Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

L'Office national de l'énergie approuve le programme de remplacement d'un tronçon de la canalisation 21 d'Enbridge



CALGARY, le 25 janv. 2018 /CNW/ - L'Office national de l'énergie a approuvé la demande d'Enbridge Pipelines (NW) visant le remplacement d'un tronçon de 2,5 km de la canalisation 21, laquelle est aussi appelée le pipeline Norman Wells. Enbridge a présenté sa demande à l'Office le 10 mars 2017, après avoir découvert que l'instabilité de la pente de l'une des rives du fleuve Mackenzie pouvait poser problème pour la sécurité du public.

Dans la décision publiée aujourd'hui, l'Office a également autorisé Enbridge à laisser en place, sous le fleuve Mackenzie, le tronçon du pipeline devant être remplacé. Le tronçon sera nettoyé et rempli de coulis, avant d'être bouché, conformément aux règlements de l'Office et aux normes de l'Association canadienne de normalisation.

L'Office a étudié la demande dans le cadre d'une audience tenue à Fort Simpson, dans les Territoires du Nord?Ouest, du 23 au 26 octobre 2017. L'audience a permis à l'Office de prendre connaissance du point de vue d'Enbridge, de six intervenants et de neuf auteurs d'une lettre de commentaires, notamment de groupes autochtones, d'administrations locales, de la société Imperial Oil Resources N.W.T. Limited et du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. L'Office a en outre effectué une évaluation environnementale du projet et a conclu que celui-ci n'était pas susceptible d'entraîner des effets environnementaux négatifs importants.

Afin d'étudier la demande de manière opportune et efficace, l'Office a coordonné le volet oral de son audience avec celui de l'audience de l'Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie, qui a également des responsabilités de réglementation selon la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie.

L'approbation du projet est assortie de 26 conditions que la société doit obligatoirement remplir; par exemple, déposer devant l'Office son plan en matière de surveillance autochtone, ses rapports sur la participation des Autochtones et une étude des connaissances autochtones et de l'usage des terres à des fins traditionnelles. Le plan en matière de surveillance autochtone doit décrire la manière dont les peuples autochtones participeront aux activités de surveillance pendant et après la construction du projet.

En bref

Liens connexes

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique canadien. Sa raison d'être consiste à réglementer, dans l'intérêt public canadien, les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l'énergie. Pour un complément d'information sur l'Office et son mandat, consultez le site www.neb-one.gc.ca.

SOURCE Office national de l'énergie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:32
Notre gouvernement est déterminé à réaliser des investissements qui misent sur les avantages naturels du Canada - nos ressources - pour accroître notre compétitivité économique tout en réduisant la pollution. Parmi ces investissements, mentionnons...

à 14:51
Bloomberg New Energy Finance (BNEF) classe, dans le dernier « rapport sur la bancabilité de marques de modules photovoltaïques 2018 », LONGi Solar parmi les 3 meilleures marques de modules photovoltaïques les plus bancables avec 1025 MW de projets...

à 13:45
Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, annoncera du financement pour un projet d'énergie renouvelable dans la salle de bal Atlantic du Westin Nova Scotian. Le ministre prononcera une courte allocution et répondra...

à 09:00
Le PowerLogic ION9000 est la dernière génération de compteurs de mesure de la qualité de l'énergie électrique perfectionnée à tirer parti de la réussite légendaire du modèle ION7650. Il offre les capacités les plus évoluées de l'industrie avec cinq...

à 06:30
Enerkem inc. (www.enerkem.com), chef de file mondial en production de biocarburants à partir de matières résiduelles, a annoncé aujourd'hui lors de la réunion des...

19 sep 2018
Des documents obtenus par une demande d'accès à l'information indiquent que l'exploitation d'un des territoires les plus prometteurs en hydrocarbures au Québec n'entraînera que 382?555 $ de retombées économiques directes annuellement. C'est ce que...




Communiqué envoyé le 25 janvier 2018 à 17:17 et diffusé par :