Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Négociations à la Société de transport de Montréal - Pendant que la STM piétine, les employé-es d'entretien sont prêts pour la grève



MONTRÉAL, le 27 mai 2018 /CNW Telbec/ - Deux semaines après avoir exercé une première grève des heures supplémentaires, le Syndicat du transport de Montréal est forcé de constater que l'employeur continue de faire piétiner les négociations. Devant faire face à un employeur borné qui cherche à faire reculer les conditions de travail sur tous les plans, les employé-es n'ont eu d'autre choix que de se réunir aujourd'hui en assemblée générale pour voter à 98 % un mandat de grève générale illimitée à exercer au moment jugé opportun.

« Depuis le début, la STM dit ne pas vouloir négocier sur la place publique, lance Gleason Frenette, président du Syndicat du transport de Montréal. Mais on voit bien que depuis près de deux mois, elle ne se gêne pas pour étaler ses positions et ses petits malheurs dans les médias. Elle répète à qui veut l'entendre que ça n'avance pas. C'est sûr que ça n'avance pas, la STM est arrivée à la table avec un cahier de demandes surchargé, dont la majeure partie porte sur des reculs. Le syndicat aurait fait la même chose et on se serait fait demander de retourner faire nos devoirs. Aujourd'hui, c'est ce que nos membres lancent comme message : "retournez faire vos devoirs" ».

Le syndicat rappelle que le coeur du problème reste les heures supplémentaires et la privatisation de certaines activités présentement réalisées à l'interne. Or, pendant que la STM cherche à « assouplir » les horaires en demandant de déplacer des travailleurs sur des horaires de travail atypiques et de privatiser les emplois, le syndicat continue de revendiquer plus que jamais qu'il faut garder le travail à l'interne et embaucher, car il y a un manque criant d'effectifs.

« On est déjà surchargés, poursuit Gleason Frenette. Et même si les heures supplémentaires peuvent être intéressantes pour certains, le message qu'on entend de nos membres, surtout des jeunes, c'est qu'il faut plus de conciliation famille-travail. Bien que plusieurs de nos salarié-es assurent déjà une couverture 24/7 dans plusieurs secteurs de l'entreprise, la STM mise beaucoup trop sur les heures supplémentaires. À preuve, on arrête d'en faire une semaine et, selon elle, ça aura des impacts jusqu'à l'automne. Elle peut essayer de nous faire porter le blâme, mais ce n'est pas nous qui nous attribuons ces heures, ce n'est pas nous qui décidons que 10 % à 15 % du travail se fait en heures supplémentaires. La STM veut régler le problème? La solution est simple, qu'elle ouvre les embauches. »

« Ce qu'on a voté aujourd'hui, c'est un message. On a l'appui de nos membres, on est prêts à partir en grève générale illimitée. On souhaite toujours en arriver à une entente négociée de bonne foi, mais l'employeur devra définitivement mettre de l'eau dans son vin si on veut que ça avance », conclut Gleason Frenette.

À propos

Le Syndicat du Transport de Montréal-CSN compte plus de 2400 membres. Il est affilié à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) qui regroupe 425 syndicats représentant plus de 56?000 syndiqué-es travaillant dans les secteurs public et parapublic. Quant à la CSN, elle compte plus de 300?000 membres venant de tous les secteurs d'activité.

 

SOURCE Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:00
Sanexen Services Environnementaux inc. (« Sanexen »), membre de la famille LOGISTEC, est heureuse d'annoncer l'ouverture d'un nouveau bureau à Kitimat, en Colombie-Britannique, le 17 octobre. La Colombie-Britannique est un endroit incroyable en ce...

à 11:00
La Société de l'assurance automobile du Québec informe la population de Sainte-Anne-des-Monts et des environs de la visite prochaine d'une unité mobile, qui permettra aux personnes désirant obtenir un permis de conduire ou un permis d'apprenti...

à 10:52
La Société de l'assurance automobile du Québec informe la population de Chibougamau et des environs de la visite prochaine d'une unité mobile qui permettra aux personnes qui ont un rendez-vous de passer un examen pratique afin d'obtenir un permis de...

à 10:01
La carte OPUS, la carte à puce rechargeable utilisée par plusieurs sociétés de transport, célèbre ses 10 ans. La STM, à titre de gestionnaire délégué du système OPUS pour le compte de l'ARTM, ainsi que tous les partenaires de transport collectif...

à 10:00
C'est à Rivière-du-Loup, dans la région touristique du Bas-Saint-Laurent, que se déroulera du 22 au 24 octobre, la 30e édition de la bourse touristique Bienvenue Québec, à l'Hôtel Universel. Pas moins de 500 délégués seront présents afin d'y...

à 09:19
La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) invite les représentants des médias à se mettre dans la peau d'un jeune conducteur dans le cadre d'une campagne de sensibilisation utilisant la réalité virtuelle. Sur le thème « un avenir...




Communiqué envoyé le 27 mai 2018 à 11:59 et diffusé par :