?première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, vous invite à une mêlée de presse chez l'entreprise Pexal Tecalum afin de revenir sur les...

20 aoû 2018
Pour bâtir une classe moyenne forte et assurer la croissance de l'économie, il faut que les jeunes Canadiens acquièrent les compétences et l'expérience de travail dont ils ont besoin pour réussir. C'est pourquoi le gouvernement du Canada a presque...

20 aoû 2018
Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, a consulté les Britanno-Colombiens dans le cadre d'une table ronde visant à explorer les meilleurs moyens de tirer profit de la nouvelle économie des...




Communiqué envoyé le 10 août 2018 à 06:30 et diffusé par :