Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujet : Bénéfices / Revenus

Les Vêtements de Sport Gildan fait état d'un bénéfice à l'extrémité supérieure de la fourchette de prévisions pour son quatrième trimestre et pour l'exercice complet 2017 et présente ses prévisions pour 2018



MONTRÉAL, QUÉBEC, 22 févr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) --

(tous les montants sont en dollars US, à moins d'indications contraires)

Les Vêtements de Sport Gildan Inc. (TSX:GIL) (NYSE:GIL) annonce aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l'exercice clos le 31 décembre 2017 et présente ses prévisions pour 2018. Gildan annonce également la mise en place d'une réorientation organisationnelle et de changements connexes à la haute direction. De plus, la Société annonce une augmentation de 20 % du montant de son dividende trimestriel et le renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités visant le rachat d'un maximum de 5 % du total de ses actions ordinaires émises et en circulation.

Gildan a terminé l'exercice avec une forte croissance des ventes de 11,2 % pour le quatrième trimestre, augmentation qui s'explique principalement par l'excellente performance du secteur des Vêtements imprimés dont les ventes ont progressé de 27,6 % pour le trimestre, soit une croissance organique de 22,5 %, en excluant l'impact de l'acquisition d'American Apparel au début de 2017. Le bénéfice dilué par action ajusté de 0,31 $ est conforme à l'extrémité supérieure de la fourchette prévisionnelle de la Société et en légère baisse par rapport à 0,32 $ pour le quatrième trimestre de 2016, ce qui reflète l'effet défavorable attendu de la non-récurrence d'un recouvrement d'impôt au quatrième trimestre de 2016, la hausse des coûts du coton et des coûts des autres intrants et la diminution des ventes du secteur des Vêtements de marques. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2017, les ventes ont totalisé 2,75 milliards de dollars, en hausse de 6,4 % par rapport à l'exercice précédent et en conformité avec les prévisions de Gildan. La Société a dégagé une marge opérationnelle ajustée de 15,4 % pour l'exercice complet, en hausse de 60 points de base par rapport à l'exercice précédent, ainsi qu'un bénéfice dilué par action de 1,61 $ et un bénéfice dilué par action ajusté de 1,72 $, en hausse de 14 % par rapport à l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté, qui s'est établi à 586,1 millions de dollars pour l'exercice, est conforme à la fourchette prévisionnelle de la Société de 580 à 590 millions de dollars. La Société a continué de dégager de solides flux de trésorerie disponibles au quatrième trimestre et a enregistré une autre année record pour les flux de trésorerie disponibles qui ont totalisé 519 millions de dollars pour l'exercice complet, en hausse de plus de 120 millions de dollars par rapport à l'exercice précédent. En 2017, la Société a poursuivi l'exécution de ses priorités en matière d'affectation des capitaux et a retourné 413 millions de dollars aux actionnaires sous forme de versements de dividendes et de rachats d'actions.

Le 1er janvier 2018, la Société a consolidé sa structure organisationnelle et a apporté des changements à la haute direction afin de mieux mettre à profit sa stratégie de mise en marché dans l'ensemble de son portefeuille de marques et d'accroître l'efficacité opérationnelle à l'échelle de l'organisation. La Société a regroupé ses secteurs des Vêtements imprimés et des Vêtements de marques en une seule division opérationnelle qui centralise les fonctions de commercialisation, de marchandisage, de ventes, de distribution et d'administration de manière à placer la Société en meilleure position afin de tirer parti des occasions de croissance au sein d'un secteur en pleine évolution. L'organisation regroupée sera dirigée par Michael R. Hoffman, président, ventes, commercialisation et distribution, qui était auparavant président, Vêtements imprimés. Eric Lehman, qui était auparavant président, Vêtements de marques, a annoncé qu'il quittera l'organisation pour saisir d'autres opportunités en date du 30 juin 2018, après l'intégration des deux secteurs. Le regroupement des deux secteurs opérationnels vise à favoriser l'établissement d'une organisation allégée et simplifiée, ce qui donnera lieu à des gains d'efficacité opérationnelle alors que la Société met à profit une infrastructure commune pour maximiser le potentiel de croissance de ses marques. Les économies de coûts prévues en 2018 seront réinvesties dans les activités de distribution et de commerce électronique. La Société procède actuellement à l'examen de l'information présentée par ses secteurs opérationnels afin de refléter la nouvelle structure organisationnelle selon laquelle l'entreprise sera gérée, et elle prévoit que l'information portera sur un seul secteur opérationnel à l'avenir.

Résultats consolidés
Les ventes nettes consolidées de 653,7 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2017 ont augmenté de 11,2 % comparativement au trimestre correspondant de 2016 et reflètent une augmentation des ventes de 27,6 % pour le secteur des Vêtements imprimés, incluant l'incidence de l'acquisition d'American Apparel, contrebalancée en partie par un recul de 9,2 % pour le secteur des Vêtements de marques.

Les marges brutes consolidées pour le quatrième trimestre ont augmenté de 40 points de base par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent pour s'établir à 27,1 %. La hausse est essentiellement attribuable aux prix de vente nets plus élevés et à une gamme de produits avantageuse dans le secteur des Vêtements imprimés, facteurs partiellement contrebalancés par la gamme de produits moins avantageuse du secteur des Vêtements de marques, la hausse du prix des matières premières et l'incidence des charges de fabrication supplémentaires d'environ 6 millions de dollars, représentant 95 points de base de la marge brute, attribuables à des interruptions temporaires de la production liées à la tenue récente d'élections présidentielles au Honduras. Les charges de vente et charges générales et administratives consolidées en pourcentage des ventes se sont élevées à 15,9 %, en hausse par rapport à 14,8 % pour le quatrième trimestre de l'exercice précédent, en raison principalement de l'incidence de l'acquisition d'American Apparel, d'une absorption plus faible des charges fixes dans le secteur des Vêtements de marques et des charges plus élevées liées à la distribution et au commerce électronique. Les marges opérationnelles et les marges opérationnelles ajustées consolidées du quatrième trimestre de 2017 ont atteint 9,5 % et 11,2 %, respectivement, en baisse par rapport aux marges opérationnelles et les marges opérationnelles ajustées consolidées de 11,9 % pour le quatrième trimestre de 2016, l'avantage découlant de la marge brute plus élevée ayant été contrebalancé par la hausse des charges de vente et charges générales et administratives en pourcentage des ventes.

La Société a engagé des coûts de restructuration et d'autres coûts connexes à des acquisitions de 11,0 millions de dollars au quatrième trimestre de 2017 qui concernaient principalement sa consolidation organisationnelle, ainsi que des coûts d'intégration associés aux acquisitions de l'exercice en cours et des exercices précédents. Dans le cadre de la réorientation organisationnelle, la Société a engagé des coûts liés au regroupement des divisions Vêtements imprimés et Vêtements de marques, à la consolidation des fonctions de commercialisation, de marchandisage, de ventes et d'administration ainsi qu'au peaufinage de son approche de vente directe aux consommateurs, incluant la rationalisation de ses magasins de vente au détail.

