Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière

Anaconda Mining annonce que l'évaluation économique préliminaire du projet Goldboro est positive



TORONTO, le 17 janv. 2018 /CNW/ - Anaconda Mining Inc. (« Anaconda » ou la « Société ») (ANX : TSX) est heureuse d'annoncer que l'évaluation économique préliminaire (« EEP ») indépendante qui a été menée sur le projet aurifère Goldboro (« Goldboro » ou le « projet ») a eu des conclusions favorables. Le projet détenu en propriété exclusive est situé dans la région aurifère Eastern Goldfields du comté de Guysborough en Nouvelle-Écosse, au Canada. L'EEP fournit un scénario de référence pour évaluer le potentiel de mise en valeur des ressources minérales de Goldboro au moyen d'une exploitation à ciel ouvert et souterraine, les teneurs en or du concentré obtenu par gravité et flottation, la lixiviation du concentré, ainsi que les taux de récupération du concentrateur de Pine Cove d'Anaconda à Terre-Neuve.

Faits saillants de l'EEP du projet Goldboro*

Le scénario de référence utilise un prix de 1 550 $ pour l'or à long terme et, sauf indication contraire; tous les montants sont exprimés en dollars canadiens. Le sommaire de certains résultats et hypothèses de l'EEP est présenté ci-dessous :

(*) Mise en garde relative au Règlement 43-101 : L'EPP a été préparée conformément au Règlement 43-101 - Information concernant les projets miniers (« NC 43-101 »). Les lecteurs sont prévenus que l'EEP a un caractère préliminaire. Elle comprend des ressources minérales présumées, qui sont jugées trop hypothétiques du point de vue géologique pour qu'on puisse y appliquer une analyse économique permettant de les catégoriser comme des réserves minérales. Rien ne garantit que l'EEP se concrétisera. Les ressources minérales qui ne sont pas qualifiées de réserves minérales n'ont pas démontré de viabilité économique.

« Cette évaluation économique préliminaire constitue une autre étape importante pour Anaconda. Elle nous permet de valider notre hypothèse d'investissement dans Goldboro; elle illustre le potentiel financier non négligeable inhérent au projet. Le scénario de référence présenté dans l'étude, qui s'avère stratégiquement très important, envisage la création de notre deuxième centre d'exploitation tout en misant sur l'infrastructure actuelle et notre expérience dans ce genre d'activités au Canada atlantique. Nous avons un projet qui génère une VAN élevée à des taux d'actualisation divers, assortie d'une période de récupération avant impôt de 2,9 années et après impôt de 3,4 années et d'un taux de rendement interne (TRI) avant impôt de près de 40 %. Nous allons utiliser les résultats de l'évaluation économique préliminaire pour optimiser les paramètres économiques, augmenter les ressources minérales et progresser dans notre démonstration de la faisabilité d'un projet d'aménagement de mine à Goldboro. Nous sommes convaincus que ce projet prometteur a un énorme potentiel de réussite dont bénéficieront toutes les parties concernées. »

~ Dustin Angelo, président et chef de la direction

DESCRIPTION DU PROJET GOLDBORO ET DE L'EPP :

L'EPP a été élaborée par divers conseils-experts indépendants. WSP Canada Inc. (« WSP ») était responsable de l'exploitation minière à ciel ouvert et souterraine, de l'infrastructure de surface, de l'installation de gestion des résidus et des paramètres économiques du projet; Thibault and Associates Inc. (« Thibault ») était responsable de tous les aspects liés au traitement du projet; et Mercator Geological Services Ltd. (« Mercator ») était responsable des estimations de la ressource minérale.

Le scénario de référence décrit dans l'EPP prévoit le développement de la ressource minérale par exploitation à ciel ouvert et souterraine, il inclut les teneurs en or du concentré obtenu par gravité et flottation et la lixiviation du concentré ainsi que les taux de récupération du concentrateur Pine Cove pleinement autorisé et fonctionnel d'Anaconda à Terre-Neuve.

