Le Lézard
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Politique intérieure, Sécurité publique, Plaidoyer (politique), CFG

Déclaration - Le ministre Goodale demande des mesures concertées pour combattre la violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs



OTTAWA, le 7 mars 2018 /CNW/ - Aujourd'hui, à la suite du Sommet sur la violence liée aux armes à feu et aux gangs, l'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait la déclaration suivante. Il était en compagnie de Mark Holland, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et de Bill Blair, secrétaire parlementaire de la ministre de la Justice.

« La violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs pose une sérieuse menace pour la sécurité de nos collectivités. Les taux globaux de criminalité au Canada sont largement inférieurs à ce qu'ils étaient il y a quelques décennies, mais les homicides, les crimes commis à l'aide d'armes à feu et les activités des gangs n'ont cessé d'augmenter. Le nombre d'homicides commis à l'aide d'armes à feu a presque doublé au cours des quatre dernières années, et plus de la moitié d'entre eux sont associés aux gangs. Les villes comme Toronto, Vancouver, Ottawa et Edmonton ont été particulièrement touchées, et le problème s'est répandu ailleurs au pays, y compris dans les communautés rurales et autochtones.

Nous devons tous travailler ensemble pour affronter ces défis et mettre en place des solutions. Voilà pourquoi le gouvernement du Canada a tenu le Sommet sur la violence liée aux armes à feu et aux gangs. Aujourd'hui, mes homologues provinciaux et territoriaux, des experts des services chargés de l'application de la loi et du milieu universitaire, des représentants d'organisations autochtones, d'organismes jeunesse et d'organisations communautaires ainsi que des municipalités ont mis en commun des renseignements concernant les réalités, les difficultés et les meilleures pratiques en vue de combattre la violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs.

Je remercie l'ensemble des participants et des présentateurs pour les discussions que nous avons eues et le dialogue que nous maintenons sur ces questions. Les renseignements que nous avons échangés aujourd'hui aideront à soutenir la prise de mesures concertées en vue des futures initiatives de prévention, d'intervention et d'application de la loi, en plus d'éclairer la voie à suivre pour l'initiative du gouvernement fédéral qui vise à prendre des mesures contre les armes à feu et les gangs, une approche à plusieurs volets dont l'objectif est de lutter contre les activités criminelles liées aux armes à feu et aux gangs.

Plus précisément, le gouvernement versera 327,6 millions de dollars sur cinq ans, et 100 millions de dollars par année par la suite, en vue d'unir les efforts des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à l'appui des initiatives de prévention et d'application de la loi dans les collectivités; de renforcer l'expertise et les ressources fédérales uniques et d'en tirer parti pour faire avancer le renseignement sur le trafic illégal d'armes à feu; et d'investir dans la sécurité des frontières pour interdire les biens illicites, y compris les armes à feu et les drogues.

Un financement sera aussi versé à des organisations autochtones afin de contribuer au renforcement de la capacité par l'éducation, la sensibilisation et la recherche, en répondant aux besoins uniques des communautés et des populations urbaines autochtones.

La sécurité et la sûreté des Canadiens sont ma priorité absolue. Je suis déterminé à travailler avec l'ensemble des ordres de gouvernement et les organisations communautaires afin de mettre un terme au fléau que représente la violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs dans nos collectivités et de présenter des mesures législatives efficaces sur les armes à feu qui font de la sécurité publique une priorité, tout en assurant le traitement équitable des propriétaires d'armes à feu respectueux de la loi. »

Produit connexe

 

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada




Communiqué envoyé le 7 mars 2018 à 16:41 et diffusé par :