Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Femme, Affaires étrangères

Les marques de Bauer Media s'unissent contre la taxe sur les tampons, dans le cadre de la campagne « NO GENDER SELECTIVE TAX »



SYDNEY, Australie, 16 juillet 2018 /PRNewswire/ -- Bauer Media annonce aujourd'hui le lancement de sa campagne « No Gender Selective Tax », une initiative visant à supprimer ce qui s'apparente pour l'essentiel à une taxe imposée aux femmes.

La campagne « No Gender Selective Tax » est une initiative majeure visant à supprimer la Taxe sur les produits et services (TPS) appliquée sur le prix des tampons, serviettes hygiéniques et articles d'hygiène pour toutes les femmes australiennes.

Pour visualiser des images en haute résolution, rendez-vous sur le communiqué de presse multimédia :
http://news.medianet.com.au/bauer-media/bauer-media-brands-unite-against-tampon

La campagne encourage les Australiens à manifester leur accord en signant la pétition sur bloodyannoying.com [http://www.bloodyannoying.com/].

Depuis l'introduction de la TPS en 2000, les femmes payent des taxes sur les tampons. Par opposition, les préservatifs et le Viagra ont toujours été exemptés de TPS. Les tampons sont quasiment les seuls articles essentiels achetés uniquement par l'un des deux sexes, ce qui signifie que la TPS appliquée sur ces produits pénalise directement et exclusivement les femmes.

Défendant toutes les femmes australiennes, les publications majeures de Bauer se sont unies pour promouvoir la nécessité d'un changement, aux côtés de 36 marques de médias, parmi lesquelles ELLE, The Australian Women's Weekly, Cosmopolitan, Woman's Day et Money, qui soutiennent la campagne.

Nicole Byers, rédactrice en chef du magazine The Australian Women's Weekly, a déclaré : « Je suis fière de m'associer à mes pairs pour appeler au retrait de la taxe sur les articles d'hygiène, afin d'assurer l'égalité pour toutes les femmes australiennes. »

« Il ne s'agit pas d'adopter une position politique. Il s'agit de prendre position fermement pour soutenir les femmes. Nous tentons de corriger une erreur commise lors de l'introduction de la TPS en 2000, et encourageons tous les bords politiques à se réunir dès aujourd'hui pour prendre la bonne décision. »

Lorna Gray, rédactrice de Cosmopolitan, a déclaré : « Je suis fière de m'investir dans une campagne, aux côtés d'une société, qui contribue à initier le changement. Il ne s'agit pas seulement des femmes. Il s'agit d'équité et d'égalité. La TPS sur les tampons constitue de fait une taxe sur le sexe. Rien d'autre ne lui est comparable, qu'il s'agisse des hommes ou des femmes. L'imposition de la TPS sur les produits d'hygiène est unique. »

Effie Zahos, rédactrice de Money, a déclaré : « Les femmes dépensent environ 300 millions $* par an en articles d'hygiène, et l'on estime à 30 millions $ la somme dépensée en TPS. C'est un coût injuste pour les femmes, qui leur est imposé du simple fait d'être une femme.

« Lorsque vous songez aux femmes sans abri ou vivant dans la pauvreté, la TPS rend encore plus coûteux un produit essentiel qui l'est déjà. Il est temps d'évoluer vers ce que la plupart des Australiens considèrent comme la bonne chose à faire. »

Dans la mesure où cette problématique affecte toutes les femmes, dans l'ensemble de la démographie, Bauer recrute des visages familiers évoluant dans toutes les sphères de la vie publique, notamment des sportives professionnelles, des actrices, des célébrités de la télévision, des dirigeantes d'entreprises et des universitaires, qui entendent soutenir la campagne et lutter en direction d'un changement pour les femmes.

La campagne « No Gender Selective Tax » est la dernière d'une série de nombreuses initiatives conduites par Bauer et ses marques, dans le cadre de sa mission consistant à publier 10 millions de mots d'ici 2019 afin de promouvoir un avenir plus équitable pour les femmes.

La campagne « No Gender Selective Tax » de Bauer Media est lancée aujourd'hui sur tous les canaux imprimés, numériques et de médias sociaux de Bauer, atteignant 8,5 millions** d'Australiens. Tous les Australiens seront encouragés à rejoindre la campagne en signant la pétition sur bloodyannoying.com [http://www.bloodyannoying.com/].

- FIN -

Pour en savoir plus :
Philippa Giles, Thrive PR
E-mail : philippa.giles@thrivepr.com.au
Mobile : +61-(0)402-828-434

Source :
*Bureau du budget parlementaire, 2015 
**Source unique Roy Morgan, mars 2018

À propos de Bauer Media :

Bauer Media est l'éditeur multi-plateforme leader en Australie, qui entretient un lien avec 85 % des femmes australiennes chaque année, afin de favoriser un avenir meilleur pour les femmes. Via plusieurs catégories de style de vie clés - divertissement et style de vie de femmes ; mode, beauté et santé ; maison ; cuisine ; automobile et commerce - nous créons des contenus d'influence pour plus de 37 marques parmi lesquelles The Australian Women's Weekly, Woman's Day, TV WEEK, ELLE, Cosmopolitan, Australian Gourmet Traveller, Australian House & Garden et Wheels. Au travers de magazines, d'expériences numériques, sur les médias sociaux et en direct, nous attirons des publics à valeur élevée, en créant des clients pour nos partenaires commerciaux. Les réseaux de marques numériques de Bauer Media incluent Now To Love, Homes To Love, Food To Love, ainsi que des revues et sites de récompenses telles que beautyheaven. Bauer Media fait partie d'un réseau mondial présent dans 17 pays répartis sur quatre continents, qui produit plus de 600 magazines, 400 produits numériques et 100 chaînes de télévision et de radio. Pour en savoir plus, rendez-vous sur baueradvertising.com.au [http://www.bauer-media.com.au/]


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:30
Le Groupe Handheld, fabricant de premier plan d'ordinateurs portables durcis, a annoncé aujourd'hui l'extension de son accord stratégique avec le leader mondial des solutions logistiques. Selon cet accord, Handheld va développer la nouvelle...

à 02:00
Vitruvian Partners, Kinnevik et les actionnaires historiques investissent 100 millions de dollars, valorisant Deposit Solutions à plus de 500 millions de dollars La position de première plate-forme internationale pour les dépôts bancaires est...

15 aoû 2018
Emercoin, un fournisseur de plateformes et de services basés sur la blockchain, et Infopulse, une importante société internationale de développement logiciel, ont annoncé un partenariat visant à développer et mettre en oeuvre des solutions innovantes...

15 aoû 2018
Simon Bartley, président de WorldSkills International, a pris part à une discussion au cours de la session plénière « Productivité du travail : facteurs de croissance à l'horizon 2024 » dans le cadre du programme professionnel des finales nationales...

15 aoû 2018
L'honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, et l'honorable Bill Morneau, ministre des Finances, ont publié aujourd'hui la déclaration commune suivante concernant l'engagement du gouvernement à clarifier les règles qui régissent les...

15 aoû 2018
Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») est heureux de présenter ses résultats financiers et ses résultats d'exploitation pour le trimestre (le « deuxième trimestre ») et le semestre clos le 30 juin 2018. Le FPI PRO...




Communiqué envoyé le 16 juillet 2018 à 17:59 et diffusé par :