D'autres scénarios de mise en valeur ont été pris en considération pendant le processus d'évaluation, notamment un scénario avec uniquement une exploitation souterraine ainsi que l'expédition de la totalité du minerai au concentrateur Pine Cove; le tout sera consigné dans le rapport technique conforme au règlement 43-101 portant sur l'EPP.

ANALYSE DES FLUX DE TRÉSORERIE

Les résultats de l'analyse des flux de trésorerie non actualisés sont présentés dans les tableaux 1 et 2 ci-dessous. Les données liées à la VAN, au TRI et à la récupération pour le projet sont estimées avant et après impôts. Le scénario de référence pose comme hypothèse un prix de l'or à long terme de 1 550 $ et un taux d'actualisation de 7 %. La sensibilité du prix de l'or avant et après impôt présentée aux tableaux 1 et 2, respectivement, démontre le potentiel important d'augmentation de la VAN et du TRI du projet, si le cours de l'or continuait à s'établir dans la fourchette des 1 600 $ à 1 700 $ l'once.

Tableau 1 - VAN avant impôt - sensibilité du prix de l'or

VAN avant impôt*(M$)

Prix de l'or ($/once)



 

1 450 $

 

1 500 $

Scénario de référence 

1 550 $

 

1 600 $

 

1 700 $

Taux
d'actualisation

0 %

152 $

171 $

189 $

208 $

245 $

5 %

107 $

122 $

137 $

152 $

182 $

Scénario de référence 7 %

93 $

107 $

120 $

134 $

162 $

10 %

74 $

86 $

99 $

111 $

135 $








TRI %

32

35

38

41

47

Récupération - années

3,2

3,1

2,9

2,8

2,6

 

Tableau 2 - VAN actualisée après impôt - sensibilité du prix de l'or

VAN après impôt* (M$ CA)

Prix de l'or ($/once)



 

1 450 $

 

1 500 $

Scénario de référence

1 550 $

 

1 600 $

 

1 700 $

Taux
d'actualisation

0 %

84 $

95 $

106 $

117 $

140 $

5 %

53 $

63 $

72 $

81 $

99 $

Scénario de référence 7 %

44 $

52 $

61 $

69 $

86 $

10 %

31 $

39 $

46 $

54 $

69 $








TRI %

21 %

23 %

26

28 %

33 %

Récupération - années

3,8

3,6

3,4

3,3

3,0

 

Les flux de trésorerie après impôt prennent en compte le taux d'imposition combiné fédéral et provincial de 31 % et la taxe minière de la Nouvelle-Écosse, établie selon l'occurrence la plus élevée entre 2 % des revenus nets ou 15 % du bénéfice net tiré des activités de la mine.

La Société reporte certaines catégories de pertes fiscales qui n'ont pas été intégrées dans l'analyse économique des actifs, et qui pourraient augmenter la valeur après impôt du projet. Les catégories de pertes fiscales disponibles au 31 décembre 2017 étaient les suivantes : Pertes autres qu'en capital de 10,0 millions de dollars, frais cumulatifs d'exploration au Canada de 7,0 millions de dollars et frais cumulatifs d'aménagement au Canada de 4,5 millions de dollars.

COÛT D'EXPLOITATION

L'EPP estime que le projet produira environ 375 900 onces d'or pendant la durée de vie du projet, soit une moyenne de 41 770 onces par an pour une durée de vie de la mine de 8,8 ans. Les frais d'entretien, de réparations et les coûts des pièces sont évalués en fonction des facteurs standards du secteur pour ces coûts. Les coûts d'exploitation sont estimés selon les taux appliqués par des entrepreneurs tiers de 4,07 $ la tonne pour le matériau exploité à ciel ouvert, avec un taux de recouvrement de 7,3, et à 91,12 $ pour les matériaux provenant de l'exploitation souterraine. Les projections pour les coûts de traitement sont établies à 19,98 $ par tonne de matériau concentré pour le traitement sur place et à 4,12 $ pour les activités de traitement qui se dérouleront au concentrateur Pine Cove d'Anaconda à Terre-Neuve.

Les estimations des coûts d'exploitation et des autres frais sont présentées en détail dans les tableaux 3 et 4 ci-dessous.