Le bénéfice net s'est élevé à 54,9 millions de dollars, ou 0,25 $ par action sur une base diluée, pour la période de trois mois close le 31 décembre 2017, comparativement à un bénéfice net de 74,3 millions de dollars, ou 0,32 $ par action pour la période de trois mois close le 1er janvier 2017. En excluant des coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions de 12,7 millions de dollars après impôt au cours du quatrième trimestre et de 0,2 million de dollars après impôt pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, Gildan a déclaré un bénéfice net ajusté de 67,6 millions de dollars, ou 0,31 $ par action sur une base diluée, pour le quatrième trimestre de 2017, en baisse par rapport à 74,5 millions de dollars, ou 0,32 $ par action, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le recul du bénéfice dilué par action ajusté par rapport à l'exercice précédent résulte principalement de la non-récurrence prévue du recouvrement d'impôt comptabilisé au quatrième trimestre 2016.

La Société a dégagé de solides flux de trésorerie disponibles de 165,7 millions de dollars au cours du quatrième trimestre, qui ont contribué à une autre année record pour les flux de trésorerie disponibles, lesquels ont totalisé 519,2 millions de dollars pour l'exercice 2017, en hausse de 120,8 millions de dollars ou 30,3 % par rapport à l'exercice précédent. L'augmentation des flux de trésorerie disponibles pour l'exercice est attribuable au bénéfice plus élevé, à la gestion serrée du fonds de roulement et à une réduction des dépenses d'investissement par rapport à l'exercice précédent. Les dépenses d'investissement d'environ 95 millions de dollars pour 2017 ont été conformes aux prévisions de la Société et reflètent des investissements liés à la capacité de fabrication de textiles et de filature, à la distribution et à l'expansion de la capacité de teinture de vêtements. Aux termes de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités, la Société a racheté 1,7 million d'actions ordinaires pour un coût total de 52,1 millions de dollars au cours du quatrième trimestre et a effectué des rachats de 11,5 millions d'actions ordinaires au cours de l'exercice 2017 complet pour un coût total de 328,6 millions de dollars. À la clôture de 2017, la dette nette de la Société s'élevait à 577,2 millions de dollars et le ratio de levier financier de la dette nette équivalait à 1,0 fois le BAIIA ajusté pour 2017.

Résultats opérationnels sectoriels
Le secteur des Vêtements imprimés a généré une forte croissance des ventes dans les deux chiffres au quatrième trimestre de 2017, ce qui a contribué à une augmentation de 10,4 % des ventes du secteur des Vêtements imprimés pour l'exercice complet, lesquelles ont été supérieures aux prévisions antérieures de la Société d'une croissance des ventes s'établissant dans le haut d'une fourchette à un seul chiffre. Les ventes du secteur des Vêtements imprimés se sont élevées à 415,6 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2017, en hausse de 27,6 % par rapport aux ventes de 325,8 millions de dollars au quatrième trimestre de 2016 en raison principalement d'une forte augmentation du volume de ventes unitaires sur les marchés nationaux et internationaux, de l'incidence favorable d'une gamme de produits avantageuse, de l'apport aux ventes de 16,6 millions de dollars d'American Apparel et des prix de vente nets plus élevés par rapport au quatrième trimestre de 2016. En excluant l'incidence de l'acquisition d'American Apparel, la croissance organique des ventes s'est établie à 22,5 % pour le trimestre. Même si la Société a constaté que la croissance était toujours sur une lancée dans le secteur des vêtements mode de base, les volumes unitaires de produits de base ont aussi augmenté au cours du trimestre et tenaient compte d'importantes expéditions de vêtements molletonnés, comme elle l'avait prévu.

Le bénéfice opérationnel du secteur des Vêtements imprimés pour la période de trois mois close le 31 décembre 2017 s'est élevé à 82,8 millions de dollars, en hausse de 20,7 % par rapport à 68,6 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2016 en raison de l'augmentation des ventes. Les marges opérationnelles se sont établies à 19,9 % pour le quatrième trimestre de 2017, un recul de 110 points de base comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent, essentiellement en raison de la hausse des prix des matières premières, des charges liées à des arrêts de la production imprévus ainsi que de l'augmentation des charges de vente et charges générales et administratives découlant de l'acquisition d'American Apparel, et de la hausse des charges liées à la distribution et à la poursuite du développement de notre infrastructure de commerce électronique. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par l'incidence d'une gamme de vêtements plus avantageuse résultant de la forte croissance dans les vêtements mode de base et d'une proportion accrue d'expéditions de vêtements molletonnés, ainsi que de l'avantage découlant des prix de vente nets plus élevés.

Les ventes nettes du secteur des Vêtements de marques se sont établies à 238,1 millions de dollars pour le trimestre, en baisse de 9,2 % par rapport à 262,1 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2016, diminution qui s'explique principalement par la baisse des volumes de ventes unitaires de chaussettes et de vêtements de sport, une gamme de produits moins avantageuse découlant de la plus faible proportion des ventes de chaussettes et de vêtements de sport à prix plus élevé ainsi que l'incidence de l'abandon prévu de certains programmes de commercialisation de marques privées. Ces facteurs ont été contrebalancés par l'accroissement des ventes de sous-vêtements et les prix de vente nets plus élevés.

Pour la période de trois mois close le 31 décembre 2017, le bénéfice opérationnel du secteur des Vêtements de marques s'est établi à 16,8 millions de dollars, en baisse par rapport à 24,0 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les marges opérationnelles du secteur des Vêtements de marques pour le trimestre se sont élevées à 7,1 %, comparativement à 9,1 % pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette baisse des marges opérationnelles est principalement attribuable à l'incidence d'une gamme de produits moins avantageuse, à la hausse des prix des matières premières et à l'élimination de l'effet de levier lié aux charges de vente et charges générales et administratives résultant de la baisse des ventes.

Résultats consolidés pour l'exercice complet
Les ventes nettes consolidées de 2 750,8 millions de dollars en 2017 se sont accrues de 6,4 % par rapport à l'exercice précédent et ont été conformes aux prévisions. Cette augmentation reflète une hausse de 10,4 % des ventes du secteur des Vêtements imprimés, tandis que les ventes du secteur des Vêtements de marques ont diminué légèrement par rapport à l'exercice précédent. La croissance des ventes nettes consolidées pour 2017 a été conforme aux prévisions de la Société émises le 2 novembre 2017, les volumes de ventes unitaires plus élevés que prévu des produits du secteur des Vêtements imprimés au quatrième trimestre ayant contrebalancé les volumes de ventes unitaires inférieurs aux prévisions du secteur des Vêtements de marques.

