Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie

La Chine est le pays le plus disposé à investir pour la recherche et le développement, selon une nouvelle étude publiée pour le compte de la société Thomson



PÉKIN, May 18 /PRNewswire/ --

Les deux tiers des dirigeants asiatiques sont prêts à accroître leur budget consacré à la recherche et au développement au cours des trois prochaines années, dans le but de refléter l'importance capitale de l'innovation et de maintenir ainsi un avantage concurrentiel, selon une enquête menée par le Economist Intelligence Unit pour le compte de Thomson Scientific.

Les résultats, qui ont été publiés à l'occasion de la << Think Smart R&D and Innovation Roundtable >> tenue plus tôt aujourd'hui à Beijing, indiquent que le pays le plus susceptible de profiter de cet investissement est la Chine. En effet, 48,15 % des entreprises chinoises ont affirmé vouloir allouer la majeure partie de leurs dépenses à la recherche et au développement (R-D), suivi dans l'ordre par l'Inde (24,07 %), les Etats-Unis (21,69 %) et l'Europe (20,99 %). Pas moins de 40 % des répondants ont cité l'appui du gouvernement chinois pour la R-D comme le plus grand avantage de la Chine par rapport aux autres pays. L'enquête a été effectuée auprès de 165 cadres supérieurs en Asie-Pacifique (dont 37 % provenaient de la Chine), en avril et mai 2006.

Thomson Scientific - division de Thomson Corporation, un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions informatiques intégrées - a mis en oeuvre bon nombre d'initiatives novatrices afin de permettre aux équipes universitaires de R-D ainsi qu'aux entreprises chinoises et étrangères de bénéficier d'un avantage concurrentiel grâce à une meilleure compréhension et utilisation des données disponibles sur la propriété intellectuelle.

Par ailleurs, l'enquête révèle que plus du quart des répondants considèrent que les entreprises internationales sont plus compétitives que leur propre organisation, alors que seulement 6,75 % d'entre eux croient que les sociétés chinoises le sont davantage. Toutefois, les statistiques de Thomson concernant les demandes de brevet indiquent que cette tendance pourrait bien changer. Les derniers chiffres montrent en effet que le nombre de demandes faites en Chine a presque triplé entre 2000 et 2004.

Vin Caraher, président et chef de la direction de Thomson Scientific, explique :

<< Il est évident que la Chine délaisse de plus en plus le secteur de la fabrication à bas prix pour celui de l'innovation, où des processus complexes de R-D, des essais et des études sont entrepris. À mesure que ce changement s'opère, le rôle que jouera la propriété intellectuelle pour les entreprises chinoises s'accentuera puisque que ces dernières l'utiliseront pour en retirer un avantage concurrentiel. >>

Comptant plus de 30 années d'expertise en Chine, Thomson est en excellente position pour aider les entreprises chinoises à innover plus rapidement et plus fréquemment en leur fournissant des données fiables et rigoureuses sur les brevets. Thomson Scientific produit d'ailleurs le Derwent World Patents Index (DWPI), la plus grande base de données commerciales sur les brevets au monde. Son équipe procède chaque semaine à l'évaluation, à la classification, à la synthèse et à l'indexation de plus de 39 000 documents de brevet provenant de 42 bureaux internationaux. Thomson possède également 900 banques de données (six milliards de pages), regroupant les auteurs les plus réputés, ainsi que des solutions logicielles analytiques qui aideront les professeurs d'université et les professionnels à démystifier les tendances, à établir le profil des compétiteurs et à identifier les opportunités stratégiques de développement.

Dans le cadre des efforts de Thomson pour appuyer l'innovation mondiale, la société a établi un partenariat avec l'Office d'Etat de la propriété intellectuelle de la République populaire de Chine (SIPO) en vue de lancer, de concert avec le China Intellectual Property News (CIPN), un concours ayant pour thème les connaissances dans le domaine de la propriété intellectuelle. Cette épreuve, qui vise à évaluer l'approche adoptée par les entreprises et les universitaires chinois en matière de propriété intellectuelle, consiste en une série de questions sur des sujets divers tels que la lutte contre le piratage informatique et la durée maximale de protection d'un brevet d'invention. Les résultats devraient être connus plus tard au cours de l'année.

En 2005, la société a également collaboré avec le ministère de l'Industrie électronique (MII) afin de mettre sur pied le Thomson Joint Laboratory for Intellectual Property Development (Centre Thomson du partenariat pour la promotion de la propriété intellectuelle), à partir duquel les citoyens chinois peuvent accéder aux bases de données relatives aux brevets.

Le 3 mai dernier, Thomson a lancé son plus récent projet, un site Internet consacré à l'innovation chinoise qui peut être consulté à l'adresse http://www.innovationinchina.com.

Au sujet de Thomson Corporation

Thomson Corporation (http://www.thomson.com), dont le chiffre d'affaires a atteint 8,7 milliards de dollars US en 2005, est l'un des leaders mondiaux de la fourniture de solutions informatiques intégrées destinées aux entreprises et aux professionnels. Thomson propose des systèmes d'information à valeur ajoutée, des outils logiciels et des applications à plus de 20 millions d'utilisateurs dans les secteurs suivants : droit, fiscalité, comptabilité, services financiers, formation universitaire, données de référence, formation et évaluation en ligne, recherche scientifique et santé. Ayant établi son bureau central des opérations à Stamford (Connecticut, USA), la société Thomson compte environ 40 000 employés et fournit ses services dans près de 130 pays. Les actions ordinaires de Thomson sont cotées aux bourses de New York et de Toronto (NYSE : TOC; Toronto).

Thomson Scientific est l'une des divisions de Thomson Corporation. Elle propose aux professionnels des solutions informatiques de référence pour chacune des étapes de la recherche et du développement : de la découverte à la distribution en passant par l'analyse et le développement du produit. Pour en savoir davantage sur les solutions informatiques de Thomson Scientific, veuillez consulter le site Internet http://scientific.thomson.com.

    
    Sites Internet : http://www.scientific.thomson.com
                     http://www.thomson.com



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:00
Manuvie a ajouté Hotels.com à la liste grandissante de partenaires de récompenses dans le cadre du programme Manuvie Vitalité au Canada. Grâce à Hotels.com, les participants peuvent économiser jusqu'à 50 % sur les frais d'hôtel par nuit admissible en...

à 10:33
Revenu Québec annonce que deux restaurateurs de Laval, MM. Georges Tannous et Joe Chalhoub, ont été condamnés, le 11 septembre dernier au palais de justice de Laval, à payer des amendes de 175 000 $ chacun, respectivement dans un délai de 18 et...

à 10:20
L'honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, soulignera le Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes mardi en faisant une importante annonce de...

à 10:11
À l'occasion du premier colloque sur la pyrrhotite, organisé par la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) et qui se tient aujourd'hui et demain à Trois-Rivières, Garantie de construction résidentielle (GCR) rappellera que la...

à 10:07
Reprise des négociations pour : Société : Bayhorse Silver Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : BHS Reprise (HE) : 10 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre...

à 10:06
L'Initiative Mohammed bin Rashid pour la prospérité mondiale lance, à New York, quatre défis aux fabricants mondiaux L'initiative met au défi le monde des fabricants et des innovateurs de résoudre des problèmes bien réels Les défis concernent...




Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 09:10 et diffusé par :