Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière

Principaux risques pour les minières du Canada en 2018



Le prix des produits miniers déclasse l'accès aux réserves et aux ressources

TORONTO, le 1er mars 2018 /CNW/ - La fluctuation du prix des produits miniers figure au premier rang des risques auxquels sont exposées les sociétés minières, selon le sondage annuel de KPMG au Canada auprès des dirigeants du secteur minier canadien. Avec le retour de la volatilité des marchés, la fluctuation des produits miniers risque fort de se retrouver parmi les thèmes à l'ordre du jour du 86e congrès annuel de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE), où convergeront divers acteurs du secteur minier la semaine prochaine à Toronto.

Le dernier numéro du rapport Insights into Mining de KPMG révèle un contexte de risque relativement semblable aux années précédentes, puisque les sociétés minières canadiennes et internationales composent toujours avec l'incertitude dans une industrie toujours aussi concurrentielle. Le risque lié à la délivrance des permis et la répartition des capitaux sont de retour parmi les dix premiers risques cette année, tandis que l'accès à des capitaux et à des liquidités, la flambée des coûts d'investissement et d'exploitation, le maintien d'un permis social d'exploitation et l'instabilité géopolitique y sont demeurés.

« La fluctuation du prix des produits miniers est de nouveau le principal risque auquel sont exposées les sociétés minières, qui entrevoient un fléchissement des prix après le récent redressement », explique Heather Cheeseman, leader du groupe Mines dans la RGT et associée, Audit interne, risques et conformité, KPMG au Canada. « Avec le retour de la volatilité des marchés, les sociétés minières doivent assurer leur avenir, c'est-à-dire optimiser des ressources déjà rares, réduire leurs coûts, se préoccuper de leur responsabilité sociale et atténuer les risques politiques dans certains pays. »

Dix principaux risques auxquels sont exposées les sociétés minières canadiennes en 2018 :

  1. Fluctuation du prix des produits miniers
  2. Risque lié à la délivrance des permis
  3. Accès à des capitaux et à des liquidités
  4. Relations avec la collectivité; permis social d'exploitation
  5. Flambée des coûts d'investissement
  6. Risque environnemental
  7. Risque politique
  8. Accès aux réserves et capacité de les remplacer
  9. Flambée des coûts d'exploitation
  10. Répartition des capitaux

Chaque année, KPMG au Canada dresse un portrait du marché et jette un point de vue éclairé sur les risques, les défis et les tendances pluriannuelles susceptibles de préoccuper les minières canadiennes. Pour en savoir plus, consultez le rapport « Insights into Mining » de KPMG.

Comprendre les risques géopolitiques

Le mardi 6 mars, KPMG au Canada accueillera Divya Reddy, chef du groupe mondial Énergie et ressources naturelles d'Eurasia Group, premier cabinet-conseil en analyse des risques géopolitiques au monde. Mme Reddy présentera les principaux risques géopolitiques à surveiller en 2018. Elle dressera un portrait global des sujets de l'heure (réforme fiscale aux États-Unis et autres projets de Trump, négociations du Brexit et de l'ALENA et stratégie chinoise de mondialisation, entre autres) et de leurs incidences sur la conduite des affaires, notamment pour les sociétés minières.

L'an dernier, KPMG International a conclu une alliance stratégique avec Eurasia Group afin d'aider les sociétés mondiales à comprendre les risques géopolitiques dans un monde où règne l'incertitude.

SOURCE KPMG LLP


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:03
Mines d'or Dynacor Inc. (Dynacor ou la Société) a le plaisir de publier un résumé de son Plan stratégique pour informer ses actionnaires et le marché sur les mesures prises par la direction pour faire de la Société, avant 2021, le leader mondial de...

à 09:33
RESSOURCES GESPEG COPPER INC. (la «Compagnie» ou «Gespeg») a le plaisir d'annoncer à ses investisseurs et la population de la Mauricie l'obtention du son certificat d'autorisation émis par Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles pour...

à 04:00
Boreal Metals Corp. (« Boreal » ou la « société ») a le plaisir d'annoncer la nomination de Rodney Allen, titulaire d'un doctorat, au Comité consultatif technique de Boreal. « Boreal se réjouit de bénéficier de l'expérience et de l'expertise de...

à 02:00
Poursuivant un partenariat productif, Phoenix Integration a participé au symposium mondial de No Magic qui a eu lieu du 20 au 23 mai 2018. Les participants au symposium ont découvert la façon dont les produits ModelCenter de Phoenix Integration et...

18 jun 2018
Redevances Aurifères Osisko Ltée (« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer qu'elle a signé une lettre d'entente exécutoire visant à fournir à Ressources Falco Ltée (« Falco ») une facilité de crédit garantie de premier rang sous forme...

15 jun 2018
Les premiers ministres des provinces et territoires sont solidaires avec le gouvernement du Canada alors qu'il propose des contre-mesures en réponse aux tarifs injustifiés imposés par le gouvernement fédéral des États-Unis sur l'acier et l'aluminium....




Communiqué envoyé le 1 mars 2018 à 09:00 et diffusé par :