Les ventes nettes du secteur des Vêtements imprimés ont atteint 1 822,0 millions de dollars, en hausse de 170,9 millions de dollars, ou 10,4 %, par rapport à 1 651,1 millions de dollars en 2016. Cette progression est principalement attribuable à l'augmentation de l'apport aux ventes d'environ 94 millions de dollars découlant des acquisitions d'Alstyle et d'American Apparel, aux prix de vente nets plus élevés et à la croissance organique dans les deux chiffres des volumes de ventes unitaires des produits de base mode et de performance qui s'est traduite par une gamme de produits avantageuse et à l'accroissement des expéditions sur les marchés internationaux. Ces facteurs positifs ont été en partie contrebalancés par la baisse des volumes de ventes unitaires de produits de base et des taux de change défavorables. En excluant l'incidence des acquisitions, la croissance organique des ventes du secteur des Vêtements imprimés pour 2017 a été d'environ 5 %.

Les ventes nettes de 928,8 millions de dollars du secteur des Vêtements de marques ont été inférieures à la croissance dans le bas d'une fourchette à un seul chiffre projetée par la Société et en légère baisse par rapport aux ventes de 934,0 millions de dollars pour l'exercice précédent, en raison surtout de la diminution des ventes de chaussettes et de l'incidence de l'abandon prévu de programmes de commercialisation de marques privées. Ces facteurs ont plus que contrebalancé l'incidence positive des ventes de sous-vêtements plus élevées et de l'augmentation de l'apport aux ventes découlant de l'acquisition de Peds qui a été conclue au troisième trimestre de 2016.

La marge brute consolidée de 2017 a totalisé 29,1 %, reflétant une hausse de 130 points de base résultant principalement des prix de vente nets plus élevés et d'une gamme de produits plus étoffée dans le secteur des Vêtements imprimés attribuable à l'augmentation des ventes de vêtements de base mode et de vêtements molletonnés, facteurs partiellement contrebalancés par une gamme de produits moins avantageuse dans le secteur des Vêtements de marques en raison de la baisse des ventes de chaussettes à marge plus élevée. Les charges de vente et charges générales et administratives de 377,3 millions de dollars ont augmenté de 40,9 millions de dollars, ou 12,2 %, par rapport à l'exercice précédent, en raison principalement de l'incidence des acquisitions et d'autres charges, notamment des coûts de distribution et de commerce électronique plus élevés. La marge opérationnelle ajustée de 15,4 % pour 2017 a augmenté de 60 points de base par rapport à l'exercice précédent.

Le bénéfice net de l'exercice 2017 s'est élevé à 362,3 millions de dollars, ou 1,61 $ par action sur une base diluée, comparativement à 346,6 millions de dollars, ou 1,47 $ par action sur une base diluée, pour la période correspondante de l'exercice précédent. Avant les coûts de restructuration et les autres coûts connexes à des acquisitions après impôt pour les deux exercices, le bénéfice net ajusté de l'exercice 2017 s'est chiffré à 386,9 millions de dollars, ou 1,72 $ par action, soit des hausses respectives de 8,6 % et de 13,9 % par rapport à 356,3 millions de dollars, ou 1,51 $ par action, en 2016. La progression du bénéfice dilué par action ajusté s'explique essentiellement par un bénéfice opérationnel supérieur et l'incidence positive des rachats d'actions, facteurs en partie contrebalancés par l'incidence plus élevée de la charge d'impôt sur le résultat. Le bénéfice dilué par action ajusté s'est situé à l'extrémité supérieure de la fourchette prévisionnelle de la Société émise le 2 novembre 2017. Les volumes de ventes unitaires plus élevés que prévu du secteur des Vêtements imprimés au quatrième trimestre ont contrebalancé l'incidence des volumes de ventes unitaires inférieurs aux prévisions du secteur des Vêtements de marques et l'incidence de la hausse des coûts de fabrication subie au quatrième trimestre en raison d'arrêts temporaires de la production attribuables à la situation politique au Honduras.

Perspectives
Gildan présente ses prévisions pour 2018, projetant un bénéfice dilué par action ajusté situé dans une fourchette de 1,80 $ à 1,90 $. Le milieu de cette fourchette représente une progression d'environ 7,5 % par rapport à 2017 grâce à une croissance projetée des ventes nettes s'établissant entre le bas et le milieu d'une fourchette à un seul chiffre. Le BAIIA ajusté de l'exercice 2018 devrait se situer entre 595 et 620 millions de dollars. La Société prévoit également dégager des flux de trésorerie disponibles en 2018 d'environ 400 millions de dollars.

La croissance des ventes nettes en 2018 suppose une augmentation du volume de ventes unitaires de vêtements à imprimer en Amérique du Nord et une croissance du volume dans les deux chiffres sur les marchés internationaux, d'une gamme de produits avantageuse en raison de la forte croissance continue des produits de base mode et de performance de nos marques American Apparel®, Anvil® et Comfort Colors®, ainsi que du lancement de nouveaux produits, notamment la gamme Gildan® Hammertm dans la collection de vêtements mode de base de Gildan. L'apport aux ventes nettes d'American Apparel, qui a été acquise le 8 février 2017, devrait s'élever à environ 100 millions de dollars en 2018, en hausse par rapport à environ 50 millions de dollars en 2017. La croissance projetée des ventes en 2018 reflète aussi les prix de vente nets plus élevés, mis en oeuvre pour compenser en partie la hausse du prix des matières premières et des coûts des autres intrants, ainsi que l'incidence favorable des taux de change. Ces facteurs positifs devraient être partiellement contrebalancés par la baisse des volumes de ventes unitaires de chaussettes par les détaillants du marché de masse, ces clients se tournant davantage vers leurs propres marques privées.

La croissance prévue du bénéfice dilué par action ajusté pour 2018 reflète l'incidence de l'augmentation attendue des ventes, les réductions de coûts prévues découlant des gains d'efficacité attendus de la rationalisation de notre infrastructure de vente et de commercialisation dans le cadre de la réorientation organisationnelle de la Société, ainsi que l'incidence positive des rachats d'actions au cours de 2017. Ces facteurs positifs devraient être contrebalancés en partie par la hausse du prix des matières premières et des coûts des autres intrants, les charges liées à nos initiatives en matière de distribution et de commerce électronique visant à soutenir nos capacités de vente directe aux consommateurs et une charge d'impôt sur le résultat légèrement plus élevée. La Société vise à maintenir les charges de vente et charges générales et administratives globales à un niveau semblable à celui de l'exercice précédent et anticipe que le taux d'impôt s'élèvera à environ 4 % en 2018. La marge opérationnelle ajustée pour 2018 devrait être légèrement supérieure à celle de 2017. La Société s'attend à engager des coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions d'environ 15 à 20 millions de dollars en 2018.

