Le Lézard
Classé dans : Sports et loisir
Sujets : Femme, CFG

La ministre Kirsty Duncan annonce la création du Groupe de travail sur l'égalité des sexes dans le sport



Les 12 membres du Groupe de travail sur l'égalité des sexes dans le sport de la ministre des Sports et des Personnes handicapées sont des chefs de file, des innovateurs et des personnes influentes qui veulent faire progresser le système sportif du Canada

GATINEAU, QC, le 24 avril 2018 /CNW/ - Les Canadiens devraient tous pouvoir faire du sport et y exceller, qu'importe leur sexe, leur âge ou leurs capacités. Ils devraient également pouvoir le faire dans un milieu libre de discrimination et de harcèlement.

En 2016, les Producteurs laitiers du Canada et l'Association canadienne pour l'avancement des femmes dans le sport et l'activité physique (ACAFS) ont publié le rapport Le sport féminin : nourrir toute une vie de participation. Il met en évidence plusieurs domaines d'inégalité entre les sexes pour les Canadiennes dans le milieu du sport. Selon la recherche, la plupart des Canadiennes ne profitent pas des avantages du sport (alors que 41 % des filles de 3 à 17 ans ne font pas de sport, ce pourcentage grimpe à 84 % chez les femmes adultes). Le rapport souligne aussi que seulement 24 % des postes de directeurs sportifs et 17 % des postes d'entraîneurs-chefs à Sport interuniversitaire canadien sont occupés par des femmes. De plus, seuls 38 % des cadres supérieurs et 29 % des membres des conseils d'administration d'organismes nationaux et multisports sont des femmes.

Aujourd'hui, l'honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, a annoncé la création du Groupe de travail sur l'égalité des sexes dans le sport. Ce groupe composé de 12 membres sera présidé par Guylaine Demers, professeur réputée de l'Université Laval et présidente du conseil d'administration d'Égale Action.

Les 12 membres du Groupe de travail sont les suivants :

Guylaine Demers (présidente); Chelsey Gotell; John Herdman; Waneek Horn-Miller; Bruce Kidd; Lorraine Lafrenière; Nancy Lee; Karin Lofstrom; Allison Sandmeyer-Graves; Carolyn Trono; Adam van Koeverden et Hayley Wickenheiser.

Les membres feront profiter la ministre Duncan de leurs expériences, points de vue et idées sur la façon d'atteindre l'égalité des sexes dans le sport d'ici 2035. Ils discuteront, entre autres, des sujets suivants :

  1. L'exécution de programmes destinés aux femmes dans le sport;
  2. La lutte contre la violence fondée sur le sexe dans le sport, dont le harcèlement sexuel;
  3. L'augmentation du nombre de femmes aux postes de direction dans le domaine du sport;

Les membres du Groupe de travail passeront en revue les données et la recherche existantes; mettront en commun leurs expériences personnelles; discuteront des difficultés que vivent les filles et les femmes dans le sport; examineront les enjeux qui nuisent à leur participation et proposeront des idées, des démarches et des stratégies pour éliminer les obstacles et accroître la participation.

Dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il visait à atteindre l'égalité des sexes dans le sport à tous les niveaux d'ici 2035. Ceci comprenait un engagement initial de 30 millions de dollars sur trois ans pour soutenir la collecte de données et la recherche de pratiques innovatrices en vue de promouvoir la participation des filles et des femmes au sport. Ces fonds serviront aussi à soutenir les efforts des organismes nationaux de sport qui font la promotion d'une plus grande inclusion des femmes et des filles à tous les aspects du domaine du sport.

Les activités du Groupe de travail serviront à alimenter et à compléter d'autres démarches visant à atteindre l'égalité des sexes dans le sport.

Citations

« Je suis enchantée d'annoncer la création du Groupe de travail sur l'égalité des sexes dans le sport, qui est formé de 12 personnes exceptionnelles souhaitant faire progresser le système sportif canadien. En se fondant sur le travail de ses prédécesseures, le Groupe de travail saura guider les décisions de politiques qui permettront de mieux répondre aux besoins des filles et des femmes dans le domaine du sport. Grâce aux aptitudes de chef, aux connaissances et à l'expérience de tous les membres, je sais que nous soutiendrons l'engagement de notre gouvernement à atteindre l'égalité des sexes le sport à tous les niveaux d'ici 2035. »

--L'honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées.

