Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujet : Plaidoyer (politique)

/C O R R E C T I O N de la source -- exo/



Dans le communiqué Impacts des travaux du REM - Exo ne peut garantir la ponctualité sur les lignes Deux-Montagnes et Mascouche, diffusé le 17 juillet 2018 par exo sur le fil de presse CNW, veuillez prendre note qu'une section intitulée « Les voitures MR-90 qui circulent sur la ligne Deux-Montagnes demeurent fragiles » a été ajoutée, ainsi que de l'information sur les demandes d'entrevues. La copie complète et corrigée suit :

Impacts des travaux du REM - Exo ne peut garantir la ponctualité sur les lignes Deux-Montagnes et Mascouche

Pendant ce temps, trois lignes de trains ont atteint un taux de ponctualité de 100 % au cours de la semaine du 8 au 14 juillet : Mont-Saint-Hilaire, Vaudreuil-Hudson et Saint-Jérôme.

MONTRÉAL, le 17 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Depuis le 25 juin dernier, les trains des lignes Deux-Montagnes et Mascouche doivent circuler sur une seule voie entre la gare Montpellier et l'entrée du tunnel Mont-Royal, une contrainte opérationnelle majeure avec laquelle les équipes d'exo doivent composer afin de permettre la réalisation des travaux du Réseau express métropolitain (REM) menés par CDPQ Infra.

Dans ce contexte, exo n'a plus la marge de manoeuvre nécessaire pour garantir la ponctualité de ses trains sur les lignes touchées et souhaite un répit tarifaire pour ses clients pris en otage sur son propre réseau.

Un goulot d'étranglement

Auparavant, les trains pouvaient circuler sur deux voies parallèles dans ce secteur très achalandé, ce qui simplifiait la coordination des passages et des rencontres de trains et, du même coup, assurait une meilleure fluidité du trafic. Aujourd'hui, lorsqu'un événement touche un train, tel un problème mécanique, de signalisation ou encore une intervention médicale à bord, tous les trains qui le croisent ou le suivent sont susceptibles d'être retardés, car ils doivent passer par le même goulot d'étranglement de la voie simple selon des horaires décalés. En voie simple, exo n'a donc plus la marge de manoeuvre dont elle disposait avec les voies doubles pour réagir aux situations imprévisibles.

Précisons aussi que les travaux du REM sont réalisés sur une voie ferroviaire qui est toujours en service et qui dessert plusieurs milliers d'usagers par jour, une première pour exo comme pour le bureau de projet REM.

Exo comprend et partage la frustration de ses clients

Exo comprend et partage l'impatience de ses clients et fait tout ce qui est en son pouvoir pour limiter les impacts liés au projet du REM malgré les contraintes opérationnelles majeures qui obligent les équipes à faire des choix déchirants chaque jour. À cet égard, exo travaille en étroite collaboration avec le bureau de projet du REM pour permettre la construction de ce nouveau réseau de transport qui vise la transformation complète de la ligne Deux-Montagnes.

Exo collabore avec l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) à la mise en place de mesures d'atténuation pour la clientèle durement touchée par les travaux du REM, notamment une forme de répit tarifaire.

Les voitures MR-90 qui circulent sur la ligne Deux-Montagnes demeurent fragiles

Lors du dévoilement public de son Plan d'action en mars dernier, exo avait rappelé la fragilité de la ligne Deux-Montagnes, qui n'a bénéficié d'aucun investissement en infrastructures et matériel roulant depuis 23 ans. Une mise à niveau mécanique et électrique des voitures MR-90 a été amorcée. Mais comme l'ensemble du matériel roulant est utilisé au maximum de sa capacité, les équipes ne peuvent retirer du service qu'un nombre limité de voitures à la fois pour effectuer les travaux. De ce fait, des voitures nécessitant des réparations doivent être maintenues en service sur le réseau.

Aux prises avec cette contrainte et celle de la voie simple, les équipes d'exo, aussi dédiées soient-elles, ne sont plus en mesure d'offrir un rendement à la hauteur de ses exigences et de celles de ses clients.

À propos d'exo
Depuis le 1er juin 2017, exo exploite les services de transport collectif réguliers par trains et autobus, ainsi que le transport adapté pour les personnes handicapées sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal qui couvre 82 municipalités, de la communauté de Kahnawake et de la ville de Saint-Jérôme. Le réseau d'exo compte 6 lignes de trains, 62 gares, quelque 237 lignes d'autobus et 52 de taxibus, 71 stationnements incitatifs offrant 27 500 places ainsi que 3 500 places pour vélo. Exo est le deuxième plus grand exploitant de transport collectif de la région métropolitaine de Montréal. En 2017, il a assuré près de 45 millions de déplacements : 20 millions par train, 24 millions par autobus et 675 000 en transport adapté. exo.quebec 

Demandes d'entrevue : Notez que seuls les porte-parole désignés par exo seront disponibles pour des entrevues.

 

SOURCE exo


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:12
Chantier Davie invite tous les partis politiques québécois à visiter ses installations afin de témoigner leur appui et d'offrir leur engagement lors de la prochaine élection québécoise. À la suite de la motion appuyée par tous les partis politiques...

à 17:15
17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, les...

à 16:56
Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports informe les usagers de la route que d'importantes fermetures seront mises en place dans l'axe de l'autoroute 13 (Chomedey) à Montréal au cours de la fin de...

à 14:43
Michael Rousseau, vice-président général et chef des Affaires financières d'Air Canada, fera une présentation à la 11e édition du Cowen and Company Annual Global Transportation Conference le mercredi 5 septembre 2018 au Boston Harbor Hotel à Boston....

à 14:02
Les clients du transport collectif pourront se déplacer à bord d'autobus 100 % électriques à partir de 2020. La Société de transport de Laval (STL) et la Société de transport de Montréal (STM) ont fait une avancée significative en matière...

à 13:56
Les normes canadiennes d'émissions de gaz à effet de serre des véhicules légers contribuent à l'innovation, favorisent une économie plus propre et plus concurrentielle, soutiennent la lutte contre les changements climatiques, et permettent aux...




Communiqué envoyé le 17 juillet 2018 à 18:40 et diffusé par :