Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Politique intérieure, Sécurité publique, Enjeux environnementaux, Plaidoyer (politique), FVT, MAT

« Pas de mégots dans les pots » : un rappel du Service de sécurité incendie de Montréal



MONTRÉAL, le 16 mai 2018 /CNW Telbec/ - Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) rappelle les dangers d'éteindre des articles de fumeur dans les pots à fleurs et les plates-bandes. Habitude jugée inoffensive par plusieurs, cela a pourtant été la cause d'une soixantaine d'incendies sur le territoire en 2017. À ce titre, le SIM poursuit la campagne de sensibilisation « Pas de mégots dans les pots », lancée l'année dernière.

Du 12 au 27 mai, des équipes de prévention du SIM seront présentes dans les principaux lieux de distribution de fleurs et de compost de l'île de Montréal, notamment au Rendez-vous horticole du Jardin botanique. La sensibilisation du public se poursuivra pendant tout l'été lors d'activités et fêtes par les arrondissements et villes liées.

« Les pots de fleurs et plates-bandes ne sont pas des cendriers! Contribuez à assurer la sécurité de votre domicile, des êtres qui vous sont chers et de vos voisins en étant vigilants. Pour le bien de tous, il appartient à chacun d'adopter des comportements responsables et de veiller à se départir des mégots adéquatement », rappelle la responsable de la sécurité publique au comité exécutif, Nathalie Goulet.

« Avec le début de la belle saison, les arrondissements et villes liées connaissent un fort achalandage lors de la distributions de fleurs et de compost. Nous en profitons pour aller directement à la rencontre de la population. L'objectif est de rappeler les principaux conseils de prévention en lien avec les articles de fumeurs. Cela peut contribuer faire toute la différence », explique Louise Desrosiers, porte-parole en prévention pour le SIM.

Le SIM rappelle que les matières utilisées dans les terreaux de pots de fleurs privés et publics, ainsi que dans les plates-bandes et le paillis (matières végétales et engrais chimiques) sont inflammables lorsque exposés à une source de chaleur. Un mégot de cigarette écrasé dans ce genre de mélange de terre peut continuer à se consumer pendant quatre à cinq heures avant de s'enflammer. Le danger d'incendie est encore plus grand si les bacs et les jardinières sont exposés au soleil et aux vents par temps très chaud.

Quelques conseils de prévention

De tels incidents peuvent être évités en mettant en pratique quelques judicieux conseils de prévention incendie comme :

Pour d'autres conseils, visitez le site web du SIM : ville.montreal.qc.ca/sim

 

SOURCE Ville de Montréal - Service de sécurité incendie de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:41
Selon Sagentia, entreprise appartenant à Science Group, repenser la présentation de certains produits de consommation pourrait considérablement réduire les déchets plastiques.      (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/694130/Sagentia_Logo.jpg )...

à 06:00
Les représentants des médias sont invités à assister, les 23 et 24 mai prochains au Palais des congrès de Montréal, à un important Sommet sur la transition énergétique juste organisé par la CSN, la FTQ, Fondaction, la Fondation David Suzuki, le Fonds...

19 mai 2018
Le Canada et le Nouveau-Brunswick unissent leurs efforts pour prendre des mesures de lutte contre les changements climatiques et trouver des solutions propres afin d'aider les Canadiens à économiser de l'argent, à réduire le gaspillage d'énergie, à...

19 mai 2018
Investir dans des projets d'infrastructure favorisant l'adaptation aux catastrophes et l'atténuation de leurs répercussions afin que les collectivités subissent moins les effets des changements climatiques est essentiel pour protéger la qualité de...

18 mai 2018
Investir dans des projets d'infrastructure favorisant l'adaptation aux catastrophes et l'atténuation de leurs répercussions afin que les collectivités subissent moins les effets des changements climatiques est essentiel pour protéger la qualité de...

18 mai 2018
Un soutien financier totalisant 915 000 $ a été accordé au projet Corridors écologiques : une stratégie d'adaptation aux changements climatiques de l'organisme Conservation de la nature Canada (CNC) au Québec. La ministre du Développement durable, de...




Communiqué envoyé le 16 mai 2018 à 15:18 et diffusé par :