Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Divers

Gespeg débute ses travaux à Montauban



LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ DE PRESSE NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ AUX SERVICES DE NOUVELLES OU POUR DIFFUSION AUX ÉTATS-UNIS

SASKATOON, Saskatchewan, 19 juin 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- RESSOURCES GESPEG COPPER INC. (TSX CROISSANCE:GCR) (la «Compagnie» ou «Gespeg») a le plaisir d'annoncer à ses investisseurs et la population de la Mauricie l'obtention du son certificat d'autorisation émis par Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles pour commencer l'évaluation et le calcul des ressources selon norme NI 43-101 sur les parc de résidus minier de l'ancienne mine de Montauban-les-Mines. Trois parcs de résidus miniers seront évalués : Anacon Lead 2, Tétrault 1 et Tétrault 2 (figure 1). Les travaux débuteront le 18 juin et seront exécutée par Forage André Roy. L'équipement utilisé, une foreuse de type Geoprobe, permettra le forage de 123 sondages, totalisant plus de 365 mètres.

Outre l'intérêt économique du projet, Gespeg et ses partenaires se sont engagés à développer un projet porteur ayant une acceptabilité sociale forte et pour objective la décontamination des parcs à résidus minier en redonnant une qualité vie et un environnement sain au villageois de Montauban-les-Mines.

En 2014, un rapport technique NI-43-101, commandé par DNA Canada (partenaire de Gespeg) et exécuté sur le parc à résidus Anacon Lead 1, mentionne des ressources indiquées de 462,000 tonnes à une teneur de 0,31 g/t Au (4570 onces d'or) et 32,68 g/t Ag (485,630 onces d'argent).  La Valeur de Métaux Récupérés (VMR) est de 31$ tonne en utilisant un prix de l'or de 1,300$US/oz, un prix de l'argent de 20 $US /oz, un taux de change CAD/US de 1.10 et le tout avec un coût d'opération d'environ de 20$ par tonne. Ainsi, l'ensemble du parc à résidus Anacon Lead 1 montre une valeur supérieure aux coûts d'exploitation prévus. Le présent estimé des ressources minérales a été effectué par Vincent Jourdain ing. PH. D. Le résultat de cette étude est un estimé des ressources minérales comprenant des ressources indiquées. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n'a pas été démontrée.

Il est important aussi de noter la présence de deux autres Certificats d'Autorisation du gouvernement du Québec détenues DNA Canada lui ayant permis la construction d'installation de facilités de traitement de résidus miniers du parc à résidus Anacon Lead 1 afin de récupérer le mica et les métaux précieux (or et argent). De plus, en février 2014, DNA Canada a reçu, de la part du gouvernement provincial, l'approbation du plan de restauration qui sera mis en oeuvre une fois le traitement des résidus sera terminé.

Historique d'Exploitation :

Le gisement de Montauban fut en production de façon sporadique entre 1910 et 1990. Un total de 2,655,588 tonnes courtes de minerai avec des teneurs moyennes de récupération de 4,53 % Zn, 1,54 % Pb, 0,02 oz/t Au et 2,50 oz/t Ag furent exploitées entre 1911 à 1955.

Entre la période 1953 à 1954, un total de 100 309 tonnes courtes de minerai furent usinés avec des teneur de 2.88% Zn, 1.03% Pb, 1.0 oz/t Ag et de 0.01 oz/t Au.

De plus, entre 1983 à 1990, Muscocho Explorations Ltd (« Muscocho ») exploita plusieurs zones aurifères du gisement produisant un total de 813,632 tonnes métriques titrant 3,54 g/t Au et 12,36 g/t Ag.  

Au final, cinq sites de résidus miniers ont été générés au cours de différentes opérations minières décrites ci-dessus.

L'information technique contenue dans ce communiqué a été préparée par Bernard-Olivier Martel géo., directeur technique de Gespeg Copper Resources et révisé par Vincent Jourdain ing. PH. D. de MRB & Associates. Tous les deux sont des personnes qualifiées selon le règlement 43-101.