Tableau 3 - Coûts d'exploitation

COÛTS D'EXPLOITATION

Années de production


8,8

Exploitation - à ciel ouvert

M$

36,4

Exploitation - souterraine

M$

123,7

Traitement - sur place

M$

48,6

Traitement - hors site

M$

10,0

Frais généraux et d'administration

M$

17,4

Transport du concentré

M$

9,8

TOTAL DES COÛTS D'EXPLOITATION

M$

246,0


*Le total des coûts d'exploitation est défini comme les coûts d'exploitation minière (à ciel ouvert et souterraine) + les coûts de traitement (sur place et hors site) + les coûts du transport du concentré + les frais généraux et d'administration.

**Le coût global de production est défini comme les coûts d'exploitation (ci-dessus) + frais de vente (RC&T, redevances) + investissements de maintien (comprennent les dépenses en immobilisations de soutien de la mine souterraine et expansion des parcs à résidus).

 

Tableau 4 - Coûts d'exploitation unitaire

COÛTS D'EXPLOITATION UNITAIRES

Exploitation  à ciel ouvert

$/t EXTRAITE

4.07

Exploitation souterraine  

$/t UG PMF

91.12

Traitement - sur place

$/t USINE

19.98

Traitement - hors site

$/t USINE

4.12

Frais généraux et d'administration

$/t USINE

7.16

Transport du concentré

$/t USINE

4.01

COÛTS EN CAPITAL DE MAINTIEN

Exploitation souterraine

$/t UG PMF

27.61

 

COÛT EN CAPITAL

Les coûts d'exploitation en capital, résumés au tableau 5, ont été établis en fonction d'un barème détaillé pour l'équipement apparié au temps de production minière. Le total des coûts en capital pour la durée de vie du projet est estimé à 74 millions de dollars, plus un fonds pour éventualités de 20 %, pour un total de 89 millions de dollars, y compris les dépenses en immobilisations préalables à la production de 47 millions de dollars et de 42 millions de dollars engagées durant l'an 1 et 2 pour l'aménagement souterrain. Les investissements de maintien pour la durée de vie du projet sont estimés à 50 millions de dollars et couvrent les coûts de l'aménagement de la mine souterraine, de l'expansion des parcs à résidus, de réhabilitation et les éventualités. Les dépenses d'immobilisations préalables et postérieures à la production et le total des dépenses en immobilisations sont indiquées au tableau 5.

Tableau 5 - dépenses en immobilisation

ÉLÉMENT DE COÛT/DESCRIPTION

PRÉPRODUCTION

 

M$

ANNÉES DE

PRODUCTION 1 et 2

M$

MAINTIEN

ANNÉES 3 ET APRÈS

M$

TOTAL

 

M$

Exploitation à ciel ouvert

0,6

0,4

0,1

1,0

Exploitation souterraine

0,0

32,5

37,5

70,0

Usine de traitement

18,8

0,0

0,0

18,8

Énergie, électricité et instrumentation

3,4

0,0

0,0

3,4

Préparation du site et infrastructure

3,0

1,7

0,0

4,7

Gestion de l'eau

0,5

0,2

0,0

0,7

Installations de gestion des résidus

4,8

0,0

5,0

9,8

Coût du capital indirect

7,8

0,5

0,0

8,2

Éventualités

7,8

6,9

2,8

17,6

Réhabilitation et fermeture

0,0

0,2

4,2

4,4

TOTAL DES COÛTS D'IMMOBILISATION

46,7

42,2

49,7

138,6


* Les coûts d'immobilisations de l'usine, y compris les coûts indirects et IAGC sont estimés à 19,4 M$. Le total des coûts d'immobilisation est estimé à 24,2 M$ avec un fonds pour éventualité de 25 %.

 

EXPLOITATION ET TRAITEMENT

L'EPP se fonde sur une exploitation à ciel ouvert traditionnelle, avec une capacité de 600 t/j dans une fosse unique; la transition à l'exploitation souterraine est prévue pour la 3e année.

