Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie

Une nouvelle recherche réalisée par Thomson révèle que les budgets de recherche et développement (R&D) vont augmenter et que la Chine en sera le premier bénéficiaire



PEKIN, le 18 mai /CNW/ -- PEKIN, le 18 mai /CNW/ - Deux tiers des cadres asiatiques vont augmenter les budgets de R&D au cours des trois prochaines années pour refléter la grande importance de l'innovation pour maintenir un avantage concurrentiel, selon une étude sur les cadres réalisée par l'Economist Intelligence Unit pour le compte de la société Thomson Scientific.

Les résultats de cette enquête, qui ont été révélés aujourd'hui à Pékin dans le cadre de la "Think Smart R&D and Innovation Roundtable" (table ronde sur la R&D et l'innovation), montrent que la Chine est le pays le plus susceptible de bénéficier de cet investissement, avec 48,15 % des sociétés affirmant que la plus grosse partie de leur budget de R&D sera dépensée, devant l'Inde (24,07 %), les Etats-Unis (21,69 %) et l'Europe (20,99 %). 40 % des répondants ont cité le soutien actif du gouvernement chinois à la R&D comme le meilleur atout de la Chine. 165 cadres dirigeants de la région Asie-Pacifique (dont 37 % de Chinois) ont participé à cette étude qui a été réalisée en avril et mai 2006.

La société Thomson Scientific, une branche de la Thomson Corporation, un fournisseur majeur de solutions intégrées basées sur l'information, a développé un grand nombre d'initiatives en faveur de l'innovation pour aider les équipes de R&D des universités et les entreprises chinoises et étrangères à obtenir un avantage concurrentiel par le biais d'une meilleure compréhension et d'un usage optimisé des données sur la propriété intellectuelle.

L'étude révèle que plus d'un quart des répondants considèrent que les entreprises internationales sont plus concurrentielles que leur propre société, alors que seulement 6,75 % des répondants considèrent que les entreprises chinoises sont plus compétitives. Toutefois, les statistiques de Thomson sur les dépôts de brevets montrent que ceci est amené à changer. Les chiffres les plus récents montrent que le nombre de demandes formulées par des entreprises chinoises a quasiment triplé entre 2000 et 2004.

Vin Caraher, président du conseil et PDG de Thomson Scientific, explique :

"Il est clair que la Chine est en train de rapidement passer du statut de base de fabrication à moindre coût au statut de base d'innovation à moindre coût, où des processus complexes de R&D, d'expérimentation et d'exploration sont réalisés. Au cours de ce changement, le rôle de la propriété intellectuelle pour les entreprises chinoises va devenir plus important car les sociétés utilisent les données sur la propriété intellectuelle pour obtenir un avantage concurrentiel."

Forte d'une expérience de plus de 30 ans en Chine, la société Thomson est bien placée pour aider les entreprises chinoises à innover plus rapidement et à une fréquence plus soutenue en leur fournissant des données fiables et sûres sur les brevets. Thomson Scientific produit le "Derwent World Patents Index" (DWPI, index mondial sur les brevets Derwent), la plus vaste base de données commerciale sur les brevets au monde. Chaque semaine, l'équipe de Thomson Scientific évalue, classe, résume et répertorie plus de 39 000 documents sur les brevets provenant de 42 bureaux des brevets dans le monde entier. De plus, Thomson possède 900 bases de données (avec six milliards de pages de contenu rédigées par les auteurs les plus sûrs), ainsi que des solutions logicielles analytiques pour aider les universitaires et les professionnels à déceler les tendances, à dresser les profils des concurrents et à identifier les opportunités de développement stratégique.

Dans le cadre du soutien de Thomson à l'innovation mondiale, la compagnie a mis en place un partenariat avec le bureau national de la propriété intellectuelle (SIPO) de la Chine afin de lancer un concours de connaissances sur la propriété intellectuelle avec le CIPN (China Intellectual Property News) du SIPO, afin de mesurer la compréhension de la propriété intellectuelle de la part des professionnels et des universitaires. Les questions concernent des sujets aussi variés que les restrictions du piratage et les limites temporelles de la protection d'une invention. Les résultats seront disponibles ultérieurement au cours de l'année 2006.

En outre, en 2005, la société a travaillé avec le ministère de l'Information industrielle (MII) pour développer le Thomson Joint Laboratory for Intellectual Property Development (laboratoire conjoint de Thomson pour le développement de la propriété intellectuelle) qui fournit aux citoyens chinois un accès à ses bases de données sur les brevets par le biais des locaux de recherche.

La dernière innovation de Thomson, qui a été lancée le 3 mai, est un site Internet pour l'innovation en Chine : http://www.innovationinchina.com.

A propos de Thomson Corporation

Thomson Corporation (http://www.thomson.com), dont le chiffre d'affaires a atteint 8,7 milliards de dollars US en 2005, est l'un des leaders mondiaux de la fourniture de solutions informatiques intégrées destinées aux entreprises et aux professionnels. Thomson propose des systèmes d'information à valeur ajoutée, des outils logiciels et des applications à 20 millions d'utilisateurs oeuvrant dans les domaines du droit, de la fiscalité, de la comptabilité, des services financiers, de la formation universitaire, des données de référence, de la formation et l'évaluation en ligne, de la recherche scientifique et de la santé. Ayant établi son siège opérationnel à Stamford dans le Connecticut, Thomson compte environ 40 000 employés et offre ses services dans près de 130 pays. Les actions ordinaires de la société sont inscrites à la bourse de New York et à celle de Toronto (sous le sigle TOC).

Thomson Scientific est l'une des branches de Thomson Corporation. Cette société propose aux professionnels des solutions informatiques de référence pour chacune des étapes de la recherche et du développement, de la découverte à la distribution, en passant par l'analyse et le développement du produit. Pour de plus amples renseignements sur les solutions informatiques de Thomson Scientific, consultez le site http://www.scientific.thomson.com.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 avr 2018
Content Guru, fournisseur de technologies destinées aux centres de contact cloud, s'est vu attribué le prix de « solution verticale de l'année » lors de la remise des European IT & Software Excellence Awards (IT Europa) 2018, et ceci pour la deuxième...

20 avr 2018
Les données émanant des agences de voyages en ligne (OTA) de Chine montrent que plus de 60 % des touristes chinois prévoient de voyager hors des frontières de la Chine continentale pendant le prochain pont du Premier Mai, et que de nombreux cols...

20 avr 2018
À la suite de l'étude des crédits budgétaires 2018-2019, le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, M. Pierre Arcand, a réitéré l'engagement du Québec en...

20 avr 2018
C'est devant plus de 1000 invités que la Division agricole de La Coop fédérée a remporté, hier soir, le Mercure Développement d'une technologie web ou mobile, catégorie grande entreprise, lors de la 38e édition du prestigieux concours Les...

20 avr 2018
Rogers Sugar Inc. (« Rogers Sugar » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer que l'accord conclu avec Alberta Sugar Beet Growers (« ASBG ») est reconduit pour deux ans et s'applique donc maintenant aux récoltes de 2019 et de 2020. C'est en 1950...

20 avr 2018
Estée Lauder a annoncé aujourd'hui avoir signé un contrat avec Karlie Kloss, mannequin, entrepreneure et philanthrope, en tant que nouvelle égérie mondiale et ambassadrice de la marque. Karlie rejoint la liste actuelle des égéries d'Estée Lauder...




Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 09:00 et diffusé par :