Le bénéfice dilué par action ajusté du premier trimestre de 2018 devrait être inférieur au niveau record enregistré au premier trimestre de l'exercice précédent. Les ventes du premier trimestre de 2018 devraient aussi diminuer légèrement par rapport à celles de l'exercice précédent alors que la Société est aux prises avec des contraintes temporaires de disponibilité des produits découlant des interruptions de la production qui ont eu lieu en raison des élections au Honduras. La marge opérationnelle ajustée du premier semestre de 2018 devrait reculer d'une année à l'autre, particulièrement au premier trimestre, en raison principalement de la hausse prévue du prix des matières premières et des coûts des autres intrants, de l'absorption dans le coût des ventes des inefficiences de fabrication résiduelles attribuables aux interruptions de production et de l'augmentation des charges de vente et charges générales et administratives. L'accroissement prévu des charges de vente et charges générales et administratives au premier semestre de 2018 résulte des hausses prévues des investissements liés à la distribution et au commerce électronique, partiellement contrebalancées par les réductions de coûts attendues de la consolidation organisationnelle de la Société, lesquelles devraient avoir une incidence plus marquée au deuxième semestre de l'exercice. La Société prévoit que les charges de vente et les charges générales et administratives en pourcentage des ventes aux troisième et quatrième trimestres de 2018 s'améliorent dans une fourchette de 100 à 200 points de base d'une année à l'autre. En conséquence, la Société s'attend à bénéficier d'une expansion des marges opérationnelles ajustées au deuxième semestre de l'exercice, puisque l'incidence favorable des prix de vente nets plus élevés, d'une gamme de produits plus avantageuse et de la baisse des charges de vente et charges générales et administratives permettra de plus que contrebalancer la hausse du prix des matières premières et des coûts des autres intrants.

Pour 2018, la Société projette des dépenses d'investissement d'environ 125 millions de dollars, principalement en ce qui concerne le développement continu de l'installation Rio Nance 6 au Honduras, les investissements dans les installations de fabrication de textiles et les capacités de distribution existantes, ainsi que l'expansion de la capacité de couture pour suivre le rythme de l'accroissement de la capacité de fabrication de textiles. Les flux de trésorerie disponibles devraient se chiffrer à environ 400 millions de dollars en 2018.

Augmentation du dividende trimestriel et renouvellement de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités
Le conseil d'administration de la Société a approuvé une augmentation de 20 % du dividende trimestriel actuel et il a déclaré un dividende en trésorerie de 0,112 $ par action, qui sera versé le 2 avril 2018 aux actionnaires inscrits en date du 8 mars 2018. Ce dividende est un « dividende admissible » aux fins de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et de toute autre législation provinciale applicable se rapportant aux dividendes admissibles. Ceci représente la sixième augmentation annuelle consécutive de 20 % du dividende trimestriel, depuis l'établissement du dividende.

La Société a annoncé qu'elle avait obtenu l'approbation de la Bourse de Toronto (la « TSX ») relativement au lancement d'une nouvelle offre publique de rachat dans le cours normal des activités débutant le 27 février 2018 en vue de racheter, aux fins d'annulation, au plus 10 960 391 actions ordinaires, représentant environ 5 % des actions ordinaires émises et en circulation de la Société. Au 16 février 2018, la Société avait 219 207 838 actions ordinaires émises et en circulation.

Gildan est autorisée à faire des achats aux termes de l'offre au cours de la période du 27 février 2018 au 26 février 2019 conformément aux exigences de la TSX. Les achats seront réalisés au moyen de transactions sur le marché libre sur la TSX et la Bourse de New York (la « NYSE ») ou dans des systèmes de négociation parallèles, si admissibles, ou par d'autres moyens autorisés par les organismes de réglementation des valeurs mobilières, notamment des ententes privées aux termes d'une ordonnance d'exemption relative aux offres publiques de rachat émises par les organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada. Aux termes de l'offre, Gildan peut racheter chaque jour au plus 114 889 actions par l'intermédiaire des installations de la TSX, ce qui correspond à 25 % du volume de négociation quotidien moyen des transactions effectuées sur la TSX pour les six mois civils les plus récemment révolus. Le prix que doit payer Gildan pour toute action ordinaire correspond au cours de l'action au moment de l'acquisition, majoré des frais de courtage, et les achats aux termes d'une ordonnance d'exemption relative aux offres publiques de rachat s'effectueront moyennant un escompte par rapport au cours en vigueur conformément aux modalités de l'ordonnance d'exemption.

L'offre publique de rachat dans le cours normal des activités, initialement approuvée par la TSX le 23 février 2017, puis modifiée le 1er novembre 2017, a permis à Gildan de racheter aux fins d'annulation au plus 16 117 175 actions ordinaires. Au cours de la période de trois mois close le 31 décembre 2017, la Société a racheté, aux fins d'annulation, un total de 1 682 415 actions ordinaires aux termes de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités courantes pour un coût total de 52,1 millions de dollars. Au cours de la période de douze mois close le 21 février 2018, la Société a racheté, aux fins d'annulation, un total de 11 512 267 actions ordinaires aux termes de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités pour un coût total de 328,6 millions de dollars à un prix moyen pondéré d'environ 28,54 $ payé par action ordinaire, dont un total de 877 000 actions ordinaires ont été rachetées par l'entremise d'ententes privées conclues avec des vendeurs tiers sans lien de dépendance.

La direction de Gildan et le conseil d'administration sont d'avis que le rachat d'actions ordinaires constitue une utilisation appropriée des ressources financières de Gildan et que le rachat d'actions aux termes de l'offre publique de rachat dans le cours normal de ses activités n'empêchera pas Gildan de continuer à viser une croissance organique et à rechercher des acquisitions complémentaires.

Données sur les actions en circulation
En date du 16 février 2018, 219 207 838 actions ordinaires étaient émises et en circulation, tandis que 3 021 879 options d'achat d'actions et 102 169 unités d'actions dilutives de négociation restreinte (les « UANR visant des actions nouvelles ») étaient en circulation. Chaque option d'achat d'action confère au porteur le droit d'acheter, à un prix prédéterminé, une action ordinaire à la fin de la période d'acquisition des droits. Chaque UANR visant des actions nouvelles confère au porteur le droit de recevoir une action ordinaire nouvelle à la fin de la période d'acquisition des droits, sans qu'aucune contrepartie monétaire ne soit versée à la Société. Toutefois, l'acquisition des droits sur au moins 50 % de chaque UANR visant des actions nouvelles dépend de la réalisation de conditions de performance qui sont essentiellement établies en fonction du rendement moyen de l'actif de la Société pour la période par rapport à celui de l'indice plafonné de la consommation discrétionnaire S&P/TSX, en excluant les fiducies de revenu, ou tel que déterminé par le conseil d'administration.

