Le Lézard

AU QUÉBEC, UNE PERSONNE SUR 12 VIT AVEC UNE INCAPACITÉ



MONTRÉAL, le 18 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 18 mai /CNW Telbec/ - Au Québec, environ 8 % des personnes vivant en ménage privé ou en ménage collectif non institutionnel présentent une incapacité, c'est-à-dire qu'elles sont limitées dans leurs activités quotidiennes en raison d'un état ou d'un problème de santé physique ou mental. À l'intérieur de ce taux, la proportion s'élève à 2 % chez les enfants de moins de 15 ans, soit un nombre estimé d'environ 27 000 enfants, et à 10 % chez les personnes de 15 ans et plus, soit 569 000 personnes. Le taux d'incapacité augmente avec l'âge; il atteint 28 % chez les personnes de 65 ans et plus. C'est ce que révèle l'étude L'incapacité et les limitations d'activités au Québec, Un portrait statistique à partir des données de l'Enquête sur la participation et les limitations d'activités 2001 (EPLA), rendue publique ce matin par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) dans le cadre du 74e Congrès de l'ACFAS.

Chez les adultes

L'étude, qui exploite les données les plus récentes sur le sujet, permet de constater que les incapacités liées à la mobilité, à l'agilité et à la douleur sont les plus répandues chez les personnes de 15 ans et plus, chacun de ces types d'incapacité touchant environ 7 % d'entre elles. Près de 5 % des adultes québécois vivent avec une incapacité grave ou très grave. D'autre part, près d'un adulte avec incapacité sur deux utilise des aides techniques et des appareils ou services spécialisés, et trois sur quatre ont besoin d'aide pour les activités quotidiennes, en particulier les personnes de 65 ans et plus. L'étude met aussi en relief l'ampleur des besoins qui demeurent non comblés. Par exemple, un adulte avec incapacité sur cinq a besoin d'aides, d'appareils ou de services spécialisés auxquels il n'a pas accès, près d'un sur trois a des besoins non comblés sur le plan de l'aide aux activités quotidiennes (parmi les personnes ayant besoin d'aide) et une personne sur sept a des besoins non comblés en soins de santé ou en services sociaux. Les principales raisons mentionnées pour expliquer ces besoins non comblés sont des raisons financières (ex. : coûts trop élevés des services ou de l'aide, frais non couverts par l'assurance).

Chez les enfants

L'étude nous renseigne également sur les incapacités les plus fréquentes chez les enfants québécois. Dans l'ensemble, 1,4 % des enfants de moins de 15 ans ont un problème de santé chronique. Chez ceux de moins de 5 ans, près d'un enfant sur 100 présente un retard de développement (physique, intellectuel ou autre). Les troubles d'apprentissage (ex. : troubles d'attention, hyperactivité) touchent 1,8 % des enfants de 5 à 14 ans, tandis qu'environ un enfant sur 100 présente une déficience intellectuelle à cet âge.

Les enfants de 5 à 14 ans avec incapacité ont des besoins particuliers : plus de la moitié ont besoin d'aides techniques ou de services spécialisés, près du quart ont besoin d'aide pour leurs activités quotidiennes (ex. : se laver, se vêtir, se nourrir) et près de la moitié vont dans une école spéciale ou fréquentent une classe spéciale dans une école ordinaire. L'incapacité des enfants a des conséquences sur la situation d'emploi des membres de leur famille (la mère en particulier) et sur la situation financière de la famille. Nombre de parents disent avoir besoin d'aide.

L'étude réalisée par l'Institut de la statistique du Québec est basée sur les données québécoises de l'Enquête sur la participation et les limitations d'activités (EPLA) menée en 2001 par Statistique Canada, et a été financée par l'Office des personnes handicapées du Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Cette étude a le mérite de fournir non seulement l'information la plus à jour sur le sujet, mais également une information basée sur un échantillon représentatif de la population québécoise, soit 2 750 personnes ayant une incapacité légère, modérée, grave ou très grave. Elle pourra constituer une référence pour les chercheurs et les organismes qui se préoccupent de l'amélioration des conditions de vie des personnes ayant une incapacité, et permettra aux décideurs et aux intervenants d'orienter leur action et de mieux répondre aux besoins de ces personnes sur les plans scolaire, professionnel et social.

L'Institut de la statistique du Québec produit et diffuse une information statistique pertinente, fiable et actuelle sur l'évolution socioéconomique du Québec et de la société québécoise. Il constitue le lieu privilégié de production et de diffusion de l'information statistique officielle pour les ministères et organismes du gouvernement, et il est responsable de toutes les enquêtes d'intérêt général.

Données sur Internet

Le rapport peut être consulté sur le site Web de l'Institut de la statistique du Québec à l'adresse suivante : www.stat.gouv.qc.ca.

    <<
    Sources : Michel Durand, responsable des communications
              Tél. : (514) 864-8686, poste 6021; cellulaire : (514) 293-0068
              Institut de la statistique du Québec

              Mikaël Berthelot, chargé de projet
              Tél. : (514) 873-4749, poste 6120
              Institut de la statistique du Québec

              Centre d'information et de documentation (ISQ)
              Tél. : (418) 691-2401
              ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada
              et aux États-Unis)
    >>


-%SU: INF

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 09:21 et diffusé par :