Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Politique intérieure, CPG

Le Gouvernement du Québec propose des initiatives concrètes



Politique gouvernementale de prévention en santé :
Une concertation sans précédent

MONTRÉAL, le 5 mars 2018 /CNW Telbec/ - Afin de traduire concrètement les engagements gouvernementaux pris à l'égard de l'amélioration de la santé et de la qualité de vie de la population, le gouvernement investira 80 M$ au cours des 4 prochaines années. En effet, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, a dévoilé aujourd'hui le Plan d'action interministériel découlant de la Politique gouvernementale de prévention en santé (PGPS).

La ministre Charlebois était accompagnée pour l'occasion du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, du ministre de la Famille, monsieur Luc Fortin, du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, monsieur Laurent Lessard, ainsi que du ministre responsable des Affaires autochtones, monsieur Geoffrey Kelley. Plus de 15 ministères et organismes ont collaboré étroitement à l'élaboration du Plan d'action interministériel 2017-2021.

Ce plan d'action constitue l'outil privilégié pour planifier et structurer la mise en oeuvre de la PGPS. Pour chacune des mesures, il énonce les actions en cours de réalisation ainsi que celles à être déployées dans la première phase d'implantation de la PGPS. Qu'il s'agisse d'offrir un soutien financier et un accompagnement aux organisations pour de nouveaux services aux familles, d'élaborer un nouveau guide Mieux vivre avec notre enfant qui couvre la période de 2 à 5 ans, de soutenir les PME par un programme d'aide financière aux employeurs désirant se doter d'une politique de conciliation famille-travail ou encore de soutenir financièrement des nouveaux projets proposés par les communautés locales pour améliorer l'accès, physique et économique, a une saine alimentation (ex.: jardins communautaires, agriculture urbaine, marché ambulant), ce plan d'action a la particularité de regrouper dans un tout cohérent un ensemble de mesures, de chantiers et de politiques.

Ce plan d'action vise aussi à prévenir et réduire les problèmes de santé évitables et à faire des gains supplémentaires au regard des maladies chroniques, des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et de la santé mentale. Différents moyens seront déployés afin de soutenir les professionnels du réseau de la santé et des services sociaux dans leurs interventions en matière de promotion des saines habitudes de vie ou de prévention des maladies chroniques.

Citations :

« La Politique gouvernementale de prévention en santé et son Plan d'action interministériel nous permettent d'agir directement sur les déterminants de la santé, qui dépendent notamment du mieux-être des personnes et de leur environnement physique, social et économique. Je suis très fière des initiatives concrètes qui seront mises en oeuvre pour atteindre les cibles ambitieuses que nous nous sommes données. Je tiens à remercier tous les partenaires pour leur précieuse collaboration, tant pour l'élaboration de ce plan que pour les étapes importantes à venir qui mèneront vers un Québec où tous auront la chance de grandir, vivre et vieillir en meilleure santé. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

« Avec ce plan, le Québec s'impose comme précurseur en mettant résolument l'accent sur des actions concrètes à entreprendre et à poursuivre afin d'améliorer la santé et de réduire les inégalités. La mobilisation de plus d'une quinzaine de ministères et d'organismes démontre que la prévention en santé est un enjeu prioritaire pour notre gouvernement. Nous avons toutes les raisons d'agir ensemble et de regrouper nos forces pour assurer le succès de ce plan d'action. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je me réjouis de constater la portée de ce Plan d'action interministériel en regard des jeunes et des familles. Des mesures structurantes seront notamment mises en place afin d'accompagner les enfants dans toutes les sphères de leur développement, et une attention particulière sera donnée à la création d'environnements favorables à l'épanouissement des personnes et des communautés. »

Luc Fortin, ministre de la Famille

« Je suis heureux de soutenir ce plan ambitieux et novateur, qui permettra, entre autres, d'améliorer la qualité nutritive des aliments du Québec, de favoriser l'accès à une saine alimentation et d'encourager la réalisation d'actions favorisant la santé et le bien-être des jeunes en contexte scolaire. La vision qui se dégage du Plan est étroitement liée à notre future politique bioalimentaire qui sera lancée ce printemps. »

Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Notre gouvernement est sensible aux différentes réalités et aux défis particuliers auxquels sont confrontées les populations autochtones. Je suis donc ravi de constater que les actions qui seront mises en oeuvre prennent en compte les pratiques et les particularités culturelles des Premières Nations et des Inuits. Cet effort s'inscrit dans le cadre du Plan d'action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits et je suis convaincu qu'en poursuivant notre collaboration avec les représentants autochtones, nous réussirons à définir et à déployer des actions concrètes et culturellement adaptées pour améliorer leur qualité de vie.»

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

Faits saillants :

Les objectifs et mesures du Plan d'action interministériel s'articulent autour de 4 grandes orientations :

1. Le développement des capacités des personnes dès leur plus jeune âge;
2. L'aménagement de communautés et de territoires sains et sécuritaires;
3. L'amélioration des conditions de vie qui favorisent la santé;
4. Le renforcement des actions de prévention dans le système de santé et de services sociaux.

Rappelons que la Politique gouvernementale de prévention en santé, une des premières du genre en Amérique du Nord, vise à agir sur un ensemble de facteurs pour améliorer l'état de santé et la qualité de vie de la population. Pour y arriver, le gouvernement s'est donné neuf cibles concrètes à atteindre d'ici 2025 qui influencent la santé, de manière à ce que chaque personne ait la capacité de réaliser son plein potentiel et de participer au développement durable de la société. 

Lien connexe :

Pour plus de détails : www.msss.gouv.qc.ca/presse

 

SOURCE Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:40
Il n'y a pas de mots pour décrire et souligner ce moment historique au Canada.  Nous tenons à féliciter les courageux défenseurs qui ont consacré des années à créer cet élan pour un changement. Les patients et les...

à 11:33
Le Sénat du Canada vient d'adopter le projet de loi C-45, portant sur la légalisation de la marijuana. L'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa en profite pour se pencher sur les effets de la consommation de la marijuana sur le coeur. Les...

à 10:40
Au terme de plusieurs mois de négociations, le Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides affilié à la FIQ a conclu une entente de principe avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides dans le cadre des...

à 10:22
Le gouvernement du Canada accueille avec plaisir le vote final sur le projet de loi C-45, la Loi sur le cannabis, au Sénat, qui représente une étape importante du processus de légalisation et de réglementation stricte du cannabis au Canada. La Loi...

à 10:00
La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail qui a coûté la vie à M. Keven Bernier, charpentier-menuisier employé par Construction François Jean (9274-4515 Québec inc.), sur le chantier...

à 09:21
Dans le communiqué LiveWell annonce la clôture de son opération admissible, diffusé le 20 juin 2018 par LiveWell Canada inc. sur le fil de presse CNW, la compagnie avise qu'une erreur s'est glissée dans la puce (c). "après mai 2017, mais avant...




Communiqué envoyé le 5 mars 2018 à 11:00 et diffusé par :