Information sur la conférence téléphonique
Les Vêtements de Sport Gildan Inc. tiendra une conférence téléphonique aujourd'hui à 8 h 30, HE, pour présenter ses résultats du quatrième trimestre de 2017 et ses perspectives d'affaires. Une webdiffusion audio en direct de la conférence téléphonique sera disponible sur le site Web de Gildan ou en utilisant le lien suivant : http://www.gildancorp.com/fr/evenements Pour accéder à la conférence téléphonique, composez sans frais le (800) 447-0521 (Canada et États-Unis) ou le (847) 413-3238 (international), suivi du code 46403693#. Une retransmission sera disponible pendant 30 jours à compter de 11 h, HE, en composant sans frais le (888) 843-7419 (Canada et États-Unis) ou le (630) 652-3042 (international), suivi du même code, ou au moyen de la webdiffusion audio sur le site Web corporatif de Gildan.

Notes
Le présent communiqué doit être lu en parallèle avec les états financiers consolidés résumés non audités au 31 décembre 2017 et pour les périodes de trois mois et de douze mois closes à cette date. Le rapport de gestion et les états financiers consolidés audités pour l'exercice clos le 31 décembre 2017 devraient être déposés par Gildan auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis au plus tard le 23 février 2018, et seront également publiés sur le site Web de Gildan au même moment.

Certains légers écarts attribuables à des facteurs d'arrondissement peuvent exister entre les états financiers consolidés résumés et les tableaux sommaires qui se trouvent dans le présent communiqué de presse.

Information financière supplémentaire                  
                  
DONNÉES FINANCIÈRES CONSOLIDÉES (NON AUDITÉES)             
      
(en millions de dollars US, sauf les montants par action ou à moins d'indications contraires)?Périodes de trois mois closes les  Périodes de douze mois closes les
31 décembre 2017  1er janvier 2017 Variation
(%)
  31 décembre 2017  1er janvier 2017  Variation
(%)
  
Ventes nettes653,7  587,9  11,2 % 2 750,8  2 585,1  6,4 %
Bénéfice brut177,0  156,9  12,8 % 801,2  719,7  11,3 %
Charges de vente et charges générales et administratives103,9  86,8  19,7 % 377,3  336,4  12,2 %
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions11,0  0,2  n.s.  22,9  11,7  95,7 %
Bénéfice opérationnel62,0  69,8  (11,2)% 401,0  371,5  7,9 %
Bénéfice opérationnel ajusté1)73,0  70,0  4,3 % 423,9  383,2  10,6 %
BAIIA ajusté1)114,0  102,6  11,1 % 586,1  523,8  11,9 %
Charges financières5,9  5,8  1,7 % 24,2  19,7  22,8 %
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat1,2  (10,3) n.s.  14,5  5,2  178,8 %
Bénéfice net54,9  74,3  (26,1)% 362,3  346,6  4,5 %
Bénéfice net ajusté1)67,6  74,5  (9,3)% 386,9  356,3  8,6 %
Bénéfice dilué par action 0,25  0,32  (21,9)% 1,61  1,47  9,5 %
Bénéfice dilué par action ajusté1)0,31  0,32  (3,1)% 1,72  1,51  13,9 %
Marge brute27,1 %26,7 %0,4 pp 29,1 %27,8 %1,3 pp
Charges de vente et charges générales et administratives en pourcentage des ventes15,9 %14,8 %1,1 pp 13,7 %13,0 %0,7 pp
Marge opérationnelle9,5 %11,9 %(2,4)pp 14,6 %14,4 %0,2 pp
Marge opérationnelle ajustée1)11,2 %11,9 %(0,7)pp 15,4 %14,8 %0,6 pp
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles199,1  170,6  16,7 % 613,4  537,9  14,0 %
Flux de trésorerie disponibles1)165,7  141,9  16,8 % 519,2  398,4  30,3 %
                  
Au31 décembre 2017  1er janvier 2017             
Stocks945,7  954,9              
Créances clients243,4  277,7              
Dette nette1)577,2  561,8              
1) Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Mesures financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué de presse.
n.s. = non significatif 
 


DONNÉES FINANCIÈRES SECTORIELLES (NON AUDITÉES)          
    
(en millions de dollars US, à moins d'indications contraires)Périodes de trois mois closes les  Périodes de douze mois closes les
31 décembre 2017 1er janvier 2017 Variation
(%)
  31 décembre 2017 1er janvier 2017 Variation
(%)
 
Ventes nettes sectorielles :             
Vêtements imprimés415,6  325,8  27,6 % 1 822,0  1 651,1  10,4 %
Vêtements de marques238,1  262,1  (9,2)% 928,8  934,0  (0,6)%
Total des ventes nettes653,7  587,9  11,2 % 2 750,8  2 585,1  6,4 %
Bénéfice opérationnel sectoriel :             
Vêtements imprimés82,8  68,6  20,7 % 438,3  388,1  12,9 %
Vêtements de marques16,8  24,0  (30,0)% 86,6  85,4  1,4 %
Total du bénéfice opérationnel sectoriel99,6  92,6  7,6 % 524,9  473,5  10,9 %
Amortissement des immobilisations incorporelles, en excluant les logiciels(5,0) (4,7) 6,4 % (20,8) (18,1) 14,9 %
Charges du siège social (21,6) (17,7) 22,0 % (80,2) (72,1) 11,2 %
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions(11,0) (0,2) n.s.  (22,9) (11,7) 95,7 %
Total du bénéfice opérationnel 62,0  70,0  (11,4)% 401,0  371,6  7,9 %
n.s. = non significatif
 

Mesures financières non conformes aux PCGR
Le présent communiqué de presse comporte des références à certaines mesures financières non conformes aux PCGR décrites ci-après. Ces mesures non conformes aux PCGR n'ont pas de sens normalisé aux termes des Normes internationales d'information financière (« IFRS ») et il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres entreprises. Par conséquent, elles ne doivent pas être considérées de façon isolée. Les modalités et les définitions relatives aux mesures non conformes aux PCGR utilisées dans le présent communiqué et un rapprochement de chacune d'elles avec la mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable figurent ci-dessous.

