Le Lézard
Sujets : Femme, Politique intérieure, CFG

Déclaration de la ministre Joly au sujet de l'hymne national du Canada



OTTAWA, le 7 févr. 2018 /CNW/ - Aujourd'hui, la population canadienne a raison d'être fière : ce matin, le projet de loi pour rendre notre hymne national encore plus inclusif a reçu la sanction royale.

Le changement, mis de l'avant par le défunt député Mauril Bélanger au moyen d'un projet de loi d'initiative parlementaire, vise à remplacer le passage « in all thy sons command » par « in all of us command » dans la version anglaise (aucun changement n'étant apporté à la version française), de sorte que tous les Canadiens se reconnaîtront dans l'un de nos plus importants symboles nationaux. L'hymne retrouve ainsi la neutralité qu'il avait dans la version originale anglaise de 1908, « thou dost in us command ».

Cette modification est apportée à la veille de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver à PyeongChang, en Corée du Sud. Nos athlètes, qui se sont entraînés avec ardeur pour représenter leur pays aux Jeux olympiques et paralympiques, auront la chance de chanter fièrement la nouvelle version de l'Ô Canada.

Il s'agit d'un changement important qui arrive à point nommé, car il illustre bien la contribution essentielle des femmes à toutes les sphères de notre société. Tous les Canadiens, sans égard à leur sexe, méritent de se reconnaître dans l'un de nos symboles nationaux les plus précieux.

À compter de ce jour, nos fils et nos filles chanteront un hymne qui reflète notre souci de respect et d'inclusion ainsi que notre désir de travailler ensemble à un avenir prometteur.

J'invite tous les Canadiens à consulter notre site Web et à télécharger la partition de musique et la nouvelle affiche sur laquelle figure la version révisée de l'hymne national.

 

SOURCE Patrimoine canadien




Communiqué envoyé le 7 février 2018 à 13:30 et diffusé par :