« Je suis honorée et emballée par cette opportunité. J'ai consacré la majeure partie de ma vie à travailler à l'amélioration de la place des filles et des femmes dans le monde sportif, et je peux vous assurer que je ne manque pas d'idées pour la ministre Duncan! J'adore les défis et j'accepte de relever celui-ci avec tout mon coeur et ma passion pour le sport féminin! »

-- Mme Guylaine Demers, présidente d'Égale Action et présidente du Groupe de travail sur l'égalité des sexes dans le sport

« Je suis heureuse de voir l'attention qui est portée à la création de possibilités pour les femmes et les filles par l'entremise du sport et du leadership sportif. Nous devons agir pour faire une différence, et j'ai bien l'impression que c'est ce que fera ce groupe de travail. »

-- Mme Hayley Wickenheiser

Les faits en bref

Bien que de nombreuses filles fassent du sport dès leur plus jeune âge, les rapports démontrent une diminution importante au moment de la transition à l'adolescence, une diminution plus marquée que chez les garçons.

Alors que les femmes et les filles représentent la moitié de la population canadienne, les femmes font moins de sport que les hommes. Des recherches menées par l'ACAFS montrent que 79 % des garçons et 70 % des filles pratiquent un sport, mais que les adolescentes ont beaucoup plus tendance à abandonner le sport comparativement aux garçons. Lorsque les filles entrent dans l'adolescence, leur taux global de participation diminue de 22 %, tandis que leur niveau de participation au sport dans le cadre scolaire chute de près de 26 %.

Au sein des conseils d'administration des organismes nationaux de sport et des organismes de services multisports, les femmes occupent 26,3 % et 38 % des postes respectivement. Ces proportions sont beaucoup plus basses lorsqu'on considère uniquement le poste de président du conseil d'administration.

Selon les données du Cadre de financement et de responsabilité en matière de sport de Sport Canada, de 2012 à 2016, 30 % des 706 postes de cadre au sein des organismes nationaux de sport étaient occupés par des femmes, dans les sports d'hiver et d'été. Les sports traditionnels ont rapporté que 30 % des postes de cadre étaient occupés par des femmes, sur un total de 598 postes. Quant aux sports destinés aux athlètes handicapés, ce sont 37 % des postes de cadre qui sont occupés par des femmes. Sur les 33 postes de cadre déclarés par les organismes nationaux de sport au service des athlètes traditionnels et des athlètes handicapés, aucun n'était détenu par une femme.

Le Groupe de travail discutera des difficultés auxquelles font face les femmes et les filles à titre d'entraîneuses, car le pourcentage d'entraîneuses nationales pour les Jeux olympiques et paralympiques a toujours été trop bas. Les entraîneurs des équipes nationales olympiques et paralympiques du Canada sont majoritairement des hommes. Aux Jeux olympiques de Londres en 2012, 20,43 % des entraîneurs de l'équipe nationale étaient des femmes. Ce nombre a chuté à 9,20 % aux Jeux de 2018 à PyeongChang. Quant à l'équipe nationale paralympique, aux même Jeux, les femmes aux postes d'entraîneur représentaient un faible 11,76 % en 2012 et 9,09 % en 2018.

Les Jeux du Commonwealth de 2018 à la Gold Coast ont été les jeux internationaux les plus inclusifs de l'histoire. En effet, ce sont les premiers jeux à avoir présenté le même nombre d'épreuves pour les femmes et les hommes (133).

Liens connexes

Égale Action
Sport Canada 
Budget de 2018

Document d'information

Biographies des membres du Groupe de travail  

Guylaine Demers
Madame Demers est professeure titulaire à l'Université Laval et présidente d'Égale Action, un organisme qui vise à atteindre l'égalité des femmes par l'entremise du sport et de l'activité physique. Son expérience porte sur les enjeux des femmes dans le sport, la formation des entraîneuses, la formation axée sur les compétences et l'homophobie dans le sport.

Chelsey Gotell
À titre de présidente du Conseil des athlètes du Comité international paralympique (CIP), Mme Gotell siège au conseil d'administration du CIP et de la Commission des athlètes du Comité international olympique (CIO). Elle a travaillé comme agente des services aux athlètes au sein de l'équipe de mission canadienne aux Jeux paralympiques de Rio en 2016, de Sotchi en 2014 et de Londres en 2012, ainsi qu'aux Jeux parapanaméricains de Toronto en 2015. De 2010 à 2014, elle a siégé au comité organisateur des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto. Mme Gotell, qui est née et a grandi en Nouvelle-Écosse, est une athlète passionnée qui milite pour le sport et le mouvement paralympique, en plus de donner des conférences de motivation, car elle croit que le sport peut entraîner des changements positifs dans la vie.

