Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Enjeux environnementaux, Plaidoyer (politique)

Pesticides : deux professionnels valent mieux qu'un!



MONTRÉAL, le 20 févr. 2018 /CNW Telbec/ - En désignant les seuls agronomes habilités à signer une justification ou une prescription de pesticides, le MDDELCC crée une cascade d'effets secondaires indésirables. L'effet le plus important est la rupture de la chaîne de traçabilité. Le ministère retire carrément des champs un grand nombre de professionnels techniques qui conseillent les agriculteurs depuis des décennies : les technologues professionnels formés, entre autres, à l'Institut de technologie agroalimentaire de St-Hyacinthe et de La Pocatière. En évacuant du terrain ces professionnels, tout en s'en remettant aux bons soins des seuls agronomes pour la gestion des pesticides partout au Québec, il crée artificiellement une rareté de professionnels qui soient imputables de leurs gestes. Pis encore, il instaure une situation en apparence propice aux conflits d'intérêts. Il y a le risque bien réel de favoriser la signature de complaisance de la part des agronomes. Comment pourront-ils occuper tout ce terrain et vérifier de visu ce qu'il faut vérifier?  D'autant que la vente de pesticides et la protection de l'environnement exigent le maintien d'un équilibre fragile dans un secteur hautement sensible. La présence de plus d'un groupe de professionnels imputables assurent la traçabilité et renforce l'équilibre souhaité. La commission Charbonneau nous a démontré les effets de la concentration du pouvoir entre les mains d'un seul groupe de professionnels.

Logo : Ordre des technologues professionnels du Québec (Groupe CNW/Ordre des technologues professionnels du Québec)

D'ailleurs, l'entente entre le MDDELCC et l'OAQ confirme le malaise que provoque la problématique évoquée ci-haut. Force est de constater que les solutions proposées dans cette entente ne sont pas novatrices. L'OAQ et le MDDELCC n'arrivent pas à s'extirper des paradigmes propres aux années 1970. Ils font le choix d'une gestion verticale, hiérarchisée. Aujourd'hui la résolution des problèmes commande une gestion à l'horizontale qui est propre au 21e siècle impliquant tous les intervenants. Avec respect, la cause de l'environnement est mieux servie par la multiplicité des professionnels imputables sur le terrain.  Cette entente nous semble ni plus ni moins le résultat d'un réflexe primaire plutôt que d'une réflexion sérieuse.

Toutefois, l'Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ) est heureux de constater la poursuite de la mise en oeuvre de la Stratégie québécoise en matière de pesticides 2015-2018, par la modernisation des règlements encadrant l'utilisation et la vente des pesticides les plus à risque. Cette modernisation méritait une gestion novatrice assurée par une équipe de professionnels. Les technologues professionnels veulent en faire partie et être imputables. C'est avec un intérêt manifeste pour la protection du public et la protection de l'environnement que notre organisme suivra le déploiement sur le terrain de la stratégie en matière de pesticides.

      

SOURCE Ordre des technologues professionnels du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:45
Le 25 juin 2018, l'honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, fera une annonce concernant la restauration des habitats côtiers....

à 13:15
Le gouvernement du Québec renforce le soutien qu'il apportait déjà à la candidature de l'île d'Anticosti à titre de site figurant sur la Liste du patrimoine mondial dressée par l'UNESCO. Sa contribution permettra à la Municipalité de...

à 04:00
L'une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde de l'industrie automobile se trouve dans l'usine SEAT de Martorell  Couvrant une superficie équivalant à 40 terrains de football, ses 53 000 panneaux réduisent les émissions de CO2 de près de...

21 jun 2018
UPS s'est aujourd'hui rapprochée de son objectif d'avoir un parc automobile composé à 50 % de véhicules alimentés par des carburants de remplacement d'ici la fin de 2018. En effet, sept nouveaux tracteurs routiers et 40 véhicules de livraison...

21 jun 2018
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs publie les noms des individus et des entreprises ayant agi en violation de la Loi sur les forêts et de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier ou de ses règlements afférents,...

21 jun 2018
L'entreprise Juste Investir inc. devra se conformer à une ordonnance relativement à la réhabilitation du terrain contaminé de l'ancien site de Reliance, situé au 86, boulevard Hymus, à Pointe-Claire, en vertu de la Loi sur la qualité de...




Communiqué envoyé le 20 février 2018 à 18:04 et diffusé par :