Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, CPG

Décès lors de travaux de creusement au Camping Plage Grégoire, à Lacolle : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête



SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, QC, le 21 févr. 2018 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur le décès de M. Pierre Daigle, survenu le 6 septembre 2017 sur le terrain du Camping Plage Grégoire (9128-9256 Québec inc.), à Lacolle. M. Daigle a été happé par le godet d'une pelle mécanique lors de travaux de creusement.

M. Daigle se retrouve dans la trajectoire de la pelle mécanique

Le jour de l'accident, des travaux de creusement de tranchées avaient débuté sur une parcelle du terrain de camping en vue de la construction d'une nouvelle salle multifonctionnelle. M. Daigle, locataire-résident du camping, agissait, de sa propre initiative, en se présentant sur les lieux des travaux et en aidant à leur réalisation. En début d'après-midi, le responsable des travaux sur le chantier a demandé à ce que soient retirés les surplus de matériaux déposés à proximité de l'excavation par la pelle mécanique. C'est à ce moment que M. Daigle, qui se trouvait en bordure de la tranchée ouest de l'excavation, a changé de position, pour une raison inconnue, et s'est retrouvé dans la trajectoire de la pelle mécanique en marche. Il a alors été happé par le godet de la pelle et projeté au fond de la tranchée. Il a été transporté à l'hôpital, où son décès a été constaté.

Deux causes expliquent l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

Après l'accident, la CNESST a interdit l'utilisation de la pelle mécanique qui a frappé M. Daigle et a suspendu les travaux de creusement et de construction liés à la salle multifonctionnelle sur le chantier. À la suite des démarches entreprises par l'employeur pour sécuriser les travaux de creusement, la CNESST a autorisé leur reprise à l'aide de la pelle mécanique utilisée par un opérateur détenant une formation.

Comment éviter un tel accident

La CNESST rappelle que le maître d'oeuvre sur un chantier de construction doit être déterminé dès le début des travaux. Ainsi, lorsque le propriétaire des lieux réalise lui-même une partie des travaux, il devient responsable de la finalité de l'oeuvre et, par conséquent, il agit à titre de maître d'oeuvre. Il doit s'assurer de la surveillance du chantier, du respect des lois et des règlements ainsi que de l'exécution des travaux.

Lors de la réalisation de travaux de creusement, le maître d'oeuvre doit s'assurer qu'un périmètre de sécurité est établi autour de la pelle mécanique et qu'une procédure de travail est mise en place lorsque des travailleurs franchissent ce périmètre.

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004169.pdf

Photo (libre de droits) :
cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques/PublishingImages/camping-plage-gregoire.jpg 
Crédit photo : CNESST

Pour en savoir plus sur la prévention des accidents lors de travaux de construction :
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/construction

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est la fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :

Marie-France Roulier
CNESST - Direction régionale de Saint-Jean-sur-Richelieu
Tél. : 450 359-2100, poste 2106

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:23
Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs est ravi  d'annoncer aux parents et futurs parents du territoire qu'après dix années de revendications, la responsable des services de sage-femme dans la Baie-des-Chaleurs a finalement fait son entrée...

à 13:38
ProblèmeLes Canadiens ne devraient ni acheter ni utiliser des produits de santé qui contiennent du 2,4-dinitrophénol (communément appelé DNP) parce qu'il est toxique peut être mortel. Les produits contenant du DNP sont surtout destinés aux...

à 10:56
À deux semaines du rendez-vous électoral québécois, l'Ordre des chiropraticiens du Québec demande formellement aux chefs des différents partis politiques ainsi qu'à tous leurs candidats de s'engager officiellement à moderniser la Loi sur la...

à 10:00
Il y a un an, PrescripTIonMC, le service d'ordonnances électroniques du Canada, était utilisé pour la toute première fois pour transmettre une ordonnance électronique entre un médecin et un pharmacien. Depuis cet...

à 09:33
Le 13 septembre, YOFOTO (Chine) Health Industry Co., Ltd. a organisé un voyage d'études de 7 jours au Canada pour plus de 200 de ses employés. Au moyen de ce voyage, YOFOTO (Chine) souhaitait mieux comprendre le marché canadien et relever des...

à 09:05
Le 20 septembre 2018, la Fondation Jacques Bouchard lancera sa 11e campagne de financement pour soutenir l'accès aux soins palliatifs à domicile. Un cocktail-bénéfice se tiendra dès 17 h 30 au Cabaret Lion d'or, au 1676, rue Ontario Est à Montréal....




Communiqué envoyé le 21 février 2018 à 08:00 et diffusé par :