Bénéfice net ajusté et bénéfice dilué par action ajusté
Le bénéfice net ajusté correspond au bénéfice net avant les coûts de restructuration et les autres coûts connexes à des acquisitions, en tenant compte des charges et des recouvrements d'impôt sur le résultat correspondants et, pour l'exercice 2017, de l'ajustement de l'impôt sur le résultat découlant des taux adoptés par application de la réforme fiscale aux États-Unis. Le bénéfice dilué par action ajusté correspond au bénéfice net ajusté divisé par le nombre moyen pondéré dilué d'actions ordinaires en circulation. La Société utilise le bénéfice net ajusté et le bénéfice dilué par action ajusté pour mesurer sa performance d'une période à l'autre, sans tenir compte de la variation liée à l'incidence des éléments décrits ci-dessus. La Société exclut ces éléments parce qu'ils influencent la comparabilité des résultats financiers et pourraient fausser l'analyse des tendances relativement à son rendement commercial. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes les Périodes de douze mois closes les
(en millions de dollars US, sauf les montants par action)31 décembre 2017 1er janvier 2017  31 décembre 2017 1er janvier 2017 
Bénéfice net54,9 74,3  362,3 346,6  
Ajustement pour tenir compte des éléments suivants :         
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions11,0 0,2  22,9 11,7  
Charge (recouvrement) d'impôt liée aux coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions et à la réforme fiscale aux États-Unis1)1,7 ?  1,7 (2,0) 
Bénéfice net ajusté 67,6 74,5  386,9 356,3  
Bénéfice de base par action0,25 0,32  1,62 1,47  
Bénéfice dilué par action0,25 0,32  1,61 1,47  
Bénéfice dilué par action ajusté0,31 0,32  1,72 1,51  
1) Pour l'exercice 2017, cet ajustement reflète une charge d'impôt de 3,3 millions de dollars au titre des coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions et un recouvrement d'impôt de 1,6 million de dollars au titre de l'incidence de la réforme fiscale aux États-Unis. Le recouvrement d'impôt découle de la réévaluation du passif d'impôt différé net des filiales américaines de la société visant à refléter le changement du taux d'impôt des sociétés fédéral prévu par la loi qui entrera en vigueur en 2018. Pour l'exercice 2016, le recouvrement de 2,0 millions de dollars se rapporte à des coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions.

Bénéfice opérationnel ajusté et marge opérationnelle ajustée
Le bénéfice opérationnel ajusté correspond au bénéfice opérationnel avant les coûts de restructuration et les autres coûts connexes à des acquisitions. La marge opérationnelle ajustée correspond au bénéfice opérationnel ajusté divisé par les ventes nettes. La direction utilise le bénéfice opérationnel ajusté et la marge opérationnelle ajustée pour mesurer la performance de la Société d'une période à l'autre, sans tenir compte des variations liées à l'incidence des éléments décrits ci-dessus. La Société exclut ces éléments du calcul parce qu'ils influencent la comparabilité des résultats financiers et pourraient potentiellement fausser l'analyse des tendances relatives à son rendement commercial. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes les Périodes de douze mois closes les
(en millions de dollars US, à moins d'indications contraires)31 décembre 2017  1er janvier 2017   31 décembre 2017  1er janvier 2017  
Bénéfice opérationnel 62,0  69,8   401,0  371,5  
Ajustement pour tenir compte de l'élément suivant :             
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions11,0  0,2   22,9  11,7  
Bénéfice opérationnel ajusté73,0  70,0   423,9  383,2  
Marge opérationnelle9,5 %11,9 % 14,6 %14,4 %
Marge opérationnelle ajustée11,2 %11,9 % 15,4 %14,8 %

BAIIA ajusté
Le BAIIA ajusté correspond au bénéfice avant les charges financières, l'impôt sur le résultat et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles, et ne tient pas compte de l'incidence des coûts de restructuration et des autres coûts connexes à des acquisitions. La Société se sert du BAIIA ajusté, entre autres mesures, pour évaluer sa performance opérationnelle. La Société croit aussi que cette mesure est couramment utilisée par les investisseurs et les analystes pour mesurer la capacité d'une entreprise à assurer le service de la dette et à s'acquitter d'autres obligations de paiement, ou en tant qu'instrument d'évaluation courant. La Société ne tient pas compte de la dotation aux amortissements, qui n'entraîne pas de décaissement de par sa nature et peut varier considérablement selon les méthodes comptables utilisées ou des facteurs non liés aux activités opérationnelles. Le fait d'exclure ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents.

 Périodes de trois mois closes les Périodes de douze mois closes les
(en millions de dollars US)31 décembre 2017 1er janvier 2017  31 décembre 2017 1er janvier 2017 
Bénéfice net54,9 74,3   362,3 346,6 
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions11,0 0,2   22,9 11,7 
Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles41,0 32,6   162,2 140,6 
Charges financières, montant net5,9 5,8   24,2 19,7 
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat1,2 (10,3)  14,5 5,2 
BAIIA ajusté114,0 102,6   586,1 523,8 

Flux de trésorerie disponibles
Les flux de trésorerie disponibles correspondent aux flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles moins les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement, à l'exclusion des acquisitions d'entreprises. La Société considère que les flux de trésorerie disponibles constituent un indicateur important de la solidité et de la situation de trésorerie de l'entreprise et il s'agit d'une mesure clé qui indique les flux de trésorerie disponibles, une fois les dépenses d'investissement effectuées, afin de rembourser la dette, de poursuivre les acquisitions d'entreprises et/ou de redistribuer à ses actionnaires. La Société croit que cette mesure est couramment utilisée par les investisseurs et les analystes afin d'évaluer une entreprise et ses éléments d'actif sous-jacents.

 Périodes de trois mois closes les Périodes de douze mois closes les
(en millions de dollars US)31 décembre 2017 1er janvier 2017  31 décembre 2017 1er janvier 2017 
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles 199,1  170,6   613,4  537,9  
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement (33,6) (35,8)  (210,0) (303,4) 
Ajustement pour tenir compte de l'élément suivant :         
Acquisitions d'entreprises0,2  7,1   115,8  163,9  
Flux de trésorerie disponibles165,7  141,9   519,2  398,4  

Total de la dette et dette nette
Le total de la dette est défini comme la somme de la dette bancaire et de la dette à long terme, incluant la partie courante, alors que la dette nette correspond au total de la dette duquel sont déduits la trésorerie et les équivalents de trésorerie. La Société estime que le total de la dette et la dette nette constituent des indicateurs importants de son levier financier.

(en millions de dollars US)31 décembre 2017 1er janvier 2017
Dette à long terme et total de la dette630,0  600,0 
Trésorerie et équivalents de trésorerie(52,8) (38,2)
Dette nette577,2  561,8 

Ratio de levier financier de la dette nette
La Société définit le ratio de levier financier de la dette nette comme étant le ratio de la dette nette sur le BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs. Le BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs reflète les acquisitions effectuées pendant la période comme si elles avaient eu lieu au début de cette période. La Société a établi une nouvelle cible pour le ratio de levier financier de la dette nette qui équivaut à une ou deux fois le BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs. La Société utilise le ratio de levier financier de la dette nette pour mesurer son levier financier, et elle croit que certains investisseurs et analystes l'utilisent aussi à cette fin.

