Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Première Nation, Bien-être animal, CFG

Rétablissement de la connectivité de l'habitat de l'anguille d'Amérique



WENDAKE, QC, le 13 avril 2018 /CNW Telbec/ - Le Conseil de la Nation huronne-wendat et, plus particulièrement le Bureau du Nionwentsïo (BN), débute un projet qui vise à rétablir la connectivité de l'habitat de l'anguille d'Amérique. Celui-ci s'inscrit dans la mission du BN qui consiste à participer à des initiatives régionales, mais également à protéger et maintenir l'intégrité de son territoire traditionnel, le Nionwentsïo, et les espèces qui y sont présentes. Ce projet est rendu possible grâce au financement obtenu via le Fonds pour la restauration côtière de Pêches et Océans Canada et à l'implication de nombreux partenaires, dont le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, la Ville de Québec, la compagnie Produits Forestiers Résolu, les organismes de bassins versants et plusieurs autres. Ce projet est la continuité d'une collaboration et d'une coexistence proverbiale entre les différents acteurs du milieu et d'une Première Nation active sur son territoire.

« Tia8enronyo », c'est?à?dire l'anguille d'Amérique en langue huronne?wendat est sur la Liste des espèces susceptibles d'être désignées comme menacées ou vulnérables du gouvernement du Québec et est en processus de décision quant à l'inscription comme espèce « menacée » en vertu de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral. Autrefois, l'anguille était présente en abondance et avait une extrême importance, tant pour le commerce que pour l'alimentation des Premières Nations. Les premiers européens d'Amérique du Nord ont aussi rapidement adopté ce poisson reconnu pour sa chair de qualité. Les membres de la Nation huronne-wendat l'utilisaient comme rubans, bandages et source alimentaire, en particulier pendant la saison hivernale. Entre autres, ils la pêchaient près de la mission des Jésuites de Sillery et au pied de la chute de la rivière Akiawenrahk (Saint-Charles) à l'aide de nasses, de harpons ou à la ligne.

La population d'anguille du haut Saint-Laurent et du lac Ontario aurait diminué d'environ 97 % de ce qu'elle était dans les années 80 (COSEPAC, 2012). De nos jours, l'une des plus grandes menaces au Québec serait la perte d'habitats due à la présence de nombreux barrages sur le territoire. L'objectif à long terme du projet est d'augmenter la population d'anguilles d'Amérique dans le bassin hydrographique du Saint-Laurent - incluant l'estuaire et le golfe. Ce projet se poursuivra jusqu'en 2022 et son succès à long terme repose sur l'engagement de nos divers partenaires envers le rétablissement de cette espèce en péril et nous les remercions pour leur appui.

http://wendake.ca/services/bureau-du-nionwentsio/bureau-de-nionwentsio/

 

SOURCE Conseil de la Nation huronne-wendat


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:15
En ce Jour de la Terre, la Ville de Montréal appelle à la mobilisation de toutes les citoyennes et de tous les citoyens pour rendre notre ville belle, propre et agréable. M. Jean-François Parenteau, membre du comité exécutif, responsable des services...

à 10:00
Alors qu'on célèbre le Jour de la Terre au Québec comme un peu partout dans le monde, en ce 22 avril, c'est à la célébration et à l'action que la population du Québec est conviée par la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la...

à 09:09
Les déchets de plastique et les déchets marins représentent des menaces de plus en plus sérieuses pour nos océans et la vie marine. Le Canada est déterminé à protéger notre environnement et à préserver nos cours d'eau pour que tous les Canadiens...

à 09:00
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion du Jour de la Terre : « Aujourd'hui, nous nous joignons à la communauté internationale pour célébrer le Jour de la Terre. C'est l'occasion d'apprécier et de...

à 07:00
Le Palais des congrès de Montréal est fier d'avoir obtenu le renouvellement de sa certification environnementale BOMA BEST jusqu'en 2020. Cette étape signifie que la performance environnementale du Palais et le respect de ses engagements sont dûment...

à 07:00
Le 22 avril 2018, Jour de la Terre, la Ville de Montréal appelle à la mobilisation de toutes les citoyennes et de tous les citoyens pour rendre notre ville belle, propre et agréable à vivre. Dès 10 h, M. Jean-François Parenteau, membre du comité...




Communiqué envoyé le 13 avril 2018 à 10:00 et diffusé par :