Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Indegene expose le modèle le plus longitudinal, dans son étude relative à la maturité numérique, pour les sociétés du secteur des sciences de la vie



PRINCETON, N.J., February 23, 2018 /PRNewswire/ --

Une intégration transversale de l'infrastructure numérique, avec un mélange de canaux et de contenu très segmenté, pour renforcer la primauté du client  

Indegene, le principal prestataire de solutions de soins de santé, dévoile aujourd'hui son étude relative à la maturité numérique, qui trace l'efficacité du parcours d'engagement client, à travers cinq niveaux de maturité des canaux et des contenus. Selon l'étude, les entreprises du secteur des sciences de la vie ne pourront passer outre l'intégration de solutions cloud commerciales avec un mélange de canaux et de contenu hautement segmenté, afin de fournir un contenu pertinent aux prestataires de soins de santé et renforcer leur cycle de gestion de la relation client (GRC). Un suivi étroit des indicateurs clés de performance (KPI) opérationnels et commerciaux sera nécessaire pour atteindre le dernier niveau de maturité numérique. L'étude, menée sur une période de douze mois, a consisté à collecter et à analyser des informations approfondies sur les initiatives d'engagement numérique des vingt premières sociétés mondiales du secteur des sciences de la vie.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20141208/720248 )

Selon Gaurav Kapoor, le cofondateur et directeur général adjoint d'Indegene, « les sociétés du secteur des sciences de la vie ont du mal à aligner le numérique pour assurer le continuum centré sur le client d'une part et la satisfaction des attentes commerciales d'autre part. L'étude de maturité numérique d'Indegene fournit le modèle le plus longitudinal pour l'engagement des prestataires de soins de santé attirés par la recette du succès d'Amazon et de Netflix. Les données et les analyses utilisées pour fournir du contenu pertinent et à la demande sont la clé d'un cycle GRC réussi. »

L'étude tient compte des lacunes soulignées par les prestataires de soins de santé dans le contexte actuel de partage de contenu, notamment le manque d'information sur le coût des médicaments et les remises y afférentes, les données de formulaire sur les effets des médicaments, les risques/effets secondaires des médicaments et les interactions médicamenteuses éventuelles. La personnalisation du contenu était l'exigence majeure avancée par les prestataires de soins de santé.

Des sociétés comme Merck, Pfizer et AstraZeneca sont les trois premières sociétés le plus souvent citées, qui partagent le contenu le plus pertinent lorsque les prestataires de soins de santé en ont besoin. Les prestataires de soins de santé ont également évalué le contenu en le partageant avec leur communauté de pairs.

L'automatisation intelligente du contenu est apparue comme une autre condition préalable essentielle, pour que les entreprises des sciences de la vie optimisent le temps et le coût du déploiement numérique. Le contenu reposant sur l'AI/l'apprentissage automatique aidera non seulement à éliminer les répétitions, mais également à rendre évolutif, cohérent et conforme le contenu partagé avec les prestataires de soins de santé. L'étude partait du principe que la production et le stockage de contenu étaient des facteurs d'hygiène déjà abordés par les spécialistes du marketing numérique.

Les facilitateurs horizontaux, dont la disponibilité et l'usage de support technologique marketing, la qualité des flux de travail dans l'écosystème des fournisseurs, les capacités numériques des équipes de marque et une culture du travail collaboratif entre les équipes et les métiers pour prendre rapidement des décisions, était des facteurs tout aussi importants cités dans l'étude.

Gaurav Kapoor a également ajouté : « L'interaction des leviers horizontaux ne peut pas être sapée dans un mélange de contenu et de canaux dont les performances sont suivies et optimisées. Les sociétés doivent créer une infrastructure numérique à l'épreuve du temps, afin de garder un contenu hautement personnalisé pour leurs clients, qui sont l'axe central. »

L'étude d'Indegene sur la maturité numérique couvre AstraZeneca, Pfizer, Novartis, Merck, Bristol-Myers Squibb, Bayer, GlaxoSmithKline, Mylan, Amgen, Eli Lilly, Shire, Sanofi, AbbVie, Gilead, Teva, Novo Nordisk, Allergan, Boehringer Ingelheim, Celgene et Roche. Les paramètres utilisés pour l'évaluation de la maturité numérique comprenaient l'adaptabilité, la personnalisation, l'automatisation, l'analytique et l'optimisation des KPI.

À propos d'Indegene  

Indegene (http://www.indegene.com) permet aux organisations de soins de santé du monde entier de relever leurs défis complexes, en intégrant de manière transparente l'analyse, la technologie, l'exploitation et l'expertise médicale, afin de produire de meilleurs résultats pour la santé et les opérations. Les solutions d'Indegene basées sur IP aident ses clients à augmenter leurs revenus et à améliorer leur productivité en leur permettant de faire un bond transformationnel vers l'avant dans la numérisation de l'engagement des clients, les réformes de la santé, la réduction des coûts des soins de santé et l'amélioration des résultats thérapeutiques.

Pour de plus amples informations sur l'étude relative à la maturité numérique, rendez-vous sur http://go.indegene.com/MCM-Maturity-Index-Content_MCMContentMaturity.html?utm_source=PR&utm_medium=PR&utm_campaign=ContentMaturity

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :
Shefali Kotnala
shefali@spectrummails.com  


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 22:22
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureure générale du Canada, en compagnie du secrétaire parlementaire Bill Blair, seront disponibles pour répondre aux questions...

à 19:20
INVICTUS MD STRATEGIES CORP. (« Invictus » ou la « Société »)  (FRA: 8IS1) est heureuse d'annoncer qu'elle a signé une lettre d'intention (LOI) non contraignante, le 13 juin 2018, en vue de vendre du cannabis séché à un importateur et distributeur...

à 17:13
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédéral de la Santé et Docteur Erik Hoskins, président du  Conseil consultatif sur la mise en oeuvre du régime d'assurance-médicaments national, prononceront une allocution qui portera sur les membres...

à 17:00
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd'hui qu'une entente de principe a été conclue entre le Gouvernement du Québec et l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP). Le contenu de...

à 17:00
Le président de l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), Jean Thiffault, confirme qu'une entente de principe est intervenue entre les représentants de l'Association et ceux du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)...

à 16:26
Le 16 juin dernier, Bikram Yoga organisait une matinée de yoga et un concert au profit de la Fondation québécoise du cancer. Cette 6e édition a permis de récolter plus de 15 000 $, toutefois la collecte de fonds se...




Communiqué envoyé le 22 février 2018 à 22:19 et diffusé par :