Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Grève chez ABI à Bécancour - Les sections locales d'Unifor de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean font un don commun de 11 150 $ en soutien aux lock-outés



BÉCANCOUR, QC, le 6 mars 2018 /CNW Telbec/ - Alors qu'il était à Saguenay au début de février dans le cadre de sa tournée régionale annuelle, le directeur québécois d'Unifor, Renaud Gagné, a lancé un défi aux sections locales de son organisation. Il leur a ainsi demandé de faire un effort afin que la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean manifeste son soutien aux membres de la section locale 9700 des Métallos qui sont présentement en lock-out.

«  Dans un conflit de travail, le nerf de la guerre, c'est l'argent. Il est primordial de se montrer solidaires. Juste ici, régionalement, on se souvient très bien de la générosité exprimée par les syndiqués de la section locale 9700 des Métallos qui ont soutenu sans réserve les travailleurs de Silicium Bécancour lors de leur conflit de travail en 2013 de même que celles et ceux de Delastek dont la grève perdure toujours », a expliqué M. Gagné.

C'est ainsi que plus d'une dizaine de sections locales du secteur de la forêt et de l'aluminium se sont mises ensemble pour récolter la somme de 11 150 $. Dans toutes les autres rencontres régionales de sa tournée, un appel similaire a été lancé et d'autres contributions sont en train de se récolter.

Historique du conflit chez ABI -
En pleine nuit, le 11 janvier dernier, les 1 030 salariés d'ABI ont été mis en lock-out par leur employeur par Alcoa (qui possède 74,9 % de l'usine) et Rio Tinto (qui en possède 25,1 %). Même si les négociations étaient difficiles, les parties se parlaient. C'est pourquoi l'arrêt de deux des trois séries de cuves a surpris alors que le syndicat n'a même pas eu l'occasion d'expliquer la position des travailleurs suite à un deuxième refus d'une offre patronale. Arrêter des cuves, ce n'est pas le genre de geste qui s'improvise, cela implique une préparation et des coûts de plusieurs dizaines de millions de dollars. C'est pourquoi les membres de la section locale 9700 se demandent si d'autres motifs ne seraient pas à l'origine du conflit par exemple la baisse des coûts d'électricité pour Alcoa qui est en demande à ce sujet ou encore pour Rio Tinto, la hausse des prix de l'aluminium.

À propos d'Unifor
Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Québec et au Canada représentant plus de 315 000 membres dans tous les secteurs de l'économie. Unifor milite pour toutes les travailleuses et travailleurs et leurs droits. Il lutte aussi pour l'égalité et la justice sociale au pays et à l'étranger et aspire à provoquer des changements progressistes pour un avenir meilleur. Au Québec, Unifor représente près de 55 000 membres et est affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

 

SOURCE Syndicat Unifor Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:00
Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 450 000 $ à Énergir pour réaliser les études préparatoires visant le prolongement du réseau gazier à partir de la municipalité de Saint-Henri, en passant par les municipalités de...

à 11:00
Le gouvernement du Québec accordera 6 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour la mise en oeuvre d'un programme visant à contrer le harcèlement psychologique et sexuel en milieu de travail. La ministre responsable du Travail,...

à 10:33
Le gouvernement du Québec alloue une aide financière de 95 162 $ à G.D.G. Environnement, par l'entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie. Évalué à 271 300 $, ce projet permettra à l'entreprise d'exporter...

à 10:32
Grâce à un investissement de près de 10 millions de dollars de la part de Fondaction, ESI Technologies, une entreprise québécoise qui se spécialise dans la gestion, la protection et la transformation des données, pourra poursuivre son développement...

à 10:24
Le député de D'Arcy-McGee et adjoint parlementaire de la ministre responsable de l'Enseignement supérieur (volet enseignement collégial et universitaire), M. David Birnbaum, participait aujourd'hui, au nom de la vice-première ministre, ministre de...

à 10:15
L'Autorité des marchés financiers a intenté une poursuite pénale dans le district judiciaire de Montréal à l'encontre de Michael John Moore. La poursuite comporte un total de 69 chefs d'accusation, soit 34 chefs d'accusation d'exercice illégal de...




Communiqué envoyé le 6 mars 2018 à 09:27 et diffusé par :