Le Lézard

Les entreprises d'aliments et de boissons aident les Canadiens à mener une vie saine et active



TORONTO, le 18 mai /CNW/ -- TORONTO, le 18 mai /CNW/ - En offrant aux Canadiens une variété de produits alimentaires nouveaux ou améliorés, des programmes d'information sur la nutrition et des campagnes de sensibilisation, les entreprises d'aliments et de boissons encouragent ceux-ci à mener une vie saine et active.

Les efforts de l'industrie alimentaire s'inscrivent dans la Stratégie mondiale sur l'alimentation, l'activité physique et la santé de l'Organisation mondiale de la santé. Cette stratégie recommande de collaborer avec les entreprises d'aliments et de boissons pour faire la promotion d'une saine alimentation et d'un mode de vie actif, pour limiter la quantité de sel et de certains gras et sucres présents dans les aliments et boissons, et pour mieux informer les consommateurs sur la valeur nutritionnelle des produits.

"L'obésité est un problème grave et complexe qui sévit à l'échelle mondiale. Ses causes sont multiples, et il n'existe donc pas de solution unique. Tous ont un rôle à jouer, y compris l'industrie alimentaire, et nous prenons nos responsabilités au sérieux", explique Gemma Zecchini, première vice-présidente, politiques publiques, Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC).

Par l'entremise de PACC, l'association nationale qui les représente, les entreprises d'aliments et de boissons du Canada ont publié aujourd'hui un rapport intitulé The Canadian Food and Beverage Industry: Committed to Healthy Active Living, qui témoigne de l'engagement de l'industrie à aider les Canadiens dans leur lutte contre l'obésité et qui fait état de ses réalisations à ce jour. (Le site Web www.fcpc.ca contient un lien vers le rapport.)

"Nous sommes fiers du rôle que nous jouons dans le maintien de la santé de la population canadienne. Le rapport souligne quelques-unes des grandes avancées et des grands projets de l'industrie", ajoute Mme Zecchini.

Le rapport est basé sur les renseignements recueillis lors d'un important sondage* mené pour la première fois en 2005 et grâce auquel l'association a pu recenser les activités organisées par ses membres au cours de l'année précédente, activités qui visaient à sensibiliser les consommateurs à l'importance d'une saine alimentation et de l'activité physique.

    <<
    Faits saillants du sondage

    -  Produits et choix alimentaires

    Les entreprises d'aliments et de boissons offrent aux Canadiens un
    meilleur choix en mettant au point de nouveaux produits, en améliorant
    les produits existants de même qu'en proposant des portions réduites et
    des emballages variés.

       -  Parmi les entreprises sondées, 62 % ont mis de nouveaux produits
          sur le marché en 2004.
          -  41 % d'entre elles ont mis sur le marché des produits à teneur
             réduite en matières grasses, 13 % ont proposé aux consommateurs
             des produits sans gras, et 19 %, des produits sans gras trans.
          -  22 % ont introduit des produits à teneur réduite en sucre,
             tandis que 13 % ont présenté aux consommateurs des produits sans
             sucre.

       -  Les entreprises ont également mis sur le marché des produits
          contenant des acides gras oméga-3, des produits à teneur réduite en
          sel, des produits à teneur en fibres ou avec fibres ajoutées, des
          produits à teneur en calcium ou avec calcium ajouté ainsi que des
          produits à faible teneur en calories.

       -  23 % des entreprises ont proposé de nouvelles portions ou de
          nouveaux emballages en réaction aux préoccupations touchant la
          taille des portions.

    -  Renseignements aux consommateurs

    Les entreprises canadiennes d'aliments et de boissons aident les
    consommateurs à faire de meilleurs choix alimentaires en les informant.

       -  85 % des entreprises utilisent des sites Web pour fournir aux
          consommateurs des renseignements sur la santé et la nutrition.
       -  83 % des entreprises offrent du soutien par téléphone au sujet de
          la valeur nutritionnelle des produits.
       -  69 % des entreprises entretiennent des liens avec des
          professionnels de la santé et leur fournissent des ressources.

