Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Affaires étrangères, CPG

Tarifs sur l'aluminium et l'acier exportés aux États-Unis - « Le gouvernement du Québec et les secteurs de l'acier et de l'aluminium unissent leurs efforts pour obtenir une exemption complète et permanente »



MONTRÉAL, le 16 mars 2018 /CNW Telbec/ - Les ministres Dominique Anglade et Christine St-Pierre ont convié des représentants des secteurs de l'aluminium et de l'acier aujourd'hui à une séance de travail, donnant suite à l'intention du gouvernement du Québec de déployer tous les efforts nécessaires afin d'obtenir une exemption complète et permanente au regard des mesures protectionnistes des États-Unis. À l'issu de cette rencontre, les partenaires ont convenu de travailler de concert afin de défendre les intérêts des travailleurs et des entreprises des secteurs de l'acier et de l'aluminium.

La vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides ont aussi annoncé que le mandat de M. Raymond Chrétien, O.C., conseiller stratégique au cabinet d'avocats Fasken, s'étendait également au dossier de l'acier et de l'aluminium.

M. Chrétien travaillera en étroite collaboration avec l'industrie et le gouvernement du Québec pour mettre en oeuvre une stratégie en territoire américain afin de s'adresser aux grands consommateurs d'acier et d'aluminium québécois et de rassurer les élus américains sur la capacité du Québec d'approvisionner de façon adéquate et sécuritaire l'industrie américaine.

L'objectif est non seulement d'obtenir une exemption permanente et complète par rapport aux tarifs imposés sur les exportations de produits de l'acier et de l'aluminium, mais également de démontrer les effets néfastes potentiels de ces tarifs de part et d'autre de la frontière, et ce, malgré l'exemption temporaire. Rappelons que M. Chrétien agit déjà en tant que négociateur en chef du Québec pour le bois d'oeuvre et le papier journal et d'imprimerie.

Des représentants d'Alcoa, d'AluQuébec, d'ArcelorMittal Produits longs, de l'Association de l'aluminium du Canada, de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, de la Fédération des chambres de commerce du Québec, de Manufacturiers et Exportateurs du Québec, de Rio Tinto et Rio Tinto Fer et Titane, de Sorel Forge ainsi que du syndicat Unifor ont participé à la rencontre.

Citations :

« Bien que l'exclusion soit temporaire, la menace qui plane sur nos industries, elle, est permanente. Nous devons unir nos efforts afin de protéger nos entreprises ainsi que nos travailleurs. Les secteurs de l'acier et de l'aluminium emploient plus de 35 000 personnes au Québec et sont au coeur de l'économie de nombreuses communautés. Malgré l'exclusion, les répercussions de ces tarifs risquent de se faire sentir de part et d'autre de la frontière canado-américaine. La séance d'aujourd'hui nous aura permis de préciser les enjeux de même que des pistes d'intervention et de concerter nos actions. »

Les partenaires des secteurs de l'acier et de l'aluminium

« Le Québec bénéficie d'une exclusion temporaire de l'imposition de tarifs de 10 % sur l'aluminium et de 25 % sur l'acier exportés aux États-Unis. Toutefois, ce n'est pas suffisant. Nous ne ménagerons aucun effort jusqu'à ce que cette exemption soit complète et permanente. Nous travaillons donc de concert avec les représentants des secteurs québécois de l'aluminium et de l'acier, les différents ministères concernés et le gouvernement canadien afin de démontrer que de tels tarifs nuiraient à l'économie des deux côtés de la frontière. M. Chrétien a accepté de conseiller le gouvernement et de nous prêter main forte dans ce dossier, et je l'en remercie. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Le Québec a une économie ouverte et axée sur les exportations. Le Québec est donc favorable à l'ouverture des marchés, laquelle stimule l'économie et crée des emplois, contrairement à l'adoption de mesures protectionnistes. Actuellement, nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires et entendons maintenir nos efforts visant à expliquer que l'industrie de l'aluminium nord-américaine est fortement intégrée entre nos deux pays. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides

Faits saillants :

Lien connexe :

Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

 

SOURCE Cabinet de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:18
Profitant de conditions idéales au départ, les coureurs ontariens Tristan Woodfine, chez les hommes, et Sasha Gollish, chez les dames, ont remporté des victoires sans équivoque dimanche au Parc Jean-Drapeau de Montréal, pour la 16ème édition du 21k...

à 14:45
Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 23 946 $ à l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières en vertu du programme Mécénat Placements Culture. Le député de Trois-Rivières, M. Jean-Denis Girard, en a fait l'annonce, au nom de la...

à 09:00
À l'approche de la prochaine campagne électorale au Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) présente sa plateforme électorale adoptée par l'ensemble des syndicats affiliés de la FTQ lors de son dernier Conseil général....

à 00:01
Aujourd'hui, lors d'une assemblée générale tenue à Montréal, à l'issue d'un vote tenu à scrutin secret, les membres du Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) ont rejeté à 56 % l'entente de principe intervenue avec l'employeur le 12...

21 avr 2018
Earth Day Network finalise le projet qui marquera le 50e anniversaire de la Journée de la Terre en 2020 et Denis Hayes, organisateur de la première Journée de la Terre, pense qu'il s'agira de la mobilisation mondiale qui touchera le...

21 avr 2018
Pour la première fois, des citoyennes des quatre coins du Québec se mobilisent pour obtenir un accès aux services des sages-femmes suivant un modèle de pratique qui correspond à leurs attentes. « Bien que la légalisation, il y a 20 ans, ait été le...




Communiqué envoyé le 16 mars 2018 à 20:10 et diffusé par :