Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Trump utilise l'acier et l'aluminium canadiens comme otages de l'ALENA



MEXICO, le 5 mars 2018 /CNW/ - Unifor, le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, affirme que le président Trump a clairement signifié que les industries de l'acier et de l'aluminium du Canada sont tenues en otage pour extorquer l'ALENA.

« Trump a clairement déclaré que les tarifs douaniers vont être retirés si le Canada signe un ALENA qui fait son affaire, a affirmé Jerry Dias, président national d'Unifor. La question maintenant est de savoir si le gouvernement canadien va se plier à ce chantage commercial. »

La semaine dernière, les États-Unis ont annoncé leur plan d'imposer des tarifs douaniers de 25 p. cent sur les importations d'acier et de 10 p. cent sur celles d'aluminium. Au cours de la fin de semaine, le directeur du Conseil du commerce national de la Maison Blanche, Peter Navarro, a déclaré sans ambigüité qu'aucun pays ne serait exempté, y compris le Canada, le plus grand exportateur d'acier et d'aluminium aux États-Unis.  

Unifor représente des milliers de membres dans les secteurs de l'acier et de l'aluminium, dont 4 000 travailleurs de l'aluminium chez Rio Tinto en Colombie-Britannique et au Québec, en plus de 40 000 membres du secteur de l'automobile. Le syndicat a déjà demandé au gouvernement fédéral de se retirer des pourparlers de l'ALENA si le Canada n'est pas exempté des tarifs.

« Les Américains s'en sont pris au Canada sur le bois d'oeuvre, le papier, l'aérospatiale et maintenant l'acier et l'aluminium, a affirmé M. Dias. Combien d'autres preuves faut-il pour reconnaître que le gouvernement américain négocie de mauvaise foi? »

L'Ontario est un fournisseur important d'acier et d'automobiles, et le Québec est un fournisseur clé d'aluminium.  Des sanctions auront des effets dévastateurs sur les emplois d'importantes industries et communautés, ainsi qu'un impact direct sur le coût de produits, des automobiles jusqu'aux boîtes en conserve.

Unifor a réitéré sa demande au gouvernement fédéral de prendre toutes les mesures préventives de représailles, si nécessaire, pour protéger les industries et les emplois canadiens.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:00
European Business Magazine a annoncé aujourd'hui que Mme Marianna Politopoulou, présidente du conseil de BoD et PDG de NN Hellas, a remporté le « prix du PDG de l'année 2018 dans le secteur des assurances ». Link -...

20 sep 2018
À l'approche des vacances de la Fête de la mi-automne et de la Fête nationale en Chine, le marché du tourisme émetteur du pays va atteindre des sommets. Selon une enquête menée conjointement par UnionPay International et Nielsen, la Fête nationale...

20 sep 2018
Félicitations aux huit détaillants qui ont été couronnés champions du pays aux Prix de Postes Canada pour l'innovation en cybercommerce de 2018. Dans les catégories soulignant les stratégies multicanal, l'innovation en cybercommerce, la fidélisation...

20 sep 2018
Zillow®, le principal marché de l'immobilier et de la location des États-Unis, a annoncé aujourd'hui que Right at Home Realty, le plus important courtier immobilier indépendant du Canada, alimentera directement Zillow.com. Les offres immobilières de...

20 sep 2018
« Depuis longtemps, le Canada appuie sans réserve ses athlètes et le mouvement contre le dopage. « Notre gouvernement est troublé par la décision d'aujourd'hui du comité directeur de l'Agence mondiale antidopage de lever la suspension de l'agence...

20 sep 2018
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales.   Ottawa (Ontario) 11 h 45 Le premier ministre rencontrera le ministre-président du Bade-Wurtemberg, Winfried Kretschmann. Bureau du premier ministreÉdifice du CentreColline du Parlement...




Communiqué envoyé le 5 mars 2018 à 13:20 et diffusé par :