    -  Publicité et marketing

    Les entreprises d'aliments et de boissons respectent les normes et les
    programmes actuels de réglementation et ceux de l'industrie en matière de
    publicité responsable. De plus :

       -  80 % des entreprises conçoivent des stratégies de marketing qui
          véhiculent des messages prônant une alimentation et un mode de vie
          sains.

    -  Promotion d'un mode de vie sain

    Les entreprises canadiennes d'aliments et de boissons encouragent
    concrètement, chacune à sa façon et collectivement, l'adoption d'un mode
    de vie sain et actif.

       -  54 % des entreprises s'associent à des organismes tels que Les
          diététistes du Canada pour promouvoir une alimentation et un mode
          de vie sains.
       -  76 % subventionnent la recherche, l'enseignement ou les programmes
          liés à un mode de vie sain et actif.
       -  58 % parrainent financièrement des programmes d'activité physique
          destinés aux enfants.
    >>


"Il est important que les Canadiens sachent que nos efforts s'inscrivent dans les directives élaborées par l'OMS. Nous nous engageons, d'une part, à aider activement les Canadiens, particulièrement les enfants et les jeunes, à avoir une vie saine, et d'autre part, à continuer d'offrir un choix aux consommateurs", affirme Mme Zecchini.

Les actions entreprises par l'industrie reflètent également ce que les Canadiens veulent des entreprises d'aliments.

Un sondage Ipsos-Reid mené l'an dernier révèle que les Canadiens se sentent responsables de leur santé et de celle de leurs enfants, et qu'ils aimeraient avoir des outils pour les aider à faire les bons choix. La plupart ont déclaré que les entreprises d'aliments et de boissons devaient collaborer avec les consommateurs pour les aider à manger sainement, tout particulièrement en modifiant certains produits et en en mettant au point de nouveaux.

L'industrie des aliments et des boissons a également fait une déclaration pour marquer son engagement à inciter les Canadiens à choisir un mode de vie sain et actif qui découle des principes de la modération, de l'équilibre et de l'activité.

Produits alimentaires et de consommation au Canada (PACC) est l'association la plus importante de l'industrie. Elle représente les entreprises canadiennes d'aliments et de boissons qui conçoivent et mettent en marché les marques de grands magasins et les marques nationales, vendues au détail et dans les points de vente de service alimentaire. En 2004, l'industrie embauchait 350 000 Canadiens à travers le pays, devenant ainsi l'employeur le plus important du secteur manufacturier. Elle a généré des profits annuels de 22,5 milliards de dollars (soit une part de 12,4 % de l'industrie manufacturière dans le produit intérieur brut). Chaque année, l'industrie fait don d'environ 33 millions de dollars aux organisations caritatives et donne plus de 5 millions de sacs d'épicerie aux banques d'alimentation du pays. Elle se plie également à un nombre record de normes de réglementation de niveau mondial et est régie par 442 mesures législatives fédérales et provinciales, sans oublier les milliers de règles et normes qu'elle s'impose.

    <<
    * Mené au cours de l'été 2005, ce sondage a été rempli par 52 des 78
        entreprises membres de PACC (taux de réponse de 67 %). Ces
        entreprises produisent des aliments et des boissons ciblés pour la
        vente au détail d'aliments et les services alimentaires.


                 Vie saine et active - Document d'information
    >>


Stratégie mondiale sur l'alimentation, l'exercice physique et la santé

de l'OMS

L'obésité est un problème croissant au Canada, comme c'est le cas à travers le monde. Il s'agit d'un enjeu social qui prend de l'ampleur depuis de nombreuses années en raison de plusieurs facteurs.

