Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale

Larry Hutchinson, président et chef de la direction de Toyota Canada : « Nous pensons que les politiques qui ciblent uniquement la vente de véhicules zéro émission pourraient rater la cible réelle, soit la réduction globale des émissions de GES »



TORONTO, le 14 févr. 2018 /CNW/ - S'adressant à un auditoire nombreux composé de parties prenantes de l'industrie automobile canadienne, Larry Hutchinson, président et chef de la direction de Toyota Canada Inc. (TCI), a exprimé ses réserves quant à la stratégie axée sur les véhicules zéro émission du gouvernement canadien, attendue plus tard cette année, estimant que le Canada pourrait échouer dans ses efforts pour réduire les émissions de carbone si nous nous concentrons uniquement sur la vente de véhicules zéro émission.

Larry Hutchinson, président et chef de la direction de Toyota Canada Inc., s'adresse à des parties prenantes de l'industrie automobile canadienne (Groupe CNW/Toyota Canada Inc.)

« Les gouvernements canadiens se sont donné pour mission de réduire les émissions de carbone. Toyota s'est donné la même mission. C'est même l'un des principaux objectifs de notre entreprise », a souligné Hutchinson. « Mais il n'existe pas d'approche unique en vue de répondre aux besoins des conducteurs canadiens. Nous estimons donc que les politiques publiques qui ciblent uniquement la vente de véhicules zéro émission pourraient rater la cible réelle, soit la réduction globale des émissions de gaz à effet de serre. »

Depuis le lancement de la révolutionnaire Toyota Prius, voici plus de 20 ans, Toyota a vendu plus de 11 millions de véhicules électrifiés (hybrides électriques, hybrides électriques branchables, électriques à batterie et électriques à pile à combustible) dans 90 pays du monde entier, dont près de 160 000 au Canada. Ces véhicules électrifiés représentent une réduction globale des émissions de CO2 de plus de 90 millions de tonnes.

Pour Toyota, il est clair que plusieurs technologies de motorisation peuvent et doivent coexister. Chaque technologie a un rôle unique à jouer pour répondre aux besoins des consommateurs et réduire les émissions de gaz à effet de serre, et nous ne pouvons en favoriser une au détriment des autres.

Pour démontrer l'inefficacité d'une approche étroite, Hutchinson a donné un exemple simple. Les véhicules électriques à batterie actuels, a-t-il expliqué, sont pour l'essentiel des voitures compactes. Or, les voitures compactes conventionnelles qu'elles remplacent sont déjà relativement efficaces. Pendant ce temps, les ventes des modèles représentant les plus gros émetteurs de CO2 - véhicules commerciaux, pick-up et VUS - ne cessent de croître. C'est la raison pour laquelle les émissions de gaz à effet de serre globales restent élevées.

« Il est évident qu'il ne sert à rien de se concentrer sur une seule technologie si cette stratégie se traduit par une augmentation des émissions de carbone. C'est pourquoi les politiques publiques qui tentent de favoriser une technologie au détriment des autres, au lieu de se concentrer sur l'objectif global de réduction des émissions, sont pour nous une source de graves préoccupations », a ajouté Hutchinson. « Si une politique publique favorise certaines solutions au détriment des autres dans cette bataille technologique, nous serons tous perdants dans la guerre que nous menons contre les émissions de gaz à effet de serre. »

Si le lancement de véhicules hybrides électriques sur le marché canadien nous a appris une chose, c'est que les goûts et les habitudes des conducteurs ne changent pas facilement, mais que les Canadiens sont prêts à adopter de nouvelles technologies si elles présentent des avantages évidents.

