Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Les agents financiers ont leur mot à dire dans l'imputabilité au sein du gouvernement



OTTAWA, le 18 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 18 mai /CNW Telbec/ - Il manque quelques éléments clés pour améliorer l'imputabilité au sein du gouvernement, selon M. Milt Isaacs, président de l'Association canadienne des agents financiers (ACAF).

"Bon nombre d'importantes mesures ont été prises en vue d'améliorer l'imputabilité", a déclaré M. Isaacs, "mais on pourrait encore faire mieux."

M. Isaacs donne à titre d'exemple le Plan d'action pour l'imputabilité fédérale.

"La Plan d'action prévoit l'établissement d'un comité qui aura pour mandat d'examiner les politiques de gestion financière aux fins de supprimer les obstacles et les contraintes d'ordre financier", a ajouté M. Isaacs. "C'est là le genre d'étude prudente que nos membres peuvent appuyer, mais pourquoi se limiter aux politiques en place? Pourquoi ne pas appliquer le même genre de processus d'examen aux règles futures?"

L'implantation d'un test pour toutes les nouvelles politiques de gestion financière est l'une des recommandations formulées dans Freins et contrepoids III : À la recherche de l'équilibre, que l'ACAF a rendu public aujourd'hui. Pour obtenir des exemplaires de ce document, ainsi que des deux premiers rapports de la série Freins et contrepoids, il suffit de se rendre sur http://www.acfo-acaf.com.

M. Isaacs souligne que le contenu du rapport est rendu encore plus pertinent du fait que l'on cherche à faire accélérer l'adoption de la Loi fédérale sur l'imputabilité.

"Le gouvernement ne doit pas précipiter la base législative de l'imputabilité sans prendre dûment en considération la politique qui suivra", a-t-il déclaré. "Une loi comme celle du projet de loi C-2 est importante, mais il faut un équilibre entre les contrôles légiférés et la liberté d'innover dans la fonction publique."

M. Isaacs estime que Freins et contrepoids III : À la recherche de l'équilibre apporte une voix unique dans le débat sur l'imputabilité.

" Nos membres se trouvent sur les premières lignes de la fonction publique et seront dans une large mesure responsables de mettre en ?uvre tous les nouveaux contrôles financiers", a-t-il conclu. "Il est impératif de prendre en considération les incidences de ces nouvelles règles avant l'entrée en vigueur de la loi."

L'Association canadienne des agents financiers représente les gestionnaires financiers de la fonction publique du Canada. Ses membres sont des agents financiers qui travaillent dans 54 ministères et organismes du gouvernement. Près de 3 000 professionnels des finances adhèrent à l'ACAF, et la plupart détiennent des titres comptables professionnels ou des diplômes en gestion des affaires. Les deux tiers des membres de l'Association se trouvent dans la région de la capitale nationale, le reste des membres faisant partie des organisations régionales des ministères.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

10 déc 2017
« Le gouvernement nous a fait un beau show de boucane pour lancer le troisième plan de lutte à la pauvreté. Malheureusement, nous sommes obligés de conclure qu'il s'agit en fait d'un plan d'intégration en emploi », s'indigne le porte-parole du...

10 déc 2017
La Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d'oeuvre (COCDMO) accueille avec satisfaction la présentation du Plan gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale. Nous approuvons particulièrement...

10 déc 2017
L'année 2017 est en voie de devenir une année record en ce qui concerne la valeur des permis de bâtir délivrés par les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). La valeur de ces permis devrait atteindre 9 milliards de...

10 déc 2017
Si on en croit le Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale dévoilé aujourd'hui, des dizaines de milliers d'enfants, pourtant parmi les plus pauvres au Québec, continueront d'être privés leur pension...

10 déc 2017
Selon la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), les mesures prévues au Plan d'action gouvernementale pour l'inclusion économique et la participation sociale visent juste. Le gouvernement rehausse de manière substantielle le filet...

10 déc 2017
La Centrale des syndicats du Québec soutient que le troisième plan dévoilé ce matin par le gouvernement Couillard pour lutter contre la pauvreté représente un « effort significatif » mais qui demeure malheureusement encore nettement insuffisant pour...




Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 09:01 et diffusé par :