Le Lézard
Classé dans : Santé

Indivior, un chef de file mondial du traitement de la dépendance, choisit Montréal pour y installer ses nouveaux locaux au Canada



Une société pharmaceutique d'envergure mondiale déménage les bureaux de sa filiale canadienne d'Ottawa à Montréal pour tirer parti de l'expertise et du savoir-faire de classe internationale qui se trouvent dans ce dynamique pôle de l'industrie pharmaceutique et pour poursuivre sa croissance et le développement clinique de traitements contre la dépendance, y compris la dépendance aux opioïdes.

MONTRÉAL, le 22 févr. 2018 /CNW/ - Grâce à l'ouverture du nouveau siège social canadien d'Indivior Canada, Montréal héberge maintenant un chef de file mondial dans le développement de nouveaux modèles thérapeutiques fondés sur des données probantes en matière de dépendance.

Indivior logo (Groupe CNW/Indivior Canada Ltd.)

Les nouveaux bureaux de la société pharmaceutique se trouvent au Technoparc de Montréal, situé dans l'arrondissement Saint-Laurent de la ville de Montréal. Ils se trouvaient auparavant à Ottawa, où l'entreprise a démarré ses activités au Canada il y a plusieurs années.

Une équipe de 25 employés d'Indivior relève des nouveaux bureaux de Montréal. Grâce à son engagement qui place le patient au centre de ses activités, l'équipe visera à faire bénéficier la population canadienne de modèles thérapeutiques uniques que l'entreprise a développés et qui ont contribué à l'évolution du traitement de la dépendance.

« Nous sommes très heureux de mener dorénavant nos activités à partir de Montréal, précise Christine LaFave, directrice générale d'Indivior Canada Ltd. Nous avons retenu cette ville en raison de son secteur biopharmaceutique dynamique, son bassin d'employés bilingues qualifiés, son expertise et ses installations de classe mondiale axées sur les connaissances et le traitement de la dépendance en tant qu'affection médicale au même titre que d'autres maladies chroniques. Indivior a comme objectif premier d'aider les médecins canadiens à traiter la dépendance aux opioïdes en tant que maladie chronique et à améliorer l'accès des patients aux traitements afin qu'ils puissent surmonter leur dépendance et reprendre une vie productive et en santé. »

Indivior Canada commercialise les comprimés sublinguaux SUBOXONE® (buprénorphine et naloxone) pour le traitement de la dépendance problématique aux opioïdes chez les adultes. Depuis 20 ans, Indivior fait preuve de leadership dans le domaine des traitements de la dépendance et travaille ardemment à ce que la dépendance évolue d'une crise humaine planétaire à une maladie chronique reconnue et traitée.

L'entreprise a adopté le nom Indivior - une fusion des termes anglais « individual » et « endeavour » - en 2014 lorsqu'elle est devenue une entité indépendante suivant la défusion de Reckitt Benckiser Pharmaceuticals Inc. et de RB Group. Indivior a son siège social à Richmond, en Virginie, et emploie plus de 900 personnes à l'échelle mondiale. Sa gamme de produits est offerte dans plus de 40 pays.

S'appuyant sur sa gamme de traitements contre la dépendance aux opioïdes, Indivior possède un solide portefeuille de produits candidats conçus pour tirer parti de son expérience dans ce secteur et traiter d'autres maladies chroniques et troubles de la toxicomanie concomitants, dont la dépendance à l'alcool et la schizophrénie.

Pour en savoir davantage sur Indivior, visitez Indivior.com.

SOURCE Indivior Canada Ltd.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:39
Le président de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Alain Fortier, a pris la parole aujourd'hui devant des gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux réunis au Colloque Éducation/Formation en santé et services...

à 14:23
Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs est ravi  d'annoncer aux parents et futurs parents du territoire qu'après dix années de revendications, la responsable des services de sage-femme dans la Baie-des-Chaleurs a finalement fait son entrée...

à 13:38
ProblèmeLes Canadiens ne devraient ni acheter ni utiliser des produits de santé qui contiennent du 2,4-dinitrophénol (communément appelé DNP) parce qu'il est toxique peut être mortel. Les produits contenant du DNP sont surtout destinés aux...

à 10:56
À deux semaines du rendez-vous électoral québécois, l'Ordre des chiropraticiens du Québec demande formellement aux chefs des différents partis politiques ainsi qu'à tous leurs candidats de s'engager officiellement à moderniser la Loi sur la...

à 10:00
Il y a un an, PrescripTIonMC, le service d'ordonnances électroniques du Canada, était utilisé pour la toute première fois pour transmettre une ordonnance électronique entre un médecin et un pharmacien. Depuis cet...

à 09:33
Le 13 septembre, YOFOTO (Chine) Health Industry Co., Ltd. a organisé un voyage d'études de 7 jours au Canada pour plus de 200 de ses employés. Au moyen de ce voyage, YOFOTO (Chine) souhaitait mieux comprendre le marché canadien et relever des...




Communiqué envoyé le 22 février 2018 à 07:30 et diffusé par :