L'évaluation de scénario de référence envisage la possibilité d'une capacité d'extraction de 600 t/j de matériaux minéralisés, et de transformation en concentré au rythme de 800 t/j Les matériaux à faible teneur extraits à ciel ouvert, qui ne devaient pas être traités à l'origine, seront stockés et mélangés sur la durée de vie de la mine. La période de production à ciel ouvert est d'environ trois ans et la période de production totale, incluant l'exploitation souterraine est d'environ 8,8 ans.

Les matériaux minéralisés bruts extraits de la mine Goldboro seront valorisés sur place à la mine Goldboro et transformés en concentré obtenu par procédé gravimétrique et flottation selon des méthodes de récupération conventionnelle, soit par concassage, broyage, et procédé gravimétrique et flottation. Le concentré produit à Goldboro serait transporté à l'usine de traitement actuelle d'Anaconda, situé à Point Rousse (Terre-Neuve) pour traitement final. À Point Rousse, la Société utilise des processus de lixiviation, de filtration et le procédé Merrill Crowe pour récupérer l'or dans des solutions et elle fabrique des lingots dorés sur place. Thibault a élaboré un schéma de production fondé sur un programme d'essai métallurgique à l'échelle du laboratoire mené en 2017. Selon l'évaluation à l'échelle du laboratoire des taux de récupération d'or par procédé gravimétrique, flottation et lixiviation au cyanure du concentré gravimétrique et des taux de récupération de l'or types sur place avec le procédé Merrill Crowe et la capacité de la fonderie, un taux de récupération global potentiel en or de 93,6 % a été établi pour la matière première extraite à Goldboro.

SENSIBILITÉS

Comme il est indiqué dans le tableau 6, les flux de trésorerie du projet sont particulièrement sensibles aux fluctuations du cours de l'or, et relativement moins aux changements qui pourraient affecter les taux de récupération, les coûts d'exploitation et les dépenses en immobilisations. Le tableau ci-dessous présente les conséquences sur les données économiques avant impôt de l'augmentation ou de la diminution du prix de l'or, des dépenses en immobilisations, des coûts d'exploitation et des estimations de taux de récupération pour le projet jusqu'à plus ou moins 20 %.

Tableau 6 - Sensibilités, valeurs avant impôt

SENSIBILITÉ - FOURCHETTES DES VALEURS


VARIABLE

UNITÉS

BAISSE

BAISSE

SCÉNARIO

 DE RÉFÉRENCE

HAUSSE

HAUSSE

Taux de récupération de l'or

Variation en %

-10,00 %

-5,00 %

0,00 %

1,50 %




84,24 %

88,92 %

93,60 %

95,00 %



VAN (7 %), M$

78

99

120

127



TRI (%)

28,4

33,5

38,4

39,8



Récupération (années)

3,4

3,2

2,9

2,9


Prix de l'or

Variation en %

-20,00 %

-10,00 %

0,00 %

10,00 %

20,00 %


VAN (7 %), M$

35

78

120

163

206


TRI (%)

17,4

28,4

38,4

47,7

56,6


Récupération (années)

4,2

3,4

2,9

2,6

2,3

Coût d'exploitation

Variation en %

20,00 %

10,00 %

0,00 %

-10,00 %

-20,00 %


VAN (7 %), M$

84

102

120

139

157


TRI (%)

29,2

33,8

38,4

42,9

47,6


Récupération (années)

3,4

3,2

2,9

2,7

2,6

Dépenses en immobilisations

Variation en %

20,00 %

10,00 %

0,00 %

-10,00 %

-20,00 %


VAN (7 %), M$

97

109

120

132

144


TRI (%)

29,6

33,7

38,4

43,7

49,9


Récupération (années)

3,4

3,2

2,9

2,7

2,5

 