John Herdman
Monsieur Herdman est l'entraîneur-chef de l'équipe nationale masculine de soccer du Canada. Il a été entraîneur-chef de l'équipe nationale féminine de soccer du Canada de 2011 à 2017, années au cours desquelles l'équipe a remporté le bronze aux Jeux olympiques de Londres 2012 et Rio 2016. Monsieur Herdman a également été entraîneur-chef de l'équipe nationale féminine de football de la Nouvelle-Zélande, de 2006 à 2011.

Waneek Horn-Miller
Madame Horn-Miller travaille actuellement à l'Assemblée des Premières Nations à titre d'ambassadrice d'IndigènACTION dans le but d'élaborer une stratégie nationale sur le sport, la condition physique et le bien-être autochtones. Cette stratégie vise entre autres à encourager les jeunes Autochtones à faire des études supérieures en les aidant à gagner en estime de soi et en plaçant l'accent sur l'équilibre entre le sport et les études. En 2015, l'Association canadienne pour l'avancement des femmes dans le sport et l'activité physique (ACAFS) a placé Mme Horn-Miller sur sa liste des femmes les plus influentes du sport. En 1999, celle-ci a remporté le prix national Tom Longboat remis aux athlètes autochtones ayant apporté une contribution exceptionnelle au sport au Canada.

Bruce Kidd
Ancien athlète olympique en athlétisme, M. Kidd est actuellement coprésident du Comité consultatif ministériel sur le Plan de promotion du sport de l'Ontario. Il est également membre honoraire du Comité olympique canadien et membre de l'Ordre du Canada depuis 2004. Auteur et universitaire de renom, M. Kidd est actuellement vice-président de l'Université de Toronto et directeur du campus de Scarborough de l'Université de Toronto.

Lorraine Lafrenière
Réputée pour sa pensée stratégique, Mme Lafrenière est également une dirigeante dynamique très respectée de la communauté sportive depuis de nombreuses années. Sa passion pour le sport s'étend sur plusieurs décennies. Elle a fait preuve de ses qualités de dirigeante dans le domaine de l'éthique des entraîneurs et elle soutient ardemment les programmes de formation d'entraîneuses adaptés aux femmes. Lorraine est l'actuelle chef de la direction de l'Association canadienne des entraîneurs.

Nancy Lee
Au cours de sa carrière, Mme Lee a été journaliste, productrice et gestionnaire à la CBC à l'occasion de 4 Jeux du Commonwealth, 2 Jeux panaméricains et 15 Jeux olympiques d'été et d'hiver. À la tête de CBC Sports, son rôle était de superviser la production et de diriger les négociations concernant la programmation sportive de la société d'État. Mme Lee est la seule femme au monde à avoir occupé un tel poste. L'an dernier, elle a coordonné le projet d'étude sur la question de l'égalité des sexes du CIO. Les recommandations et appels à l'action issus de ce projet préconisent l'égalité homme-femme dans toutes les sphères du mouvement olympique.

Karin Lofstrom
Madame Lofstrom compte plus de 30 ans d'expérience au sein d'organismes sportifs nationaux, provinciaux et territoriaux, et d'organismes multisports, tant au Canada qu'ailleurs dans le monde. Elle a été la directrice générale de l'ACAFS pendant 14 ans, où elle a dirigé de nombreuses activités avec succès. Entre autres, elle a participé à l'élaboration des recommandations de politiques sur les femmes dans le sport qu'a présenté l'ACAFS au ministre des Sports et des Personnes handicapées en novembre 2017. Elle a aussi travaillé avec Sport Canada à la révision de ses politiques et de son plan d'action sur les femmes dans le sport, durant l'été 2009. Pendant huit ans, Mme Lofstrom a occupé le poste bénévole de secrétaire-trésorière de l'Association internationale d'éducation physique et sportive pour les femmes les filles, en plus d'être membre du comité sur les femmes dans le sport du Comité olympique canadien de 2008 à 2017.

