Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Le personnel de bureau de Bell Canada ratifie une convention collective



TORONTO, le 7 mars 2018 /CNW/ - Les employés de bureau, membres d'Unifor, chez Bell Canada ont ratifié une convention collective de quatre ans qui améliore les conditions de travail et la sécurité d'emploi de près de 5 000 travailleurs.

« Cette ronde de négociation a été monumentale. Des travailleurs de partout en Ontario et au Québec se sont réunis pour revendiquer le maintien de leurs bons emplois syndiqués chez Bell Canada au sein de la compagnie », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

La nouvelle convention collective comprend des hausses salariales, des protections contre l'érosion des emplois et la sous-traitance, et ajoute plus de 600 postes à l'unité de négociation. Au cours des dix dernières années, les employés de bureau ont subi une stratégie concertée visant à réduire la main-d'oeuvre, ce qui a mené à l'élimination de plus de la moitié des emplois de l'unité de négociation. Les membres d'Unifor ont aussi obtenu un congé payé en cas de violence conjugale et dix postes d'intervenantes auprès des femmes; ces intervenantes membres du syndicat sont formés pour défendre et assister des personnes confrontées à des actes de violence de nature sexuelle et fondée sur le genre.

La santé mentale au travail a aussi été un point important soulevé pendant les négociations, et le syndicat a réussi à intégrer des paramètres dans la convention collective qui reconnaissent l'importance d'instaurer une culture en milieu de travail qui fait la promotion et améliore la santé mentale de tous les employés.

« Cette convention collective démontre le type de gains qui peuvent être obtenus lorsque les travailleurs s'unissent et se mobilisent pour défendre les bons emplois syndiqués, a affirmé Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor. Grâce à la solidarité et au militantisme des membres, et du travail du comité de négociation du syndicat, chacun des gains a été durement gagné, et ils sont tous mérités. »

La nouvelle convention collective est la première pour près de 300 membres chez Bell ExpressVu LP qui ont réussi à syndiquer leur lieu de travail en se joignant à Unifor en 2016.

Les négociations ont commencé le 3 octobre 2017 et une entente a été conclue le 24 janvier 2018. Les membres ont voté à 73 p. cent en faveur de l'entente. Le personnel de bureau chez Bell est représenté au Québec par les sections locales 6000, 6001, 6002 et 6003 d'Unifor, et en Ontario par les sections locales 6004, 6005, 6006, 6007, 6008 et 37 d'Unifor. Toutes les sections locales ont été représentées au caucus de négociation. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.unifor.org/ilesttemps.  

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:13
L'application des lois canadiennes en matière d'environnement et d'espèces sauvages est l'un des principaux moyens utilisés par Environnement et Changement climatique Canada pour protéger la faune, la flore et la nature. Le braconnage, la pollution,...

à 09:12
Imaflex Inc. (« Imaflex » ou la « Société ») annonce les résultats de son assemblée annuelle des actionnaires (l'« assemblée »), tenue le 19 juin 2018. À l'assemblée, les administrateurs actuels, Joe Abbandonato, Tony Abbandonato, Michel Baril,...

à 09:08
La Banque Nationale annonce aujourd'hui le lancement de la nouvelle carte de débit sans contact ma débit qui permet d'effectuer des paiements de manière simple, rapide, pratique et toujours aussi sécuritaire. La nouvelle carte, munie de la...

à 09:00
Le 19 avril 2018, à la suite d'une demande de l'Autorité des marchés financiers, le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) a émis des ordonnances à l'encontre d'Antoine Robichaud, en plus de lui imposer une pénalité administrative. Le...

à 09:00
Le député de Maskinongé et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions, M. Marc H. Plante, au nom du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional,...

à 09:00
Afin de permettre la réalisation des travaux de réfection de la rue Notre-Dame (route 138), sur un tronçon d'une longueur approximative de 1 kilomètre, le gouvernement du Québec attribue une aide financière maximale de 1,73 million de dollars à la...




Communiqué envoyé le 7 mars 2018 à 16:07 et diffusé par :