Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Première Nation, Bien-être animal, CFG

Rétablissement de la connectivité de l'habitat de l'anguille d'Amérique



WENDAKE, QC, le 13 avril 2018 /CNW Telbec/ - Le Conseil de la Nation huronne-wendat et, plus particulièrement le Bureau du Nionwentsïo (BN), débute un projet qui vise à rétablir la connectivité de l'habitat de l'anguille d'Amérique. Celui-ci s'inscrit dans la mission du BN qui consiste à participer à des initiatives régionales, mais également à protéger et maintenir l'intégrité de son territoire traditionnel, le Nionwentsïo, et les espèces qui y sont présentes. Ce projet est rendu possible grâce au financement obtenu via le Fonds pour la restauration côtière de Pêches et Océans Canada et à l'implication de nombreux partenaires, dont le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, la Ville de Québec, la compagnie Produits Forestiers Résolu, les organismes de bassins versants et plusieurs autres. Ce projet est la continuité d'une collaboration et d'une coexistence proverbiale entre les différents acteurs du milieu et d'une Première Nation active sur son territoire.

« Tia8enronyo », c'est?à?dire l'anguille d'Amérique en langue huronne?wendat est sur la Liste des espèces susceptibles d'être désignées comme menacées ou vulnérables du gouvernement du Québec et est en processus de décision quant à l'inscription comme espèce « menacée » en vertu de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral. Autrefois, l'anguille était présente en abondance et avait une extrême importance, tant pour le commerce que pour l'alimentation des Premières Nations. Les premiers européens d'Amérique du Nord ont aussi rapidement adopté ce poisson reconnu pour sa chair de qualité. Les membres de la Nation huronne-wendat l'utilisaient comme rubans, bandages et source alimentaire, en particulier pendant la saison hivernale. Entre autres, ils la pêchaient près de la mission des Jésuites de Sillery et au pied de la chute de la rivière Akiawenrahk (Saint-Charles) à l'aide de nasses, de harpons ou à la ligne.

La population d'anguille du haut Saint-Laurent et du lac Ontario aurait diminué d'environ 97 % de ce qu'elle était dans les années 80 (COSEPAC, 2012). De nos jours, l'une des plus grandes menaces au Québec serait la perte d'habitats due à la présence de nombreux barrages sur le territoire. L'objectif à long terme du projet est d'augmenter la population d'anguilles d'Amérique dans le bassin hydrographique du Saint-Laurent - incluant l'estuaire et le golfe. Ce projet se poursuivra jusqu'en 2022 et son succès à long terme repose sur l'engagement de nos divers partenaires envers le rétablissement de cette espèce en péril et nous les remercions pour leur appui.

http://wendake.ca/services/bureau-du-nionwentsio/bureau-de-nionwentsio/

 

SOURCE Conseil de la Nation huronne-wendat


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:45
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, accompagnée de l'adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions et député de Maskinongé, M. Marc H. Plante,...

à 12:37
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, accompagnée de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, ainsi que...

à 06:00
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, accompagnée du député de Sherbrooke, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. Luc...

à 02:00
Les ambassadeurs Arianny Orellanes de Floride (États-Unis), America Pastor Catalan de Madrid, Hugo Piñón de Galice, Gemma Longoria d'Asturias (Espagne), Artem Ponomarenko de Kiev (Ukraine), Frederico Leal de São Paulo (Brésil), Ekaterina Engalycheva...

16 jui 2018
Moins de deux semaines après sa création, le comité de modernisation de l'industrie de la récupération et du recyclage a déjà tenu deux séances de travail qui ont notamment servi à convenir des modalités d'un programme d'aide financière de 4,6 M$...

16 jui 2018
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a pris la décision de lever l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans le secteur de Labrieville (au sud du Réservoir Pipmuacan). Cette décision, prise en...




Communiqué envoyé le 13 avril 2018 à 10:00 et diffusé par :