RESSOURCES MINÉRALES

Les estimations des ressources minérales qui forment la base de l'EPP sont présentées dans le tableau 7. Elles ont été préparées par Mercator sous la supervision de Michael Cullen, géologue, « une personne qualifiée et indépendante » au sens du Règlement 43-101. La date d'application de cette estimation des ressources minérales est le 1er janvier 2018. Les estimations des ressources sont fondées sur les résultats validés de 272 trous de forage en surface et de 119 trous de forage souterrains, soit des forages au diamant menés sur 66 743 mètres entre 1984 et 2015. La modélisation a été effectuée au moyen du logiciel de modélisation GEOVIA SurpacTM 6.8, avec des teneurs aurifères estimées pour les catégories de ressources présumées et indiquées en utilisant la méthodologie d'interpolation de l'inverse du carré de la distance (ID2) et des composites bloqués à 1,0 mètre des analyses de sondages. Les blocs de la catégorie mesurée ont été restreints à un échantillon composite solide numérique avec lequel la teneur a été interpolée en utilisant la méthodologie du plus proche voisin. Les ressources minérales indiquées sont définies comme tous les autres blocs interpolés; les données sont fondées sur les résultats d'au moins trois trous de forage d'une distance maximale moyenne de 50 m du bloc centroïde. Les ressources minérales présumées sont définies comme tous les blocs interpolés restants qui apparaissent dans les divers modèles de corps solides. La taille des blocs est de 2 mètres * sur 2 mètres (y) par 2 mètres (z). Le volume des modèles de corps solides dans le modèle de bloc a été estimé selon une attribution en pourcentage partiel. À des fins de modélisation, le gisement délimité pour forage a été divisé en trois domaines, qui sont la 1) zone Boston Richardson, 2) la zone West Goldbrook et 3) la zone East Goldbrook. Considérant un prix à long terme de 1 550 dollars l'once, il est raisonnable de penser que l'on peut développer de façon rentable les ressources minérales définies à une valeur de coupure de 0,5 g/t d'or dans les limites finales de la fosse conceptuelle préparée par WSP. Les ressources minérales définies comme extérieures à ces limites sont établies à une teneur de coupure de 2,0 g/t d'or et sont considérées comme ayant une espérance raisonnable d'être développées de façon rentable en utilisant des méthodes d'extraction souterraine, au même prix de l'or à long terme. D'autres renseignements sur la méthodologie de modélisation des ressources minérales seront consignées dans le rapport technique établi pour l'EEP, conformément au Règlement 43-101.

Tableau 7 - Projet Goldboro - Estimation des ressources minérales en date du 1er janvier 2018

Type de ressource

Teneur de coupure or
(g/t)

Catégorie

Tonnes
(arrondi)

Au

(g/t)

Onces troy
(arrondi)

À ciel ouvert

0,50

Mesurées

397 000

2,88

36 800

Indiquées

662 000

3,09

65 800

Mesurées et indiquées

1 059 000

3,01

102 500

Présumées

45 000

2,54

3 700

Souterraines

2,00

Mesurées

22 000

4,7

3 300

Indiquées

2 564 000

5,09

419 600

Mesurées et indiquées

2 586 000

5,09

422 900

Présumées

2 497 000

4,28

343 600

Total des ressources
à ciel ouvert et
souterraines

0,50/2,00

Mesurées

419 000

2,98

40 100

Indiquées

3 226 000

4,68

485 400

Mesurées et indiquées

3 645 000

4,48

525 400

Présumées

2 542 000

4,25

347 300

 

Remarques concernant les ressources minérales estimées

  1. Cette estimation des ressources minérales a été préparée conformément au règlement 43-101 des autorités canadiennes (le « Règlement 43-101 ») en utilisant les normes de l'institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM - 2014). Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré une viabilité économique; veuillez vous reporter à la mise en garde de l'EEP(*) présentée au début du présent communiqué.
  2. Les ressources minérales de l'exploitation à ciel ouvert sont mentionnées avec une teneur de coupure de 0,5 g/t d'or et l'estimation est fondée sur un prix de l'or à 1 550 $ CA l'once, et un taux de récupération de l'or de 95 %. Ces données incluent les ressources indiquées dans le scénario de référence pour l'exploitation à ciel ouvert avec un taux de recouvrement estimé de 7.3:1, pour la durée de vie de la mine (déchets en tonnes : EPP en tonnes).
  3. WSP a utilisé des coûts d'exploitation, des coûts de traitement, un taux de récupération des métaux et des angles de pente inter-rampe dans la fosse appropriés pour créer le modèle de fosse.
  4. Le fait d'arrondir des données peut créer des écarts apparents entre les sommes des tonnes, teneurs et des métaux contenus.
  5. Le tonnage et les mesures des teneurs sont exprimés dans le système métrique. Les données relatives aux onces d'or contenues sont exprimées en onces troy.
  6. Les composites d'analyse sont bloqués à 80 g/t d'or.
  7. Un facteur de densité spécifique de 2,7 g/cm3 a été appliqué à tous les blocs. 