À propos de Gespeg Copper Resources Inc. : Gespeg est une société d'exploration axée sur les métaux de base et les métaux précieux, en particulier dans des régions grossièrement sous-exploitée "Gaspésie et Mauricie". Avec une équipe de direction dédiée, l'objectif de la Société est de créer de la croissance pour ses actionnaires grâce à la découverte de nouveaux dépôts.

Pour information:

Sylvain Laberge         
Président et CEO                          
514.702.9841                               
Slaberge@gespegcopper.com

Certains énoncés dans cette présentation peuvent contenir des informations prospectives. Toutes les déclarations, autres que des faits historiques, qui adresse les activités, événements ou développements que la société croit, s'attend ou anticipe va ou peut se produire dans l'avenir (y compris, sans s'y limiter, des déclarations concernant le potentiel de minéralisation) sont des énoncés prospectifs. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiables par l'utilisation des mots « peut », « devrait », « continuer », « attendent », « anticiper », « estimer », « croire », « l'intention », « plan » ou « projet » ou le négatif de ces mots ou autres variations de ces mots ou de termes comparables. Ces déclarations prospectives sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, dont bon nombre sont hors de capacité de l'entreprise de contrôler ou de prévoir, que peut-être causer les résultats réels de la société diffèrent considérablement de celles examinées dans les énoncés prospectifs. Facteurs qui pourraient causer de réels résultats ou les événements à différer sensiblement des attentes actuelles comprennent, entre autres choses, sans limitation, défaut d'établir l'estimations des ressources minérales, la possibilité que les résultats futurs d'exploration ne sera pas conformes aux attentes de l'entreprise, changements dans les marchés mondiaux d'or ou d'autres produits, les marchés et autres risques divulgués dans le dossier la divulgation publique de la compagnie le fichier avec les titres pertinents les autorités de réglementation. Toute déclaration prospective ne parle qu'à compter de la date à laquelle elle est faite et sauf peut-être requis par les lois sur les valeurs mobilières applicables, la société décline toute intention ou obligation de mettre à jour les déclarations prospectives.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de Services de réglementation (comme ce terme est défini dans les politiques de la bourse de croissance TSX) n'accepte la responsabilité pour la véracité ou l'exactitude du présent communiqué.

Une figure associée à ce communiqué de presse est disponible à http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/0ee7dc33-96e4-42da-be31-628ebeeb86aa


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 sep 2018
Alors que les États-Unis et le Canada poursuivent leurs discussions sur un ALÉNA modernisé, l'Association de l'aluminium du Canada (AAC) exhorte les gouvernements à utiliser ce processus de négociation pour supprimer les tarifs de l'aluminium pour le...

20 sep 2018
Dans un contexte de très forte demande pour des composants de gestion de l'énergie (MOSFET) sur les marchés en plein essor des voitures intelligentes, et face à la forte pénurie de ce segment dans la chaîne logistique, iST, leader en termes de...

19 sep 2018
Mines d'or Dynacor Inc. (Dynacor ou la Société) a le plaisir d'annoncer sa production d'or du mois d'août 2018. En août, l'usine Veta Dorada de la Société a produit 7 079 onces d'or (voir figure 1), à ce jour sa plus forte production mensuelle de...

19 sep 2018
L'Association minière du Québec (AMQ) profite du passage du premier ministre Philippe Couillard en Abitibi-Témiscamingue pour réitérer ses priorités et ses besoins afin de favoriser un développement minier responsable et créateur de richesses pour le...

18 sep 2018
CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer le début d'un nouveau programme de 8 350 mètres de forage aux diamants sur sa propriété aurifère en propriété exclusive McKenzie Break, située à 25 kilomètres...

17 sep 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) réalise une évaluation environnementale fédérale pour le projet de mine d'or souterraine Red Mountain, situé au nord-est de Stewart, en Colombie-Britannique. Le projet est également...




Communiqué envoyé le 19 juin 2018 à 09:33 et diffusé par :