Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Sécurité publique, Enjeux environnementaux, CPG

/R E P R I S E -- Inondations printanières 2017 - Plus de 1,2 M$ déjà versés aux sinistrés de la région du Centre-du-Québec/



QUÉBEC, le 13 févr. 2018 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Sécurité publique (MSP) tient à préciser certaines informations véhiculées quant à l'aide financière versée à ce jour aux sinistrés de la région du Centre-du-Québec.

Il y a d'abord lieu de souligner que tous les sinistrés dont la réclamation a été jugée admissible ont reçu au moins un versement destiné à la réalisation de leurs travaux de rénovation. Les dossiers peuvent donc être très avancés, mais ne sont pas nécessairement fermés. Ils demeurent ainsi ouverts pour que les sinistrés puissent faire d'autres réclamations.

Ainsi, en date du 13 février 2018, plus de 1,2 M$ avaient été distribués aux sinistrés de la région du Centre-du-Québec, qui ont pu entreprendre ou terminer leurs travaux de rénovation. Il est à noter que 96 dossiers de réclamations ont été ouverts dans la région.

Le MSP tient également à rappeler que le programme d'aide financière est basé sur des réclamations. Ainsi, un dossier est reconnu comme étant « fermé » seulement lorsque tous les travaux ont été réalisés et que le sinistré s'est fait rembourser la dernière somme à laquelle il a droit. 

Par ailleurs, des dossiers d'aide financière des inondations du printemps 2017 sont encore considérés comme « actifs » ou « ouverts », puisque l'ensemble des travaux de rénovation ou de démolition ne sont pas encore terminés ou que toutes les pièces justificatives (pièces d'identité, factures) n'ont pas encore été fournies au MSP.

De plus, tout au long du traitement d'une demande d'aide financière, plusieurs avances de fonds peuvent être versées à différents moments suivant l'évolution du dossier. Ces avances peuvent totaliser jusqu'à 90 % du coût admissible, les 10 % restants étant versés sur réception des dernières factures.

Des avances de fonds sont faites dès les premiers jours afin de permettre aux sinistrés d'assumer des frais déjà engagés (nettoyage, mesures préventives, etc.) et d'amorcer les travaux de rénovation, le cas échéant. Plusieurs autres paiements sont effectués, par la suite, selon l'avancement des travaux et le remplacement des biens. Une fois que les travaux seront terminés, les sinistrés recevront le reste de l'aide financière à laquelle ils ont droit en fonction des dommages admissibles au programme.

Faits saillants :

Lien connexe :

Programme d'aide financière spécifique relatif aux inondations survenues entre le 5 avril et le 16 mai 2017 dans des municipalités du Québec :

http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-civile/aide-financiere-bonifiee-2017.html

 

SOURCE Ministère de la Sécurité publique


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, participera au sommet de Bloomberg sur la création d'entreprises durables (Bloomberg's Sustainable Business Summit - anglais). Il discutera de ce que...

à 11:30
En marge de la rencontre des ministres de l'Environnement, des Océans et de l'Énergie du G7, Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et Citeo annoncent aujourd'hui la tenue du premier Forum de rencontres Québec-France portant sur l'innovation en matière de...

à 10:17
- Grant F. Reid, chef de la direction de Mars, affirme que Mars est déterminée à « changer la trajectoire opérationnelle de nos activités » sur un éventail de questions dont le changement climatique et la pauvreté. - Mars s'attachera à réparer les...

à 08:33
- Le PDG Grant F. Reid explique que Mars entend « changer la trajectoire de la façon dont elle mène ses activités » pour toute une série de questions ? comme les changements climatiques et la pauvreté. - Mars cherchera à réparer les chaînes...

à 07:00
Mars Wrigley Confectionery, un fabricant de chocolat depuis plus d'un siècle et l'un des plus grands acheteurs de cacao au monde, a lancé aujourd'hui un nouveau plan de révision de sa chaîne d'approvisionnement en cacao. Baptisé Cocoa for...

à 05:00
Des documents obtenus par une demande d'accès à l'information indiquent que l'exploitation d'un des territoires les plus prometteurs en hydrocarbures au Québec n'entraînera que 382?555 $ de retombées économiques directes annuellement. C'est ce que...




Communiqué envoyé le 14 février 2018 à 18:12 et diffusé par :