Pour régler ce problème, il faudra des années de même que l'engagement et l'action des gouvernements, des individus et de nombreux autres intervenants concernés, incluant l'industrie des aliments et des boissons. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), "apporter des changements aux habitudes d'alimentation et d'activité physique nécessitera l'effort conjugué de nombreux intervenants, tant publics que privés, et ce sur plusieurs décennies".

Afin de combattre l'obésité, l'OMS a émis en 2004 une Stratégie mondiale sur l'alimentation, l'exercice physique et la santé qui, entre autres choses, encourage l'industrie des aliments et des boissons à agir. Spécifiquement, l'OMS recommande aux entreprises d'aliments et de boissons de :

    <<
    -  promouvoir des habitudes de saine alimentation et d'activité physique
       en conformité avec les recommandations nationales et les normes
       internationales, ainsi qu'avec les grands objectifs de la Stratégie
       mondiale ;
    -  limiter les quantités de gras saturés, d'acides gras trans, de sucre
       et de sel dans les produits existants ;
    -  continuer à développer et offrir aux consommateurs des aliments santé
       qui soient nutritifs et abordables ;
    -  considérer la mise en marché de nouveaux produits offrant une
       meilleure valeur nutritionnelle ;
    -  fournir aux consommateurs des informations nutritionnelles adéquates
       et compréhensibles sur leurs produits ;
    -  mettre de l'avant des pratiques de marketing responsable en appui à la
       Stratégie, notamment en ce qui a trait à la promotion et la mise en
       marché d'aliments à forte teneur en gras saturés, en gras trans, en
       sucre ou en sel, particulièrement celles visant les enfants ;
    -  produire des étiquetages qui soient simples, clairs et cohérents et
       publier des données sur la santé qui soient fondées sur des preuves
       afin d'aider les consommateurs à faire des choix éclairés en fonction
       de la valeur nutritionnelle des aliments ;
    -  fournir des renseignements sur la composition des aliments aux
       autorités nationales ; et
    -  appuyer le développement et la mise en place de programmes d'activités
       physiques.
    >>


Réponse de l'industrie canadienne des aliments et des boissons

L'industrie canadienne des aliments et des boissons appuie les buts et les objectifs de la Stratégie mondiale sur l'alimentation, l'exercice physique et la santé de l'OMS, ainsi que les efforts concertés de tous les intervenants, incluant ceux du secteur privé.

Un rapport, publié par Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC) et intitulé The Canadian Food and Beverage Industry: Committed to Healthy Active Living, démontre l'engagement des fabricants d'aliments et de boissons envers la promotion d'une vie saine et active, en plus de donner un aperçu de leurs réalisations à ce jour.

Que fait l'industrie pour promouvoir une vie saine et active pour les

Canadiens?

Les entreprises appuient individuellement différentes initiatives qui font la promotion d'une vie saine et active. De plus, les fabricants d'aliments et de boissons canadiens ont collectivement contribué au financement et à la mise sur pied de nombreuses campagnes d'éducation par l'entremise de PACC, notamment :

    <<
    -  Faites provision de saine alimentation(MC) :

       -  Afin d'aider les consommateurs à comprendre les renseignements
          nutritionnels sur les étiquettes, l'industrie des aliments et des
          boissons appuie le programme Faites provision de saine alimentation
          (FPSA), un programme éducatif développé par Les diététistes du
          Canada et l'Association canadienne du diabète.
       -  Le programme renseigne les Canadiens sur la façon d'utiliser le
          nouveau tableau de la Valeur nutritive afin de faire des choix
          santé dans leur alimentation.
       -  Pour aider les Canadiens à devenir des consommateurs avisés, le
          programme FPSA s'appuie sur les ressources suivantes :
          -  la visite d'une épicerie virtuelle sur le Web;
          -  des fiches d'information;
          -  des réponses aux questions posées fréquemment; et
          -  un inventaire interactif en ligne de ressources documentaires.
       -  On peut trouver de plus amples renseignements au
          www.healthyeatingisinstore.ca.