L'inventaire des catégories de ressources minérales mesurées et indiquées en or présenté au tableau 7 pour les ressources combinées de l'exploitation à ciel ouvert et souterraine s'élève à 525 400 onces et celui de la catégorie des ressources minérales présumées en or pour les ressources combinées de l'exploitation à ciel ouvert et souterraine s'élève à 347 300 onces.

Une version en anglais du présent communiqué est disponible sur le site Web d'Anaconda (www.anacondamining.com).

PERSONNES QUALIFIÉES

Le présent communiqué a été examiné et approuvé par les personnes qualifiées indiquées ci-dessous. Les personnes qualifiées ont examiné ou vérifié tous les renseignements dont elles sont individuellement responsables, concernant, notamment, l'échantillonnage, les analyses et les résultats des essais et qui sous-tendent les informations ou les opinions présentées dans le présent communiqué.

RAPPORT TECHNIQUE

Pour que les lecteurs soient en mesure de bien comprendre l'information contenue dans le présent communiqué, ils doivent lire la totalité du rapport de l'EEP, rapport que la Société compte déposer conformément au Règlement 43-101, dans les 45 jours suivant la date du présent communiqué, y compris toutes les qualifications, hypothèses et exclusions relatives à l'EPP. Le rapport technique devait être lu en entier, le lecteur ne doit pas en lire des extraits hors contexte ni s'y fier.

RISQUES ET POSSIBILITÉS

Comme pour toutes les entreprises minières, il existe un nombre important de risques et de possibilités qui pourraient avoir une incidence sur l'issue du projet. La plupart de ces risques et possibilités sont fondés sur des incertitudes, comme le manque d'information scientifique (résultats d'essai, résultats de forage, etc.) ou l'absence de contrôle sur des facteurs externes (prix des métaux, taux de change, etc.).

Il faudra entreprendre d'autres études techniques de haut niveau pour affiner davantage ces risques et possibilités, repérer les nouveaux risques et possibilités et définir des stratégies pour l'atténuation des risques ou la mise en oeuvre des possibilités qui se présentent.

L'EPP a recensé un certain nombre de risques importants pour le projet qui sont résumés ci-dessous :

Anaconda a réalisé des études environnementales pour Goldboro au printemps et à l'été 2017 et a amorcé des études sur l'hydrologie et l'hydrogéologie plus tard au cours de l'automne. Des études géotechniques liées à la conception de la mine souterraine, de la fosse à ciel ouvert et à la conception du terril ont été réalisées et poussées jusqu'au niveau de l'étude de préfaisabilité. Cette information sera disponible au cours de l'hiver 2018 et pourrait servir aux préparatifs pour le dépôt de l'évaluation environnementale ainsi qu'à d'autres études techniques.

Les responsables ont recensé plusieurs possibilités d'améliorer la précision des résultats du projet envisagé en vertu de l'EPP. Voici quelques exemples :

À PROPOS DE LA SOCIÉTÉ MINIÈRE ANACONDA MINING INC.

Anaconda est une société minière d'exploration et de mise en valeur aurifère inscrite à la Bourse de Toronto (TSX), qui exerce principalement ses activités dans les provinces prometteuses du Canada atlantique de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse.  La Société exploite le projet Point Rousse, qui se trouve dans le district minier de Baie Verte, à Terre-Neuve, et qui comprend la mine à ciel ouvert Pine Cove, l'usine et l'installation de résidus de Pine Cove munies de tous les permis requis, les gisements Stog'er Tight et Argyle, et environ 5 800 hectares de futurs terrains miniers aurifères prometteurs.  De plus, Anaconda met en valeur le projet Goldboro, en Nouvelle-Écosse, un projet contenant des ressources minérales à teneur élevée, pour lequel la Société envisage de mettre à contribution l'infrastructure existante du projet Point Rousse.

