Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Rappels de produits, Sécurité publique, CFG

Avis - Les multivitamines « Beyond Yourself Multi Athlete » et le produit « Multi-Vitamines » non homologué vendu en vrac dans des boutiques « Shop Santé » au Québec peuvent poser de graves risques pour la santé



OTTAWA, le 16 mars 2018 /CNW/ -

Question
Santé Canada avise les Canadiens que les multivitamines « Beyond Yourself Multi Athlete » et le produit non homologué « Multi-Vitamines » vendus en vrac ont été saisis dans plusieurs boutiques Shop Santé au Québec, car ils peuvent poser de graves risques pour la santé.

Même s'il est indiqué sur l'étiquette des multivitamines « Beyond Yourself Multi Athlete » qu'il s'agit d'un produit homologué par Santé Canada (NPN 80053503), la posologie et le nom de marque qui sont inscrits sur l'emballage ne correspondent pas à ce que Santé Canada a autorisé. Les consommateurs qui suivent les instructions sur l'emballage seraient exposés à des doses excessives de vitamines A et K, ce qui peut poser de graves risques pour la santé. Le nom de marque autorisé était « Complete Multi Athlete ». Santé Canada a suspendu la licence du produit (NPN 80053503), ce qui signifie qu'il n'autorise la vente d'aucune version des multivitamines « Beyond Yourself Multi Athlete » (y compris « Complete Multi Athlete »).

Santé Canada a aussi trouvé un produit non homologué « Multi-Vitamines », qui était vendu en vrac à partir d'une distributrice chez Shop Santé. La posologie recommandée dans les renseignements fournis sur la distributrice exposerait les consommateurs à des doses excessivement élevées de vitamines A et K, ce qui peut poser de graves risques pour la santé.

Les femmes enceintes et les personnes qui prennent certains agents anticoagulants pourraient être particulièrement à risque, car des doses élevées de vitamine A peuvent causer des anomalies congénitales et des doses élevées de vitamines K peuvent réduire l'efficacité de certains agents anticoagulants (comme la warfarine).

Les Canadiens devraient savoir que Santé Canada n'autorise pas la vente de produits de santé naturels en vrac. Les produits de santé naturels doivent être étiquetés et emballés comme il se doit. Les renseignements qui suivent doivent y figurer : l'usage ou les fins du produit, la dose quotidienne, des précautions et des mises en garde, la liste des ingrédients médicinaux et leur quantité, la date de péremption et le numéro de produit naturel (NPN) attribué par Santé Canada. Ainsi, le consommateur disposera de ces renseignements quand il utilisera le produit chez lui.

Personnes touchées

Produits touchés

 

Produit

Détaillant

Multivitamines « Beyond Yourself Multi Athlete »

NPN 80053503

Shop Santé Laval

329, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval, QC

 

Shop Santé Terrebonne

1502, chemin Gascon, Terrebonne, QC

 

Shop Santé Brossard

6185, boulevard Taschereau, Brossard, QC

Produit « Multi-Vitamines » non homologué vendu en vrac

Shop Santé Laval

329, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval, QC

 

Shop Santé Terrebonne

1502, chemin Gascon, Terrebonne, QC

 

Shop Santé Brossard

6185, boulevard Taschereau, Brossard, QC

 

Shop Santé St-Jérôme

371, rue Lamontagne, St-Jérôme, QC

 

Conseils au consommateur

Ce que fait Santé Canada
Santé Canada a saisi les multivitamines « Beyond Yourself Multi Athlete » et le produit « Multi-Vitamines » vendus en vrac dans les magasins de détail.

Le Ministère a aussi suspendu la licence du produit (NPN 80053503), ce qui signifie qu'il n'autorise la vente d'aucune version de « Beyond Yourself Multi Athlete » (y compris « Complete Multi Athlete »). À la demande de Santé Canada, l'entreprise Beyond Yourself (aussi connue sous le nom de 9231-6124 Québec Inc.) a entrepris le rappel de ce produit chez les détaillants.

Si d'autres produits, détaillants ou distributeurs sont identifiés, Santé Canada prendra les mesures qui s'imposent et en informera les Canadiens.

Contexte
Les produits de santé naturel en vrac, sans étiquette peuvent présenter de graves risques pour la santé. Même si ces produits sembles légitimes, il est impossible de savoir où ils ont été fabriqués ou ce qu'ils contiennent. Il peut s'agir d'un produit contrefait ou non homologué qui ne contient aucun ingrédient actif ou qui contient de mauvais ingrédients, des additifs dangereux (comme des médicaments d'ordonnance), des produits contaminés ou des produits périmés. Il se peut que l'étiquette des produits de santé naturels en vrac ne comporte pas l'information requise pour les utiliser en toute sécurité.

La vitamine A se prend par voie orale. La dose quotidienne maximale recommandée sans ordonnance est de 10 000 unités internationales (UI). Une surdose de vitamine A peut causer des maux de tête, de la fièvre, de la fatigue, une perte d'appétit, des nausées et de la diarrhée. Chez les femmes enceintes, la prise d'un surplus de vitamine A au début de la grossesse peut entraîner de graves malformation congénitales chez le foetus. Les femmes qui sont ou pourraient être enceintes ne devraient pas prendre de fortes doses de vitamine A.

La vitamine K se prend par voie orale. Des doses élevées de vitamine K peuvent interagir avec certains agents anticoagulants (comme la warfarine) et diminuer leur efficacité.

Liens connexes

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produits de Santé Canada grâce aux médias sociaux.

Also available in English

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:42
L'Association des paramédics du Canada (APC), en partenariat avec les Chefs Paramédics du Canada (CPC), l'Association canadienne de normalisation (Groupe CSA) et la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), lancera une nouvelle norme sur la...

à 10:35
Aujourd'hui, Darling Ingredients Inc. (« Darling » ou la « société ») a annoncé que Darling Global Finance B.V. (« DG Finance »), une filiale indirecte en propriété exclusive de la société, de droit néerlandais, avait lancé une offre d'achat en...

à 10:33
Theratechnologies Inc. (Theratechnologies) a annoncé aujourd'hui qu'elle entend déposer auprès de l'agence européenne des médicaments (AEM) la demande d'approbation réglementaire pour TrogarzoMC sur la base des données d'efficacité et d'innocuité...

à 07:00
Opsens inc. ("Opsens" ou la "Société")  applaudit le ministère de la santé, du travail et des affaires sociales du Japon (Ministry of Health, Labour and Welfare ou MHLW) pour son nouveau règlement exigeant l'évaluation de toute sténose coronarienne...

à 06:30
Le mardi 24 avril, la CSN tient un forum de réflexion sur l'avenir du soutien à domicile. Des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux de différentes catégories professionnelles, provenant de partout au Québec,...

à 05:00
Les employés du service d'hygiène et salubrité (entretien ménager) ont appris la semaine dernière qu'ils allaient être obligés d'intervenir lors d'un « code blanc » sous peine de mesures disciplinaires pouvant aller jusqu'au congédiement. ...




Communiqué envoyé le 16 mars 2018 à 18:47 et diffusé par :