    -  Programme Long Live Kids
       -  L'industrie canadienne des aliments et des boissons, par
          l'entremise de PACC, a conclu un partenariat avec Santé Canada pour
          appuyer Long Live Kids, un programme de sensibilisation et
          d'éducation à l'intention des enfants, développé par l'organisme
          Annonceurs responsables en publicités pour enfants.
       -  Le programme Long Live Kids s'appuie sur deux volets importants :
          une série de messages d'intérêt public à l'intention des enfants et
          un programme éducatif transmis aux éducateur, parents et dirigeants
          communautaires à l'échelle du Canada.
          -  La série de messages d'intérêt public est composée d'annonces
             publicitaires visant à sensibiliser les enfants au lien qui
             existe entre une alimentation saine et l'activité physique.
          -  Le volet éducatif pour la classe, la maison et la communauté
             rehausse l'impact des messages d'intérêt public à l'aide d'un
             programme d'enseignement qui fournit aux parents, aux écoles et
             aux communautés les connaissances et les outils qui leur
             permettront d'aider les enfants à mener des vies saines et
             actives.
       -  On peut trouver de plus amples renseignements au
          www.longlivekids.ca.
    >>


De plus, l'industrie a investi plus de 260 millions $ afin d'étendre l'étiquetage à tous les produits alimentaires à partir de décembre 2005. Le nouvel étiquetage indique les calories ainsi que 13 éléments nutritifs, ce qui permet aux consommateurs de faire des choix plus éclairés.

Déclaration d'engagement de l'industrie des aliments et des boissons

Les membres de PACC on formulé une Déclaration d'engagement volontaire qui démontre leur engagement et leur leadership en vue d'aider les Canadiens à adopter un mode de vie sain et actif basé sur les principes de la modération, de l'équilibre et de l'activité physique.

    <<
         Vie saine et active - Fiche de renseignements sur le sondage
    >>


À l'été 2005, Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC) a mené un sondage exhaustif auprès des entreprises d'aliments et de boissons parmi ses membres. Le but de ce sondage était de documenter les efforts individuels mis de l'avant par ces entreprises au cours de la dernière année pour la promotion d'une vie saine et active. Au total, 52 des 78 entreprises membres de PACC ont répondu au sondage (taux de réponse de 67%).

Points saillants du sondage

    <<
    Nouveaux produits choix santé pour les Canadiens
    -  62 % des entreprises ont mis sur le marché de nouveaux produits visant
       à offrir des choix plus nutritifs.
    -  Les entreprises ont présenté de nouveaux produits réduits en gras
       (41 %), sans gras (13 %) ou sans gras trans (19 %).
    -  Les nouveaux choix santé incluent des produits contenant des acides
       gras omega-3 (13 %) ou additionnés de calcium (13 %), de fibres (9 %)
       et de vitamines (9 %).
    -  22 % des entreprises ont mis sur le marché des produits à teneur
       réduite en sucre et 13 % ont lancé de nouveaux produits sans sucre.

    Produits reformulés
    -  62 % des entreprises ont rapporté avoir reformulé leurs produits pour
       les rendre plus nutritifs. La grande majorité de ces améliorations en
       2004 portaient sur l'élimination ou la réduction des gras,
       particulièrement les gras trans.
    -  47 % des répondants ont reformulé leurs produits afin d'en réduire la
       teneur en gras trans, tandis que 9 % d'entre eux ont reformulé leurs
       produits pour modifier ou réduire les gras.
    -  25 % ont reformulé leurs produits pour en réduire la teneur en sodium.
    -  13 % des entreprises ont reformulé leurs produits pour en réduire la
       teneur en sucre. Les entreprises ont également reformulé leurs
       produits en y ajoutant des oméga-3 (13 %), du calcium (13 %), des
       fibres (13 ) et des vitamines (9 %).