La Société dispose en outre d'un éventail de possibilités de croissance organique, notamment les projets Viking et Great Northern, dans la péninsule Great Northern, et la propriété Tilt Cove, dans la péninsule de Baie Verte.

À PROPOS DE WSP

WSP est l'une des grandes sociétés de conseils-experts en services professionnels d'ingénierie au monde. Nous comptons plus de 39 000 employés, établis dans quelque 500 bureaux dans 40 pays partout dans le monde qui fournissent des services d'ingénierie et pluridisciplinaires dans une vaste gamme de secteurs, en mettant constamment l'accent sur l'excellence technique et le service à la clientèle.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué contient des « informations prospectives » au sens des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, des déclarations concernant les données économiques et les paramètres du projet présentés dans l'EPP, notamment, le TRI, le coût global de production, la VAN et les autres coûts et informations économiques, les événements éventuels, les conditions ou le rendement financier qui sont fondés sur les hypothèses au sujet des conditions économiques futures et des plans d'action; le calendrier et les coûts des activités de mise en valeur et d'exploration futures dans les projets de la Société; la réussite des activités de mise en valeur et d'exploration; les échéanciers et les exigences pour l'obtention des permis; les échéanciers concernant la réalisation d'autres études; les travaux d'exploration et de mise en valeur des propriétés prévus et les résultats correspondants, ainsi que les dépenses prévues et les budgets et leur mise en oeuvre. De façon générale, les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi d'une terminologie prospective, comme « planifie », « prévu » ou « ne s'attend pas à », « est attendu », « inscrit au budget », « planifié », « estime », « prévoit », « a l'intention de », « anticipe » ou « ne prévoit pas », ou « est d'avis », ou d'autres expressions similaires et déclarent que certaines mesures « seront prises », certains événements ou certains résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou se produiront ou seront réalisés. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les opinions et les estimations de la direction à la date de la présentation des renseignements et reposent sur un certain nombre d'hypothèses et sont assujettis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats, le niveau d'activité, le rendement ou les réalisations réels d'Anaconda diffèrent sensiblement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs, notamment les risques mentionnés dans le présent communiqué, les risques liés à l'exploration, à la mise en valeur et à l'exploitation minières comme les facteurs économiques qui touchent l'exploration, les prix futurs des matières premières, les fluctuations des devises et des taux d'intérêt, les résultats réels des activités actuelles de production, de mise en valeur et d'exploration, la réglementation gouvernementale, l'évolution politique ou économique, les risques environnementaux, les échéanciers d'obtention des permis, les dépenses en immobilisations, les difficultés d'exploitation ou les difficultés techniques en lien avec les activités de mise en valeur, les relations avec les employés, la nature spéculative de l'exploration et de la mise en valeur de gisements aurifères, notamment les risques de quantités décroissantes des teneurs des ressources, les contestations relatives aux titres de propriété et les changements apportés aux paramètres des projets à mesure que les plans continuent d'être perfectionnés, de même que les facteurs de risques mentionnés dans la notice annuelle pour l'exercice clos le 31 mai 2017, accessible sur www.sedar.com. Bien qu'Anaconda ait tenté de déterminer les facteurs importants susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux compris dans les énoncés prospectifs, il pourrait exister d'autres facteurs qui feront en sorte que les résultats ne soient pas ceux prévus, estimés ou voulus. La Société ne peut garantir que ces énoncés s'avéreront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans les énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Anaconda ne s'engage aucunement à mettre à jour ces énoncés prospectifs, sauf pour se conformer aux lois sur les valeurs mobilières.

MESURE NON CONFORME AUX IFRS

Anaconda a inclus certaines mesures de rendement non conformes aux IFRS présentés en détail ci-après. Ces mesures de rendement sont communes dans le secteur minier, mais pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées pas d'autres émetteurs. La Société estime qu'en plus des mesures traditionnelles préparées conformément aux IFRS, certains investisseurs pourraient utiliser cette information pour évaluer le rendement de la Société et sa capacité à générer des flux de trésorerie. Par conséquent, il s'agit d'une information fournie à titre supplémentaire, qui ne doit pas être considérée isolément ou en remplacement des mesures de rendement calculées conformément aux IFRS.

