Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Première Nation, CFG

Le premier ministre et les Premières Nations des côtes centrale et nord saluent un accord sur la protection des océans



PRINCE RUPERT, BC, le 21 juin 2018 /CNW/ - Les océans et les côtes du Canada sont parmi les plus spectaculaires du monde. On y trouve de la biodiversité et des écosystèmes riches. Depuis des générations, les communautés autochtones côtières assurent la protection des eaux des côtes centrale et nord du Pacifique. Elles mettent à profit leur expérience et leurs précieuses connaissances pour préserver et gérer cette région océanique particulière.

Le premier ministre Justin Trudeau et des dirigeants des Premières Nations ont salué aujourd'hui le nouvel accord entre le gouvernement du Canada et 14 Premières Nations des côtes centrale et nord du Pacifique. Cet accord leur permettra de travailler ensemble pour protéger la côte nord du Pacifique.

L'Accord-cadre de réconciliation pour la gestion et la protection des océans à l'échelle biorégionale représente un engagement important du gouvernement du Canada et des Premières Nations à travailler ensemble dans le cadre d'initiatives axées sur les milieux marins. Ces initiatives aideront à faire avancer la réconciliation et à protéger une vaste zone géographique qui comprend près de deux tiers des côtes de la Colombie-Britannique.

Le gouvernement du Canada et les Premières Nations ont convenu de coordonner les efforts en cours en matière de gestion et de conservation des océans, y compris la planification spatiale marine et la création d'un réseau d'aires marines protégées. Ils ont également réitéré leur engagement à travailler ensemble pour améliorer la gestion des voies navigables, accroître la préparation aux situations d'urgence et renforcer la capacité d'intervention des Premières Nations locales. Bon nombre de ces initiatives sont déjà en cours dans le cadre du Plan de protection des océans du Canada. Grâce à son budget de 1,5 milliard de dollars, ce plan est le plus important investissement jamais réalisé dans la protection des côtes et des voies navigables du Canada.

Citations
« Les Premières Nations qui habitent les côtes centrale et nord du Pacifique protègent les eaux canadiennes depuis des millénaires. Cet accord nous aidera à donner suite à notre promesse de collaborer dans la gestion des océans. En travaillant ensemble, nous protégerons et préserverons la côte nord du Pacifique tout en faisant avancer la réconciliation. »
--Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Cet accord est un pas dans la bonne direction vers la réconciliation et la collaboration de nation à nation. Nous avons maintenant l'occasion de travailler avec le Canada à la mise en place d'initiatives efficaces et durables en matière de gestion et de protection des milieux marins. Ces initiatives permettront de préserver des écosystèmes marins sains et résilients pour les générations futures, en plus d'appuyer les communautés côtières et de créer des opportunités économiques dès aujourd'hui. »
--Chef Marilyn Slett, Première Nation Heiltsuk et présidente de l'initiative Great Bear des Premières Nations côtières

« L'Accord-cadre de réconciliation pour la gestion et la protection des océans à l'échelle biorégionale représente une transformation dans la relation qu'entretiennent le Canada et les peuples autochtones. Nous sommes ravis d'avoir dégagé un consensus sur un nouveau modèle de gouvernance pour gérer et protéger nos océans. Il s'agit d'une réalisation importante qui témoigne du travail innovateur effectué en partenariat avec les peuples autochtones pour protéger les côtes du Canada. »
--L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports

« Le gouvernement du Canada et des Premières Nations ont l'engagement commun d'assurer la sécurité, la propreté et la santé de nos océans pour les générations futures. Le modèle de gouvernance mis de l'avant pour améliorer la gestion commune de nos océans représente une avancée importante dans la mise en oeuvre du Plan de la zone de gestion intégrée de la côte nord du Pacifique. En travaillant ensemble, nous continuerons à consolider nos réussites dans les domaines de la planification spatiale marine, de la conservation et de la sécurité maritime. »
--L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Nous travaillons à transformer fondamentalement la relation que nous entretenons avec les peuples autochtones, fondée sur la reconnaissance, le respect, la coopération et le partenariat. Les voix des peuples autochtones doivent faire partie des débats sur l'avenir du Canada, y compris sur la gestion et la protection de nos océans. Cet accord illustre bien la volonté de travailler ensemble pour faire avancer la réconciliation. Ce changement est essentiel à la croissance et à la prospérité du Canada. »
--L'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord

« Le savoir traditionnel autochtone joue un rôle vital dans la protection et la préservation à long terme de la santé des océans et de notre environnement dans son ensemble. Cet accord représente une étape importante vers une relation renouvelée de nation à nation avec les peuples autochtones et un nouveau modèle de collaboration efficace fondé sur la reconnaissance des droits, le respect et la coopération. »
--L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada

Faits saillants

Document connexe

Liens connexes

Ce document est disponible également à https://pm.gc.ca/

 

SOURCE Cabinet du Premier ministre du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:56
Moins de deux semaines après sa création, le comité de modernisation de l'industrie de la récupération et du recyclage a déjà tenu deux séances de travail qui ont notamment servi à convenir des modalités d'un programme d'aide financière de 4,6 M$...

à 16:31
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a pris la décision de lever l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans le secteur de Labrieville (au sud du Réservoir Pipmuacan). Cette décision, prise en...

à 15:34
Le député de Madawaska-Restigouche, René Arseneault, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé jeudi la réouverture officielle du bureau de Pêches et Océans de Kedgwick, au...

à 14:52
Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 880?951 $ à l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) pour la réalisation de cinq vitrines de démonstration dans le secteur pomicole. Le projet de l'IRDA vise à...

à 13:30
L'Union des municipalités du Québec (UMQ) et des représentants de plus d'une vingtaine d'organisations concernées par la problématique de la propagation et de la prolifération du myriophylle à épi, une plante exotique envahissante aussi surnommée...

à 07:30
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), présidée par M. Michel Germain qui est secondé par M. Pierre Renaud, commissaire, amorce la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet d'usine de...




Communiqué envoyé le 21 juin 2018 à 13:55 et diffusé par :