    Taille des portions
    -  23 % des entreprises ont modifié l'emballage des produits en 2004 en
       réponse aux inquiétudes liées à la taille excessive des portions ; la
       moitié d'entre elles ont réduit les portions, tandis que 42 % ont mis
       sur le marché des portions plus petites.

    Encore plus de produits choix santé sont en développement
    -  87 % des entreprises sondées travaillent à l'élaboration de nouveaux
       produits alimentaires qui fourniront des éléments nutritifs
       spécifiques.
    -  81 % des répondants travaillent à reformuler des produits afin de les
       rendre plus nutritifs.
    -  75 % des entreprises sont à mettre au point de nouvelles directives de
       développement de produits qui établissent les paramètres pour la
       formulation d'une prochaine génération de produits santé.
    -  48 % des entreprises envisagent des modifications à l'étiquetage de
       leurs produits en réponse aux inquiétudes liées à l'obésité.

    Intensifier le recours aux outils de communication pour diffuser de
    l'information sur la nutrition
    -  85 % des entreprises ont recours à des sites Web pour fournir aux
       consommateurs de l'information sur la santé.
    -  79 % incluent de l'information sur la valeur nutritive de leurs
       produits.
    -  83 % des répondants mettent une ligne 1-800 à la disposition des
       consommateurs qui désirent de l'information sur la valeur nutritive de
       leurs produits ; 42 % utilisent ces services téléphoniques pour
       fournir de l'information sur une saine alimentation.

    Collaborer avec les professionnels de la santé et leur fournir des
    ressources
    -  69 % des entreprises collaborent avec des professionnels de la santé
       et leur fournissent des ressources en appui à leur travail. De ce
       nombre, près de 97 % fournissent aux professionnels de la santé des
       renseignements sur la valeur nutritive de leurs produits.

    Publicité et Marketing
    -  Plus de 80 % des membres de PACC qui ont répondu au sondage sont en
       train de mettre au point des stratégies de marketing qui incluent des
       messages faisant la promotion d'une alimentation saine et/ou d'un mode
       de vie sain.
    -  56 % des ces entreprises ont lancé en 2004 des campagnes de mise en
       marché qui démontrent comment leurs produits peuvent s'intégrer à un
       mode de vie sain.

    Promotion d'un mode de vie sain
    -  54 % des entreprises sondées sont partenaires d'organisations comme
       les diététistes du Canada en vue de faire la promotion d'une
       alimentation saine et/ou d'un mode de vie sain.
    -  Plusieurs de ces entreprises appuient financièrement la recherche,
       l'éducation et/ou des programmes liés à la promotion d'une vie saine
       et active (76 %), la promotion de la santé et/ou la prévention ou le
       traitement de maladies chroniques (63 %), des programmes d'activité
       physique pour les enfants (58 %), des initiatives à vocation éducative
       sur la saine alimentation à l'intention des consommateurs (44 %), des
       événements à vocation éducative, des conférences ou des ateliers sur
       une vie saine et active à l'intention des professionnels de la
       santé (42 %).

    Mieux-être au travail
    -  65 % des entreprises sondées appuient des initiatives de mieux-être au
       travail au sein de leur organisation.
    -  29 % d'entre elles offrent des horaires de travail flexibles afin de
       permettre à leurs employés de suivre des programmes d'activités
       physiques.
    -  Autres services : 27 % des entreprises fournissent des services de
       conseils en nutrition, 23 % ont des installations de conditionnement
       physique sur place et 19 % offrent des programmes d'amaigrissement sur
       place.

    Des entreprises sondées :

    Siège social corporatif situé
    -  54 % au Canada
    -  36 % aux États-Unis
    -  10 % en Europe

    Ventes d'aliments au Canada en 2004 (données fournies par 36 entreprises)
    -  44 % avaient un volume de ventes se situant entre 100 millions $ et
       1 milliard $
    -  17 % entre 1 milliard $ et 10 milliards $
    -  14 % avaient un volume de ventes de moins de 1 million $
    >>



Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 09:00 et diffusé par :