Coût d'exploitation au comptant par once d'or - Anaconda calcule le coût d'exploitation au comptant par once en divisant les charges d'exploitation indiquées dans l'état consolidé des résultats, déduction faite des produits tirés des sous?produits de l'argent, par le nombre d'onces d'or vendues au cours de la période applicable. Les charges d'exploitation comprennent les frais d'exploitation des sites miniers comme les coûts d'extraction, de traitement et d'administration ainsi que les redevances, mais excluent cependant les coûts d'épuisement, d'amortissement et de réhabilitation.

Le coût global de production par once d'or - Anaconda a adopté la mesure de rendement fondée sur le coût global de production qui prend en compte toutes les dépenses nécessaires à la production d'une once d'or dans le cadre de ses activités. Bien qu'il n'existe pas de définition normalisée pour cette mesure au sein de l'industrie, la définition que donne la Société pour le coût global de production est conforme à celle établie par le World Gold Council dans ses directives du 27 juin 2013. Le World Gold Council est un organisme sans but lucratif non réglementaire, créé en 1987 dont les membres sont de grandes sociétés minières mondiales. La Société est d'avis que cette mesure sera utile aux utilisateurs externes dans leur évaluation de la performance opérationnelle de la société et de sa capacité à générer des flux de trésorerie disponibles liés aux activités poursuivies.

La Société définit le coût global de production comme la somme des coûts d'exploitation au comptant (définis ci-dessus), les investissements de maintien (les investissements nécessaires au maintien des activités à leur niveau actuel), les coûts corporatifs et d'administration, les coûts d'exploration nécessaires au maintien des activités, ainsi que l'amortissement et la charge de désactualisation liés aux activités poursuivies. Le coût global de production exclut les dépenses en immobilisations pour les améliorations importantes dans les activités existantes, considérées de nature expansionniste, les coûts d'exploration et d'évaluation de projets nécessaires à la croissance, les frais de financement, le remboursement de la dette et les impôts. Le prix réalisé de l'or, le coût d'exploitation au comptant par once d'or et le coût de production global par once d'or sont exprimés en dollars canadiens et américains. Les deux monnaies sont considérées comme pertinentes pour ces données; la Société utilise le taux de change moyen en vigueur pour la période.

SOURCE Anaconda Mining Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 sep 2018
Alors que les États-Unis et le Canada poursuivent leurs discussions sur un ALÉNA modernisé, l'Association de l'aluminium du Canada (AAC) exhorte les gouvernements à utiliser ce processus de négociation pour supprimer les tarifs de l'aluminium pour le...

20 sep 2018
Dans un contexte de très forte demande pour des composants de gestion de l'énergie (MOSFET) sur les marchés en plein essor des voitures intelligentes, et face à la forte pénurie de ce segment dans la chaîne logistique, iST, leader en termes de...

19 sep 2018
Mines d'or Dynacor Inc. (Dynacor ou la Société) a le plaisir d'annoncer sa production d'or du mois d'août 2018. En août, l'usine Veta Dorada de la Société a produit 7 079 onces d'or (voir figure 1), à ce jour sa plus forte production mensuelle de...

19 sep 2018
L'Association minière du Québec (AMQ) profite du passage du premier ministre Philippe Couillard en Abitibi-Témiscamingue pour réitérer ses priorités et ses besoins afin de favoriser un développement minier responsable et créateur de richesses pour le...

18 sep 2018
CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer le début d'un nouveau programme de 8 350 mètres de forage aux diamants sur sa propriété aurifère en propriété exclusive McKenzie Break, située à 25 kilomètres...

17 sep 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) réalise une évaluation environnementale fédérale pour le projet de mine d'or souterraine Red Mountain, situé au nord-est de Stewart, en Colombie-Britannique. Le projet est également...




Communiqué envoyé le 20 janvier 2018 à 12:52 et diffusé par :