(en millions de dollars US, à moins d'indications contraires)31 décembre 2017 1er janvier 2017
BAIIA ajusté des douze derniers mois consécutifs586,1 523,8
Ajustement pour l'élément suivant :   
Acquisitions d'entreprises0,3 12,5
BAIIA ajusté pro forma des douze derniers mois consécutifs586,4 536,3
Dette nette577,2 561,8
Ratio de levier financier de la dette nette1,0 1,0

Mise en garde à l'égard des énoncés prospectifs
Certains énoncés qui figurent dans le communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs au sens de la loi des États-Unis intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et des lois et de la réglementation sur les valeurs mobilières du Canada. Ces énoncés sont assujettis à des risques, des incertitudes et des hypothèses importants. Les énoncés prospectifs comprennent entre autres de l'information sur nos objectifs et sur les stratégies visant à atteindre ces objectifs, de même que de l'information sur nos opinions, nos plans, nos attentes, nos anticipations, nos estimations et nos intentions, incluant notamment nos attentes relatives aux ventes nettes, au bénéfice dilué par action ajusté, aux charges de vente et charges générales et administratives, à la marge opérationnelle ajustée, au taux d'imposition, au BAIIA ajusté, aux flux de trésorerie disponibles et aux dépenses d'investissement. Les énoncés prospectifs se reconnaissent généralement à l'emploi de termes ayant une connotation conditionnelle ou prospective, tels que « peut », « fera », « s'attend à », « a l'intention de », « estime », « prévoit », « suppose », « anticipe », « planifie », « croit », « continue », de même que de la forme négative de ces expressions ou des variantes de celles-ci ou de termes semblables. Le lecteur est invité à consulter les documents déposés auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, ainsi que les risques décrits aux rubriques « Gestion des risques financiers », « Principales estimations comptables et jugements » et « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion le plus récent pour une analyse des facteurs pouvant influencer nos résultats futurs. Les facteurs significatifs et les principales hypothèses qui ont été retenus pour tirer une conclusion ou formuler une prévision ou une projection sont également présentés dans ce document et le présent communiqué de presse.

Les énoncés prospectifs sont, de par leur nature, incertains et les résultats ou les événements qui y sont prévus pourraient différer considérablement des résultats ou des événements réels. Les facteurs significatifs qui pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement des conclusions, prévisions ou projections reflétées dans ces énoncés prospectifs comprennent notamment :

Ces facteurs pourraient faire en sorte que la performance et les résultats financiers réels de la Société au cours des périodes futures diffèrent de façon significative des estimations ou des projections à l'égard de la performance ou des résultats futurs exprimés, expressément ou implicitement, dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne tiennent pas compte de l'incidence que les opérations ou les éléments non récurrents ou inhabituels annoncés ou qui se produiront après la formulation des énoncés pourraient avoir sur les activités de la Société. Par exemple, ils ne tiennent pas compte de l'incidence des cessions et des acquisitions d'entreprises ou d'autres transactions commerciales, des dépréciations d'actifs, des pertes de valeur d'actifs ou d'autres charges annoncées ou qui sont constatées après la formulation des énoncés prospectifs. L'incidence financière de ces opérations et d'éléments non récurrents ou inhabituels peut se révéler complexe et dépend nécessairement des faits propres à chacun d'eux.

Rien ne peut garantir que les attentes exprimées dans nos énoncés prospectifs se concrétiseront. Les énoncés prospectifs ont pour but de fournir au lecteur une description des attentes de la direction relativement à la performance financière future de la Société et ils risquent de ne pas convenir à d'autres fins. De plus, à moins d'indication contraire, les énoncés prospectifs présentés dans ce communiqué ont été établis en date de ce dernier et nous ne nous engageons nullement à les actualiser publiquement ni à les réviser à la lumière de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf si les lois ou les réglementations applicables l'exigent. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont présentés sous réserve expresse de cette mise en garde.

À propos de Gildan
Gildan est l'un des principaux fabricants de vêtements de base de tous les jours qui commercialise ses produits en Amérique du Nord, en Europe, en Asie-Pacifique et en Amérique latine, sous un portefeuille diversifié de marques appartenant à la Société, dont Gildan®, American Apparel®, Comfort Colors®, Gildan® Hammertm, Gold Toe®, Anvil®, Alstyle®, Secret®, Silks®, Kushyfoot®, Secret Silky®, Therapy PlusMC, Peds® et MediPeds® et sous la marque Under Armour® grâce à une licence pour les chaussettes offrant des droits de distribution exclusifs aux États-Unis et au Canada. Notre offre de produits comprend des vêtements de sport, des sous-vêtements, des chaussettes, des bas de nylon et des bas collants vendus à un large éventail de clients, y compris des grossistes, des sérigraphes ou des décorateurs, ainsi qu'aux détaillants qui vendent aux consommateurs via leurs magasins physiques et/ou leurs plateformes de commerce électronique. En outre, nous vendons directement aux consommateurs par l'intermédiaire de nos propres plateformes de vente directe aux consommateurs.

Gildan possède et opère des installations de production à grand volume et verticalement intégrées, qui sont principalement situées en Amérique centrale, dans le bassin des Caraïbes, en Amérique du Nord et au Bangladesh. Avec plus de 50 000 employés à l'échelle mondiale, Gildan est engagée à mettre en place des pratiques de premier plan en matière de main-d'oeuvre et d'environnement dans toute la chaîne d'approvisionnement de la Société conformément à son programme de Responsabilité authentiqueMC intégré dans la stratégie d'affaires à long terme de la Société. Des informations additionnelles sur Gildan et sur ses pratiques et initiatives en matière de citoyenneté corporative sont disponibles au www.gildancorp.com et au www.GildanAuthentique.com.

Relations avec les investisseurs :
Sophie Argiriou
Vice-présidente, communications avec les investisseurs
(514) 343-8815
sargiriou@gildan.com

Relations avec les médias :
Garry Bell
Vice-président, communications et marketing corporatifs
(514) 744-8600
gbell@gildan.com

 
LES VÊTEMENTS DE SPORT GILDAN INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE
(en milliers de dollars US) - non audité
 
