Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : Enjeux environnementaux

Une initiative de l'INRS financée par le programme FONCER du CRSNG - Plus de 1,6 million pour former des experts en gestion et en décontamination de l'eau



QUÉBEC, le 2 févr. 2018 /CNW Telbec/ - L'accès à une eau de qualité est de plus en plus menacé par la pollution, son utilisation industrielle croissante et les changements climatiques. Pour faire face à cet important problème, le professeur Patrick Drogui de l'INRS a mobilisé des partenaires universitaires et industriels pour mettre en place un programme de formation multidisciplinaire axé sur les technologies environnementales de décontamination et de gestion intégrée des eaux et effluents résiduaires (TEDGIEER). Le directeur général de l'INRS, monsieur Luc-Alain Giraldeau, a procédé au lancement de ce programme qui bénéficie d'une subvention FONCER de 1,65 million de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

« Disposer d'une eau de qualité en quantité suffisante constitue une priorité pour la Ville », a déclaré madame Suzanne Verreault, conseillère municipale du district de Limoilou, membre du comité exécutif responsable de l'environnement et du développement durable, et présidente de la Commission d'urbanisme et de conservation. « Il est important de pouvoir compter sur des experts capables d'innover et de proposer des approches responsables pour préserver les ressources en eau. Nous avons ici une solution concrète pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée dans le domaine des technologies de l'environnement. »

Mis sur pied pour répondre à un besoin du marché dans le développement des technologies environnementales, le programme TEDGIEER est le fruit d'un regroupement de professeurs de haut calibre provenant de sept universités canadiennes, appuyés par des collaborateurs universitaires internationaux et des entrepreneurs oeuvrant notamment dans les secteurs de l'assainissement et du traitement des eaux.

« Cette initiative témoigne du leadership de l'INRS et de sa capacité à mobiliser des partenaires universitaires et industriels autour d'un programme de formation qui mise sur le développement durable. Nous mettons ici la recherche scientifique au service des étudiants, des entreprises et, nous en sommes très fiers, de l'ensemble de la société », a déclaré le directeur général de l'INRS, monsieur Luc-Alain Giraldeau.

Offert à la fois en milieu universitaire et industriel, cette formation ciblée permettra aux étudiants de cycles supérieurs d'acquérir des connaissances scientifiques et techniques, qu'ils appliqueront à des problèmes environnementaux réels auxquels font face les citoyens et les entreprises.

« Au cours de cette formation unique en son genre, tous les étudiants bénéficieront d'un stage qui les aidera à mieux comprendre les besoins de l'industrie et à se familiariser avec diverses technologies environnementales et de décontamination des eaux. Ils pourront ainsi  profiter de l'expertise des partenaires pour développer les compétences nécessaires afin de relever les défis scientifiques et technologiques qui se posent dans ce secteur hautement stratégique », a conclu le professeur Patrick Drogui.

 

SOURCE Institut National de la recherche scientifique (INRS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:22
À la suite de différents commentaires des intervenants locaux, le  ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs apporte des ajustements à la mise en oeuvre de la stratégie du Plan général d'aménagement intégré des ressources du milieu forestier de...

à 09:39
La cérémonie d'ouverture du 7e évènement EcoRun, organisé par l'Association des journalistes automobiles du Canada (AJAC), aura lieu à l'hôtel de ville de Moncton le 21 juin 2018. L'EcoRun de l'AJAC est un programme de...

à 09:13
L'application des lois canadiennes en matière d'environnement et d'espèces sauvages est l'un des principaux moyens utilisés par Environnement et Changement climatique Canada pour protéger la faune, la flore et la nature. Le braconnage, la pollution,...

à 07:00
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, invite les représentants des médias à assister à la signature de la Déclaration d'Edmonton, rédigée conjointement par la Ville d'Edmonton et par la Convention des Maires pour le Climat et l'Énergie.  ...

à 06:02
Ostara et Krevox ont annoncé aujourd'hui leur partenariat dans la construction d'une unité de récupération d'éléments nutritifs à l'usine de traitement des eaux usées (STP) de Cielcza afin de contribuer à la réduction du phosphore émis dans la mer...

à 06:00
Exportation et développement Canada (EDC) a annoncé aujourd'hui un investissement de sept millions de dollars dans Hortau, entreprise québécoise de technologies propres qui a mis au point une plateforme d'agriculture intelligente permettant aux...




Communiqué envoyé le 2 février 2018 à 11:39 et diffusé par :