Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Vacance et tourisme, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Politique environnementale, CFG

Le gouvernement du Canada annonce de nouvelles désignations de phares patrimoniaux



Deux phares de plus sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux

OTTAWA, le 4 juin 2018 /CNW/ - Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna, ainsi que Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, continuent de préserver les phares patrimoniaux partout au Canada, en désignant deux phares patrimoniaux de plus.

Ces nouvelles désignations se traduiront par un total de 97 phares situés dans huit provinces qui sont maintenant protégés en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux - et d'autres désignations suivront.

Les nouvelles désignations annoncées aujourd'hui comprennent le phare de Bayswater, une tour de bois carrée et conique traditionnelle, située au bord de la rivière Saint?Jean, dans le village de Bayswater, au Nouveau?Brunswick, ainsi que le phare d'Isaac's Harbour, une résidence combinée à un phare, situés dans le comté de Guysborough, sur la côte sud-est de la Nouvelle?Écosse.  

Parmi les 97 phares patrimoniaux, 42 seront gérés par le gouvernement fédéral et 55 seront gérés par de nouveaux propriétaires non fédéraux. Des organismes communautaires et d'autres ordres de gouvernement travaillent actuellement avec Pêches et Océans Canada à la prise en charge de la responsabilité de l'entretien et de la protection de nombreux autres phares qui sont importants pour leurs collectivités.

Citations

« Les phares ornent depuis longtemps les côtes accidentées et les rives majestueuses du Canada. Le phare d'Isaac's Harbour est un symbole précieux de notre collectivité. Cette désignation de phare patrimonial en assurera la protection pour les générations à venir. Je suis fier de reconnaître la désignation de cette aide à la navigation qui a été établie pour aider les industries de la pêche, de la construction navale et de l'exploitation aurifère en Nouvelle?Écosse. »   

Rodger Cuzner,
Député de Cape Breton - Canso, et secrétaire parlementaire auprès de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main?d'oeuvre et du Travail.

« Plus que de simples balises pour la navigation, les phares patrimoniaux font partie intégrante de l'identité maritime des Canadiens et Canadiennes. Le phare de Bayswater fait partie du paysage depuis 1914 et je suis ravie du fait qu'il est maintenant désigné en tant que phare patrimonial. Le phare a aidé à la circulation le long de la superbe rivière Saint?Jean, notamment un traversier, des bateaux de plaisance, des bateaux de pêche et des bateaux de croisière, et je suis heureuse de savoir que notre collectivité continuera de protéger un élément important du patrimoine maritime culturel du Canada. »

Alaina Lockhart,
Députée de Fundy Royal, et secrétaire parlementaire pour la Petite Entreprise et le Tourisme

Les faits en bref

Documents connexes

Document d'information : Loi sur la protection des phares patrimoniaux : Les résultats du programme et un plan d'action pour l'avenir
Document d'information : Phares patrimoniaux désignés

Liens connexes

Phares patrimoniaux du Canada
Application mobile de Parcs Canada
Site Web de Parcs Canada

Document d'information - Phares patrimoniaux du Canada

Nom : Phare Bayswater (établi en 1914)
Lieu : Bayswater (Nouveau-Brunswick)

Le phare de Bayswater est une tour en bois en forme de pyramide tronquée à base carrée qui mesure 8,8 mètres (29 pieds) de hauteur. En 1914, Bayswater était l'un des 21 phares en service le long du réseau hydrographique du fleuve Saint-Jean.  Le phare a soutenu la circulation fluviale et un traversier entre la communauté de Bayswater et Millidgeville, juste au nord de la ville de Saint John. Bien que le traversier ait cessé ses activités dans les années 1950, le phare a continué de guider les plaisanciers, les bateaux de pêche et les bateaux de tourisme le long du « Rhin de l'Amérique du Nord », le pseudonyme du fleuve Saint-Jean en raison de sa popularité parmi les plaisanciers.

Bien qu'il soit inactif depuis 2005, le phare de Bayswater demeure un symbole du patrimoine et du tourisme très apprécié tant par les résidents que par les marins. Il est situé à quinze kilomètres au nord de la ville de Saint John.

Nom : Isaacs Harbour (établi en 1874, le phare actuel a été construit en 1928)
Lieu : Comté de Guysborough (Nouvelle-Écosse)

Le phare d'Isaacs Harbour est intégré à la résidence du gardien, mesurant 12,8 mètres (42 pieds) avec ses deux étages. Le phare est situé sur la côte sud-est de la Nouvelle-Écosse et guide les navires vers Isaacs Harbour. La station de phare a été établie en 1874 pour servir la communauté en expansion et les industries du transport maritime, de la pêche et de l'exploitation aurifère. Le phare actuel a été construit en 1928. Il remplace le phare original construit en 1874 et détruit par un incendie. La structure simple et harmonieuse utilise une stratégie structurale à charpente claire, où les poteaux de construction sont continus de la fondation au toit.

Inactif depuis 2008, le phare récemment réhabilité reste un symbole apprécié par la communauté locale. Il se trouve à environ trois heures de route d'Halifax, en Nouvelle-Écosse.

FICHE D'INFORMATION

Loi sur la protection des phares patrimoniaux : Les résultats du programme et un plan d'action pour l'avenir

La Loi sur la protection des phares patrimoniaux vise à conserver et à protéger les phares appartenant au gouvernement fédéral à valeur patrimoniale importante. À ce jour, 97 phares ont été désignés et protégés en vertu de la Loi et de nombreux autres seront désignés dans les mois et les années à venir. Les phares patrimoniaux sont désignés par la ministre responsable de Parcs Canada (la ministre de l'Environnement et du Changement climatique) d'après les conseils de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

La Loi sur la protection des phares patrimoniaux protège le caractère patrimonial des phares patrimoniaux désignés. Les phares patrimoniaux désignés doivent être suffisamment entretenus, et toute modification doit être conforme aux normes nationales et internationales de conservation. La Loi facilite également la vente ou la cession d'un phare patrimonial à d'autres ordres de gouvernement, à des organisations communautaires ou à des particuliers afin d'en assurer son utilisation à des fins publiques et sa conservation à long terme. Toute vente ou cession d'un phare patrimonial à partir du portefeuille fédéral doit garantir la protection de son caractère patrimonial.

Les Canadiens et les Canadiennes jouent un rôle important dans la conservation à long terme des phares patrimoniaux. En vertu de la Loi, un phare auquel le gouvernement fédéral renonce peut seulement être désigné si l'on trouve un nouveau propriétaire apte à protéger son caractère patrimonial. Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne travaillent de concert avec des organisations communautaires et d'autres ordres de gouvernement afin de trouver de nouveaux propriétaires responsables et viables pour de nombreux phares précieux au Canada. À ce jour, des accords de vente ou de cession ont été conclus pour 55 phares patrimoniaux.

Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne continueront de collaborer avec les Canadiens et les Canadiennes à trouver de nouveaux propriétaires responsables pour d'autres phares précieux. Parcs Canada et la Commission des lieux et monuments historiques du Canada continueront d'appuyer leurs efforts pour désigner et protéger le plus grand nombre possible de phares patrimoniaux et assurer la protection de leur caractère patrimonial au profit et pour le plaisir des générations futures.

Les nouveaux propriétaires de phares patrimoniaux pourraient être éligibles pour soumettre une demande de financement afin de soutenir des projets de conservation et de mise en valeur par le biais du Programme national de partage des frais pour les lieux patrimoniaux de Parcs Canada.

 

SOURCE Parcs Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...




Communiqué envoyé le 4 juin 2018 à 10:00 et diffusé par :