 31 décembre 2017  1er janvier 2017  
Actifs courants :      
Trésorerie et équivalents de trésorerie52 795 $38 197 $
Créances clients 243 365  277 733  
Impôt sur le résultat à recevoir3 891  ?  
Stocks945 738  954 876  
Charges payées d'avance, acomptes et autres actifs courants62 092  69 719  
Total des actifs courants1 307 881  1 340 525  
Actifs non courants :      
Immobilisations corporelles1 035 818  1 076 883  
Immobilisations incorporelles 401 605  354 221  
Goodwill226 571  202 108  
Impôt sur le résultat différé ?  1 500  
Autres actifs non courants8 830  14 907  
Total des actifs non courants1 672 824  1 649 619  
Total des actifs2 980 705 $2 990 144 $
Passifs courants :      
Créditeurs et charges à payer258 476 $234 062 $
Impôt sur le résultat à payer?  1 866  
Total des passifs courants258 476  235 928  
Passifs non courants :      
Dette à long terme 630 000  600 000  
Impôt sur le résultat différé 3 713  ?  
Autres passifs non courants 37 141  34 569  
Total des passifs non courants670 854  634 569  
Total des passifs929 330  870 497  
Capitaux propres :      
Capital social 159 170  152 313  
Surplus d'apport 25 208  23 198  
Résultats non distribués1 853 457  1 903 525  
Cumul des autres éléments du résultat global 13 540  40 611  
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires de la Société2 051 375  2 119 647  
Total des passifs et des capitaux propres2 980 705 $2 990 144 $

 

 
LES VÊTEMENTS DE SPORT GILDAN INC.
COMPTES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE RÉSULTAT ET ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DU RÉSULTAT GLOBAL
(en milliers de dollars US, sauf les données par action) - non audité
 
 Périodes de trois mois closes les  Périodes de douze mois closes les 
 31 décembre 2017 1er janvier 2017  31 décembre 2017 1er janvier 2017 
Ventes nettes653 695 $587 887 $ 2 750 816 $2 585 070 $
Coût des ventes476 724  431 025   1 949 597  1 865 367  
Bénéfice brut176 971  156 862   801 219  719 703  
Charges de vente et charges générales et administratives 103 930  86 784   377 323  336 433  
Coûts de restructuration et autres coûts connexes à des acquisitions11 023  235   22 894  11 746  
Bénéfice opérationnel62 018  69 843   401 002  371 524  
Charges financières, montant net 5 888  5 848   24 186  19 686  
Bénéfice avant l'impôt sur le résultat56 130  63 995   376 816  351 838  
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat1 181  (10 296)  14 482  5 200  
Bénéfice net54 949  74 291   362 334  346 638  
Autres éléments du résultat global, après déduction de l'impôt sur le résultat connexe         
Couvertures de flux de trésorerie 3 747  15 774   (27 071) 39 518  
Perte actuarielle sur les obligations au titre des avantages du personnel (64) (5 239)  (64) (5 239) 
 3 683  10 535   (27 135) 34 279  
Résultat global58 632 $84 826 $ 335 199 $380 917 $
          
Bénéfice par action :         
De base0,25 $0,32 $ 1,62 $1,47 $
Dilué0,25 $0,32 $ 1,61 $1,47 $

 

 
LES VÊTEMENTS DE SPORT GILDAN INC.
TABLEAUX CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
(en milliers de dollars US) - non audité
 
 Périodes de trois mois closes les  Périodes de douze mois closes les 
 31 décembre 2017 1er janvier 2017  31 décembre 2017 1er janvier 2017 
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles :         
Bénéfice net54 949 $74 291 $ 362 334 $346 638 $
Ajustements visant à rapprocher le bénéfice net et les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles          
Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles 40 976  32 613   162 150  140 597  
Autres2 818  (5 321)  13 049  17 850  
 98 743  101 583   537 533  505 085  
Variations des soldes hors trésorerie du fonds de roulement :         
Créances clients115 658  125 020   38 924  57 097  
Impôt sur le résultat(4 399) (7 980)  (5 424) (1 716) 
Stocks(6 250) (7 346)  27 102  (15 188) 
Charges payées d'avance, acomptes et autres actifs courants5 099  9 135   (5 227) 7 070  
Créditeurs et charges à payer(9 717) (49 776)  20 452  (14 450) 
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles199 134  170 636   613 360  537 898  
          
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement :         
Achat d'immobilisations corporelles(32 879) (26 577)  (91 951) (129 408) 
Achat d'immobilisations incorporelles(731) (2 292)  (2 845) (10 833) 
Acquisitions d'entreprises(216) (7 112)  (115 776) (163 947) 
Produit tiré de la sortie d'immobilisations corporelles267  202   542  833  
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement(33 559) (35 779)  (210 030) (303 355) 
          
Flux de trésorerie liés aux activités de financement :         
(Diminution) augmentation des montants prélevés aux termes de la facilité de crédit bancaire à long terme renouvelable(75 000) (91 000)  30 000  (375 000) 
Produit tiré d'un prêt à terme?  ?   ?  300 000  
Produit tiré de l'émission de billets?  ?   ?  300 000  
Dividendes versés(20 457) (18 391)  (84 822) (74 382) 
Retenues d'impôt payées par suite du règlement des UANR visant des actions émises(4 520) (4 696)  (4 520) (4 696) 
Produit tiré de l'émission d'actions2 916  452   4 900  2 209  
Rachat et annulation d'actions(56 173) (42 816)  (328 616) (394 451) 
Rachats d'actions en vue du règlement d'UANR visant des actions émises(6 280) ?   (6 280) ?  
Flux de trésorerie liés aux activités de financement(159 514) (156 451)  (389 338) (246 320) 
Incidence des variations des cours de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie libellés en devises(438) (651)  606  (701) 
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie au cours de la période5 623  (22 245)  14 598  (12 478) 
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période47 172  60 442   38 197  50 675  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période52 795 $38 197 $ 52 795 $38 197 $

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 jun 2018
La société Pomdial inc. confirme qu'elle complétera l'acquisition des actifs du Groupe CidreCo inc., producteur des cidres de glace Neige et Domaine Pinnacle, à la suite d'une décision rendue hier par la Cour supérieure relativement à l'appel de...

23 jun 2018
The Stars Group Inc. (« The Stars Group » ou « l'Entreprise ») a annoncé aujourd'hui l'émission faite par Stars Group Holdings B.V. et Stars Group (US) Co-Borrower, LLC (les « Émetteurs »), ainsi que ses filiales en propriété exclusive indirectes,...

23 jun 2018
Veuillez prendre note que le député T.J. Harvey annoncera l'octroi d'une contribution financière en infrastructure routière à la Première Nation de Tobique, au nom de l'honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones. Une brève...

23 jun 2018
Au terme d'une assemblée syndicale tenue cet après-midi, les membres de la section locale 522 d'Unifor ont rejeté les dernières offres patronales à 93 %, déclenchant du même coup la grève. « Cette sortie témoigne de la frustration que les membres...

23 jun 2018
Environ 225 professionnels de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) - membres du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) - ont voté récemment à 97 % pour un mandat de grève qui pourra être exercé...

23 jun 2018
Cell Evolution, l'application décentralisée (dapp) qui s'appuie sur la chaîne de blocs, a levé 750 000 USD sur une valorisation de 4,5 millions USD. Cell Evolution est la première application décentralisée de jeu de stratégie de genre bac à sable,...




Communiqué envoyé le 22 février 2018 à 07:03 et diffusé par :