Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Sécurité publique, Plaidoyer (politique), CFG, MAT

Déclaration sur la commandite d'événements et d'autres activités promotionnelles par les producteurs de cannabis autorisés par le gouvernement fédéral



OTTAWA, le 13 juill. 2018 /CNW/ - Santé Canada se préoccupe de la décision prise par certains producteurs de cannabis à des fins médicales autorisés par le gouvernement fédéral de commanditer des événements tels que des festivals de musique et de se livrer à d'autres activités promotionnelles, comme plusieurs organes de presse canadiens l'ont signalé.

Le gouvernement a énoncé très clairement sa position au sujet de la commandite d'événements et d'autres types de commandite d'entreprise et d'activités promotionnelles, notamment en établissant des interdictions dans la Loi sur le cannabis. Les pratiques qui contreviendraient à ces interdictions sont contraires au but du gouvernement de protéger la santé publique et d'assurer la sécurité publique, y compris de protéger les jeunes et d'autres personnes contre les incitations à consommer du cannabis, comme l'énonce l'article présentant l'objet de la Loi. Les agissements de certaines entreprises ont mis en évidence la nécessité de prévoir des interdictions dans la Loi et de les faire respecter rigoureusement.

Dans l'état actuel de la loi, la publicité du cannabis est assujettie à plusieurs interdictions dans le Règlement sur les stupéfiants (RS), pris en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) et de la Loi sur les aliments et drogues (LAD). Par exemple, en vertu de l'alinéa 70b) du RS, il est interdit de publier, de faire publier ou de fournir toute annonce destinée au grand public au sujet d'un stupéfiant.

Santé Canada s'attend à ce que toutes les parties autorisées à mener des activités liées au cannabis adhèrent aux normes de conduite professionnelle et éthique les plus élevées et respectent la loi en tout temps. Santé Canada examine les agissements des producteurs autorisés actuels et prendra toutes les mesures possibles pour les amener à se conformer aux lois en vigueur ou prévenir le non-respect des lois existantes.

Les personnes qui contreviendront aux interdictions applicables s'exposent à de graves conséquences, ce qui pourrait inclure, s'il y a lieu, la suspension de leur permis.

La contravention à l'interdiction actuelle peut également entraîner une responsabilité criminelle. Par exemple, la contravention à l'alinéa 70b) du RS constitue une infraction en vertu de l'article 46 de la LRCDAS qui est assortie d'une amende maximale de 5 millions de dollars par mise en accusation ou d'une amende maximale de 250 000 $ (pour une première infraction) ou de 500 000 $ (pour une infraction subséquente) sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, ainsi que d'une possibilité d'une peine d'emprisonnement.

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:53
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, tiendra une séance médiatique pour souligner l'engagement du gouvernement du Canada envers ses aînés. La ministre sera  disponible pour répondre aux questions des médias. DateLe 19 juillet...

à 16:21
Une entente de principe est survenue dans la nuit de dimanche à lundi, le 16 juillet, entre la FIQ?Syndicat des professionnelles en soins de santé du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal et le CIUSSS de ce territoire. « Le comité de négociation présentera...

à 15:15
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la...

à 14:39
L'Association médicale canadienne (AMC) est ravie de constater que l'une de ses principales recommandations - la création d'un nouveau poste de ministre fédéral des Aînés - a été mise en oeuvre aujourd'hui. Depuis près de cinq ans maintenant, l'AMC...

à 10:55
Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont donné le coup d'envoi à leur assemblée générale annuelle (AGA) hier, dans la magnifique capitale du Québec, rassemblant pour l'occasion des producteurs de partout au pays et des intervenants de...

à 09:45
Le 13 juillet 2018, Nept Holdings sarl, une filiale d'Abris CEE Mid-Market Fund III LP, un fonds de placement privé géré par Abris Capital Partners Ltd., a acquis une part stratégique dans ITP S.A., une entreprise polonaise qui vend ses produits...




Communiqué envoyé le 13 juillet 2018 à 14:48 et diffusé par :