Le Lézard
Sujets : Première Nation, Plaidoyer (politique)

Un appui important pour la protection du territoire ancestral des Atikamekw d'Opitciwan



OPITCIWAN, QC, le 1er mars 2018 /CNW Telbec/ - Dans sa démarche vers une meilleure protection de son territoire ancestral, la communauté Atikamekw d'Opitciwan était heureuse d'accueillir des représentants de l'organisme américain Natural Resources Defense Council (NRDC) du 20 au 23 février dernier. Cette visite a permis d'amorcer un dialogue et d'établir les bases d'une collaboration.

Invités par le Chef du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan, Christian Awashish, les représentants du NRDC ont séjourné trois jours dans la communauté. Le but de leur visite était de découvrir la culture Atikamekw et de comprendre la relation particulière que les Atikamekw entretiennent avec la nature et leur territoire, mais également d'aborder la délicate question du modèle de développement du territoire appliqué par le gouvernement du Québec. À ce jour, ce modèle bouleverse l'équilibre de la forêt et met en péril la pérennité des activités ancestrales et de subsistances.

À cet égard, les experts du NRDC ont profité de leur présence pour recueillir des données de terrain à des fins d'analyses et pour mieux comprendre les pratiques d'utilisation de la ressource forestière sur leur territoire et l'impact environnemental de celles-ci sur la préservation de la forêt boréale. Plus particulièrement, ils ont cherché à comprendre les enjeux d'exploitation de cette ressource par les entreprises privées en regard des droits autochtones, et les mécanismes d'octroi des permis de coupes autorisées par les gouvernements sans un consentement préalable et éclairé.

« L'intérêt que porte un organisme international du calibre du NRDC démontre la valeur écologique de notre territoire et le bien-fondé de nos démarches. Depuis longtemps, nous travaillons à faire valoir nos droits ancestraux pour valoriser une saine exploitation de la ressource forestière qui soit en harmonie avec nos valeurs traditionnelles. L'appui juridique, la visibilité internationale et les ressources scientifiques offerts par le NRDC sont des atouts majeurs dans notre lutte pour défendre les droits des familles Atikamekw sur le territoire qu'ils occupent. Ce fut un plaisir d'accueillir les représentants du NRDC sur notre territoire », a déclaré Christian Awashish, Chef du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan. 

Travaillant à la sauvegarde des milieux naturels et à la défense des droits des peuples à jouir d'un meilleur environnement, le NRDC combine le pouvoir de plus de trois millions de membres et de militants à travers le monde avec l'expertise de quelque 500 scientifiques, experts et avocats.  Avec la force de son réseau, le NRDC travaillera dans le futur en appui des démarches du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan, pour la protection du territoire ancestral, les revendications territoriales et la lutte contre les changements climatiques.

« Nous sommes touchés par l'accueil chaleureux que nous avons reçu de la communauté d'Opitciwan. Les histoires inspirantes, que nous avons entendues au sujet des efforts déployés par les Atikamekw pour protéger leur mode de vie face à l'exploitation forestière non durable, démontrent à quel point il est important pour l'avenir de définir une gestion dirigée par les Autochtones. Nous sommes reconnaissants d'avoir eu l'occasion d'échanger avec tant de membres de la communauté et nous avons hâte de collaborer avec les Atikamekw afin de promouvoir l'utilisation durable des ressources sur leur territoire et de partager avec d'autres leur leadership pour protéger la forêt boréale pour les générations futures », a déclaré Anthony Swift, Directeur de projets pour le Canada du NRDC.

Photo

 

SOURCE Conseil des Atikamekw d'Opitciwan




Communiqué envoyé le 1 mars 2018 à 11:22 et diffusé par :