Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Enjeux environnementaux, CMG

Collecte des matières organiques - L'application GOBacs optimise les résultats obtenus à Saint-Laurent



SAINT-LAURENT, QC, le 15 juin 2018 /CNW Telbec/ - Trois ans après le lancement à Saint-Laurent de la collecte des matières organiques (MO) dans les immeubles résidentiels de 8 logements et moins, l'administration laurentienne est heureuse de constater que 26 % de la population concernée participe à cette collecte. Cette bonne performance s'explique entre autres par la collaboration des résidents, mais aussi par l'utilisation de GOBacs, une application créée par l'équipe informatique de l'arrondissement. Saint-Laurent est d'ailleurs le seul arrondissement à s'appuyer sur la technologie RFID (Radio Frequency Identification) pour ce type de collecte.

L'application GOBacs optimise les résultats obtenus à Saint-Laurent pour la collecte des matières organiques (Groupe CNW/Ville de Montréal - Arrondissement de Saint-Laurent)

« Grâce à l'application GOBacs, nous sommes mieux outillés pour gérer chacune des étapes de l'implantation de la collecte de matières organiques. Ainsi, nous pouvons intervenir de façon ciblée dans le cadre de nos campagnes de sensibilisation, en adaptant nos efforts en fonction des données obtenues. Ultimement, nous obtenons de meilleurs résultats, au profit du développement durable et, par conséquent, de l'ensemble de la population », a déclaré le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

Une technologie de pointe

La technologie innovante GOBacs permet d'obtenir en temps réel des données détaillées sur la participation de la population à la collecte de MO, ce qui l'aide à adapter au fur et à mesure l'application de son programme. Ainsi, GOBacs a permis de mesurer de façon précise et exacte le taux de participation pour la collecte de MO, qui a été de 26 % en moyenne sur six mois (octobre 2017 à mars 2018), oscillant de 23 % à 31 % en fonction des secteurs de Saint-Laurent. Ce taux se compare avantageusement à ceux de 17 % à 25 % obtenus par les trois autres arrondissements montréalais analysés dans le rapport d'audit Gestion des matières organiques, publié par le Vérificateur général de la Ville de Montréal en février 2018.

Avec l'application GOBacs, on peut gérer les bacs de MO grâce à un système de puces électroniques installées sur ces bacs et basé sur une technologie géomatique de type RFID. GOBacs permet ainsi l'enregistrement des bacs sur le terrain, le suivi de la collecte des bacs en temps réel, la gestion de l'inventaire des différents types de volume de bacs, l'émission de bons de travail ainsi que la production de rapports de gestion et d'analyses spatiales.  

Rappelons que la gestion durable des matières organiques contribue à la lutte contre les changements climatiques. Elle permet de diminuer la quantité de matières envoyées aux sites d'enfouissement, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de produire du compost pour enrichir les sols. Saint-Laurent s'est d'ailleurs donné des orientations précises liées au développement durable en publiant, en août 2017, un Plan local des émissions de gaz à effet de serre 2016-2010 ainsi qu'un Plan local de développement durable 2017-2020.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement de Saint-Laurent


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 sep 2018
Les côtes et les voies navigables du Canada forment une composante majeure de l'identité canadienne. Nos côtes nous permettent d'exporter nos marchandises à l'étranger et d'en importer au Canada. Elles sont le siège de la pêche au pays, elles...

22 sep 2018
Le port de Victoria est un secteur apprécié des résidents et des touristes depuis plusieurs générations, de même qu'une aire d'alimentation essentielle à la survie de la faune locale. Il est donc important d'en assurer la salubrité. Aujourd'hui,...

21 sep 2018
L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence de l'agrile du frêne à Bedford, Nouvelle-Écosse. La nouvelle détection est une première pour la Nouvelle-Écosse, qui se trouve à l'extérieur des zones actuellement...

21 sep 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de forage exploratoire extracôtier au sud-est de Terre-Neuve, situé à 300 kilomètres à l'est de...

21 sep 2018
En tant que principal acheteur de biens et de services canadiens, le gouvernement du Canada utilise une nouvelle méthode d'approvisionnement pour aider les propriétaires de petite entreprise du pays à commercialiser leurs idées et à résoudre des...

21 sep 2018
Le maire de Beaconsfield, M. Georges Bourelle et les élus de la Ville sont heureux d'inviter les représentants des médias à une conférence de presse portant sur une nouvelle étape dans la protection du bois Angell, par l'acquisition de la Ville de...




Communiqué envoyé le 15 juin 2018 à 17:24 et diffusé par :