Le Lézard

Longueuil dépose aux villes reconstituées et à la ministre des Affaires municipales et des Régions une proposition globale de règlement des litiges de l'agglomération de Longueuil



LONGUEUIL, QC, le 18 mai /CNW/ -- LONGUEUIL, QC, le 18 mai /CNW Telbec/ - La Ville de Longueuil a déposé ce matin aux élus des villes reconstituées ainsi qu'à la ministre des Affaires municipales et des Régions une nouvelle proposition pour dénouer l'impasse qui paralyse le fonctionnement de l'agglomération de Longueuil depuis le début de l'année.

À la suite de l'échec de la rencontre avec la ministre Normandeau et les élus des villes liées la semaine dernière, le maire de Longueuil et président du conseil d'agglomération, monsieur Claude Gladu, a demandé à son équipe d'élaborer une nouvelle proposition susceptible de rallier les maires de l'agglomération afin de sortir de l'impasse.

Monsieur Gladu espère ainsi conclure une entente en vue d'un partenariat réel et solide avec les villes de Boucherville, de Brossard, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert. Il s'agit d'une proposition à deux volets qui permettrait de solutionner à la fois la problématique budgétaire et les règles de gouvernance.

Proposition budgétaire

Ainsi, la Ville de Longueuil entérine la position de la ministre Normandeau évoquée à la rencontre de jeudi dernier et accepte ses suggestions quant à la composition du budget 2006. L'offre de Longueuil rejoint les propositions du médiateur, monsieur Jean Pronovost, et répond également à la demande de la ministre de réduire le budget de l'agglomération d'un montant additionnel de 5 millions de dollars.

Cette somme s'ajoute à la cession des revenus des parcs industriels et à l'augmentation des compensations financières pour les activités déléguées. L'ensemble de ces éléments constitue une enveloppe de plus de 15 millions de dollars pour les villes liées, permettant ainsi de réduire d'autant le fardeau fiscal des citoyens.

Afin de favoriser la mise en ?uvre du plan d'action budgétaire, Longueuil préconise de mandater le comité technique formé des directeurs généraux de chacune des villes pour analyser l'ensemble des dépenses et des revenus du budget et proposer les mesures pertinentes au conseil d'agglomération, tant pour l'exercice 2006 que pour l'élaboration du budget 2007.

Les règles de gouvernance

Longueuil réitère la nécessité de revoir les mécanismes d'application de la règle de la double majorité. Il demeure évident pour la ville centre que l'exercice de la gouvernance est, et demeurera, paralysé dans l'état actuel des règles imposées.

Cependant, en contrepartie d'une révision éclairée de cette règle unique au Québec et dans sa volonté de trouver une solution globale à la paralysie que subissent actuellement les citoyens de l'agglomération, Longueuil accepte et s'engage à mettre en place les recommandations du médiateur.

Cette proposition implique que la présidence des commissions du conseil d'agglomération serait assumée, en alternance, par un élu désigné par les villes reconstituées et par un élu désigné par la ville centre.

Longueuil convient de la mise en place rapide d'un comité informel d'élus qui permettra de mieux préparer les réunions du conseil d'agglomération et d'approfondir, avec la Direction générale et les directeurs de services, certaines questions devant faire l'objet de décision de la part des élus de l'agglomération.

Les citoyens d'abord

En posant ce geste aujourd'hui, le maire de Longueuil, Claude Gladu, soutient que l'entérinement de cette proposition d'ouverture relève ultimement de la responsabilité de chacun des maires des villes reconstituées et qu'ils doivent maintenant faire un acte de foi en l'agglomération dont ils sont membres.

Longueuil répond ainsi impérativement aux constats du médiateur, aux propositions et aux v?ux de la ministre des Affaires municipales et des Régions ainsi qu'aux souhaits de l'ensemble des acteurs socio-économiques de l'agglomération. La Ville de Longueuil estime que cette proposition vise des objectifs de concertation, de responsabilisation et de fonctionnement du conseil d'agglomération. En accueillant favorablement ce projet, les leaders politiques de chacune des villes enverraient un signal clair quant à leur capacité de faire preuve de solidarité et de tenir compte de l'intérêt général des citoyens.

Le document PDF intitulé "Proposition globale de la Ville de Longueuil pour une saine gestion de l'agglomération et l'instauration d'un partenariat durable est disponible sur le site Internet de la Ville au lien suivant : http://longueuil.ca/vw/asp/gabarits/gabarit_popup_comm.asp?ID_MESSAGE(signe égal)15533&ID_ARROND_COMM(signe égal)0


Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 13:45 et diffusé par :