« Si les véhicules hybrides électriques connaissent un tel succès ici, que ce soit en matière de comportement par temps froid, de temps de charge ou d'autonomie des véhicules, c'est que les choses sont claires dans l'esprit des gens. Nous devons continuer de faire en sorte que les nouveaux véhicules à haute technicité que nous commercialisons restent pratiques, commodes et abordables. »

Hutchinson a également présenté le projet de Toyota d'offrir aux automobilistes un grand choix de groupes propulseurs (hybrides électriques, hybrides électriques branchables, électriques à batterie et électriques à pile à combustible) en soulignant le rôle déterminant de l'hydrogène dans la solution. La Toyota Mirai a déjà démontré, sur plusieurs marchés, que les véhicules à pile à combustible sont capables d'offrir une expérience de propriété, de conduite et de ravitaillement équivalente à celle des véhicules conventionnels.

Hutchinson a insisté sur la conviction de Toyota que plusieurs technologies peuvent exister simultanément, précisant même que « chez Toyota, nous ne favorisons aucune technologie en particulier ».

« Notre industrie et notre pays devraient concentrer leurs efforts sur la réduction globale des émissions de carbone, pas seulement sur la vente de véhicules zéro émission », a conclu Hutchinson. « Pour y parvenir, nous devons adopter une approche globale qui offre aux consommateurs canadiens un grand choix de technologies ainsi que l'infrastructure de recharge ou d'approvisionnement qui va de pair, ce qui permettra de répondre à une variété de besoins tout en réduisant globalement les émissions de gaz à effet de serre. »

À propos de Toyota Canada Inc.
Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota et Lexus. Toyota a vendu plus de 5 millions de véhicules au pays, par l'entremise d'un réseau de 287 concessionnaires Toyota et Lexus. Toyota s'engage à fournir aux automobilistes canadiens des véhicules réputés pour leur sécurité, leur qualité et leur fiabilité, et à leur offrir un service de qualité. Le siège social de TCI est situé à Toronto et l'entreprise a aussi des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, et des centres de distribution des pièces à Toronto et Vancouver. Toyota exploite deux usines de production au Canada. Ces usines ont déjà produit plus de 7 millions de véhicules, parmi lesquels des modèles très appréciés des consommateurs canadiens, comme le Toyota RAV4, la Toyota Corolla, et les Lexus RX 350 et RX 450h hybride.

Pour obtenir de plus amples renseignements, y compris une liste complète des contacts pour les médias, des images numériques et de l'information sur les produits, veuillez visiter media.toyota.ca.

Pour vous désabonner ou modifier votre profil, écrivez à media@toyota.ca.

Toyota Canada Inc. (Groupe CNW/Toyota Canada Inc.)

SOURCE Toyota Canada Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 jun 2018
La mairesse de Montréal, Valérie Plante a ratifié aujourd'hui la Déclaration d'Edmonton, confirmant qu'il est essentiel de se préparer à répondre adéquatement aux impacts des changements climatiques. « Montréal...

20 jun 2018
À la suite de différents commentaires des intervenants locaux, le  ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs apporte des ajustements à la mise en oeuvre de la stratégie du Plan général d'aménagement intégré des ressources du milieu forestier de...

20 jun 2018
La cérémonie d'ouverture du 7e évènement EcoRun, organisé par l'Association des journalistes automobiles du Canada (AJAC), aura lieu à l'hôtel de ville de Moncton le 21 juin 2018. L'EcoRun de l'AJAC est un programme de...

20 jun 2018
L'application des lois canadiennes en matière d'environnement et d'espèces sauvages est l'un des principaux moyens utilisés par Environnement et Changement climatique Canada pour protéger la faune, la flore et la nature. Le braconnage, la pollution,...

20 jun 2018
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, invite les représentants des médias à assister à la signature de la Déclaration d'Edmonton, rédigée conjointement par la Ville d'Edmonton et par la Convention des Maires pour le Climat et l'Énergie.  ...

20 jun 2018
Ostara et Krevox ont annoncé aujourd'hui leur partenariat dans la construction d'une unité de récupération d'éléments nutritifs à l'usine de traitement des eaux usées (STP) de Cielcza afin de contribuer à la réduction du phosphore émis dans la mer...




Communiqué envoyé le 14 février 2018 à 11:11 et diffusé par :