Allison Sandmeyer-Graves
Madame Sandmeyer-Graves est une dirigeante expérimentée du milieu sans but lucratif. Elle se passionne pour l'innovation sociale au service de l'égalité des sexes et des possibilités d'avancement. Elle a dirigé maintes activités novatrices, dont des partenariats, des programmes et des activités de collecte de fonds. Elle apporte au comité une vision globale et la capacité de cibler les activités de manière à maximiser leurs retombées sociales. Madame Sandmeyer-Graves estime que le sport et l'activité physique offrent d'incroyables possibilités à tous ceux et celles qui souhaitent se réaliser pleinement, une conviction qu'elle tire de sa propre expérience en sport récréatif et de compétition. À titre de directrice générale de l'ACAFS, elle veut s'assurer que plus de femmes, de filles et de Canadiennes marginalisées profitent de tout ce que le sport a à offrir, améliorant au passage le système sportif et la société canadienne.

Carolyn Trono
Madame Trono a travaillé au sein du système sportif canadien pendant plus de 30 ans auprès d'une foule d'organismes sportifs provinciaux et nationaux. Actuellement, elle travaille pour la Société du sport pour la vie. À ce titre, elle a aidé plusieurs organismes nationaux de sport à élaborer leur cadre de développement à long terme de l'athlète et leurs plans d'examen des compétitions et de restructuration pour intégrer le cadre de développement à leur culture et à leurs programmes. Madame Trono a également mis sur pied la Newcomer Soccer and Multi-Sport Academy de Winnipeg, qui travaille avec les divers organismes de services aux immigrants pour aborder les problèmes vécus par les filles et pour leur offrir des possibilités sportives enrichissantes afin d'améliorer leur estime de soi.

Adam van Koeverden
Monsieur van Koeverden est l'un des plus célèbres athlètes canadiens grâce, entre autres, à ses quatre médailles olympiques, soit le nombre le plus élevé jamais remporté par un pagayeur canadien. Selon lui, l'occasion de susciter un changement positif chez les jeunes est certainement son rôle le plus enrichissant à titre de conférencier et d'ancien athlète olympique. Monsieur van Koeverden représente également les athlètes canadiens au Comité olympique canadien, à qui il fait part de ses recommandations sur une foule d'enjeux touchant les athlètes canadiens de haut niveau.

Hayley Wickenheiser
Madame Wickenheiser est l'athlète qui a eu la plus longue carrière au sein de l'équipe olympique canadienne de hockey féminin. Avec l'équipe, elle a remporté quatre médailles d'or et une médaille d'argent, faisant d'elle l'une des athlètes olympiques les plus décorées du Canada. Elle a fondé le WickFest, le Festival mondial de hockey féminin Wickenheiser Canadian Tire, qui attire chaque année plus de 2 000 joueuses de tous les niveaux venues s'affronter, tisser des liens et vivre une expérience positive du hockey féminin. Par ailleurs, elle oeuvre auprès d'organismes de bienfaisance comme Un filet d'espoir, les Champions de l'air pur et Right to Play, en plus d'être la présidente du comité consultatif des athlètes de Highmark Interactive. Madame Wickenheiser a été nommée officier de l'Ordre du Canada en juin 2011.

 

SOURCE Patrimoine canadien


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:30
Les voyageurs d'aujourd'hui veulent rapporter chez eux bien plus qu'une peau bronzée et des souvenirs. Ils aspirent à atteindre un enrichissement personnel grâce à des expériences marquantes qui créent de nouvelles perspectives personnelles et sur le...

18 mai 2018
La Garde côtière canadienne (GCC) avise la population que ses stations d'embarcations de sauvetage côtier sur les Grands Lacs, dans la baie Georgienne et sur le fleuve Saint-Laurent sont maintenant ouvertes pour la saison. Les stations d'embarcations...

18 mai 2018
Quelques heures avant la mise au jeu de la rondelle marquant le début du championnat de la Coupe Memorial Mastercard de 2018, Postes Canada a dévoilé son plus récent timbre à l'hôtel de ville de Regina, en Saskatchewan, en l'honneur de la riche...

18 mai 2018
Le dimanche 20 mai prochain, de 13 h à 14 h, aura lieu la vingt-deuxième édition de la Journée des droits et libertés des motocyclistes québécois, mieux connue dans le milieu du monde de la moto sous le nom de la Journée du loup XXII. Cet important...

18 mai 2018
Profitez de l'été pour explorer la province et visiter l'un des musées de la Fiducie du patrimoine ontarien. Disséminés partout en Ontario, ces sites vous feront découvrir des récits uniques et captivants qui ont marqué notre histoire et lui...

18 mai 2018
La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, et le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, M. Serge Simard, invitent les représentants des médias à une conférence de...




Communiqué envoyé le 24 avril 2018 à 11:59 et diffusé par :