Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Rappels de produits, CFG

Avis - Des drogues injectables non autorisées et des dispositifs médicaux saisis chez Revoskin, à Vancouver en Colombie-Britannique peuvent présenter de graves risques pour la santé



OTTAWA, le 7 mars 218 /CNW/ -

Problème
Santé Canada avise les Canadiens que plusieurs produits de santé non autorisés ont été saisis chez Revoskin (2299, rue Burrard) à Vancouver, en Colombie-Britannique, parce qu'ils peuvent présenter de graves risques pour la santé.

Les produits de santé non autorisés saisis étaient administrés sous forme de traitements injectables à des fins esthétiques. Ils comprennent des médicaments injectables (toxine botulinique de type A dans le produit « Nabota » et lidocaïne dans le produit « Ouye »), et des instruments médicaux injectables tels que des produits de remplissage dermique.

Les produits de santé non autorisés n'ont pas été approuvés par Santé Canada, ce qui signifie que leur sécurité, leur efficacité et leur qualité n'ont pas été évaluées. La vente de produits de santé non autorisés au Canada est illégale.

Personnes touchées

Produits visés

Les produits de santé non autorisés comprennent :

Conseils aux consommateurs

Ce que fait Santé Canada
Santé Canada a saisi les produits de santé non autorisés et collabore avec l'Agence des services frontaliers du Canada pour empêcher d'autres importations de ces produits. Si d'autres détaillants ou distributeurs sont découverts, Santé Canada prendra les mesures qui s'imposent et en informera les Canadiens.

Contexte
La toxine botulique de type A sert à traiter les spasmes musculaires violents dans le cou, les yeux et les pieds, ainsi que les migraines chroniques, l'incontinence et l'hypersudation. Elle sert également à des fins esthétiques pour traiter les rides du visage. Les produits autorisés à base de toxine botulinique de type A ne devraient être utilisés que sous la supervision d'un spécialiste et que si l'on estime que les bienfaits du traitement l'emportent sur les risques. L'injection d'un produit non autorisé à base de toxine botulinique de type A présente divers risques, allant d'une paralysie locale bénigne à la mort. Santé Canada doit autoriser la commercialisation de tout produit administré par injection au Canada.

L'injection de lidocaïne ne peut être effectuée que par un professionnel de la santé dans un hôpital ou une clinique adéquatement équipée pour gérer les effets secondaires. Une trop grande quantité de cette substance peut entraîner des effets toxiques tels que des convulsions, des évanouissements, un essoufflement ou même la mort dans les cas graves. Ces effets secondaires peuvent également se produire lorsqu'une petite quantité de lidocaïne est injectée dans un endroit sensible.

L'utilisation d'instruments médicaux non homologués (comme l'acide hyaluronique) comporte un risque important en raison du risque d'infection, de cicatrices et de mauvais résultats. Ces instruments n'ont pas été évalués en ce qui a trait à la sécurité, l'efficacité ou la qualité. 

Images
Les photos se trouvent dans un document distinct.

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produits de Santé Canada.

Également disponible en anglais

 

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
À ce moment de l'année où plusieurs résidents en médecine terminent leurs études universitaires, le Collège des médecins du Québec est fier d'annoncer qu'il a délivré 860 permis d'exercice de la médecine au cours de l'année, soit du 1er juillet 2017...

à 12:49
Les Canadiens sont fiers de leur régime de soins de santé public qui repose sur les besoins et non sur la capacité de payer. Cependant, les médicaments d'ordonnance ne sont pas couverts de façon uniforme partout au pays, et trop de Canadiens n'ont...

à 12:45
La publication d'un rapport du World Cancer Research Fund International réaffirme la pertinence d'implanter une taxe sur les boissons sucrées pour contribuer à la prévention de maladies non transmissibles, dont fait partie l'obésité. À l'approche des...

à 11:40
Il n'y a pas de mots pour décrire et souligner ce moment historique au Canada.  Nous tenons à féliciter les courageux défenseurs qui ont consacré des années à créer cet élan pour un changement. Les patients et les...

à 11:33
Le Sénat du Canada vient d'adopter le projet de loi C-45, portant sur la légalisation de la marijuana. L'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa en profite pour se pencher sur les effets de la consommation de la marijuana sur le coeur. Les...

à 10:40
Au terme de plusieurs mois de négociations, le Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides affilié à la FIQ a conclu une entente de principe avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides dans le cadre des...




Communiqué envoyé le 7 mars 2018 à 18:49 et diffusé par :