Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Politique intérieure, Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

La voiture à l'hydrogène - Un pas dans la mauvaise direction selon l'AVEQ



MONTRÉAL, le 19 janv. 2018 /CNW Telbec/ - L'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) en appelle au Premier Ministre, Monsieur Philippe Couillard, pour faire marche arrière et abandonner le projet de son ministre Pierre Moreau sur le développement des voitures à l'hydrogène au Québec.

« Le Québec ne doit pas investir des millions de dollars dans des stations de services à l'hydrogène pour un cinquante de voitures à l'hydrogène. C`est du gaspillage d'argent » a déclaré Simon-Pierre Rioux, président de l`AVEQ. « Toutes les études de marché démontrent que la filière des voitures à l'hydrogène n'est pas rentable économiquement et le reste du monde, incluant la Chine, s'enligne pour le développement de la voiture électrique et non la voiture à l'hydrogène ».

L`AVEQ déplore également que l'annonce faite hier par le Ministre Pierre Moreau crée une confusion chez les consommateurs québécois qui désirent faire l'achat d`un véhicule électrique. « La priorité au Québec doit demeurer dans le développement des véhicules électriques à batterie ou les voitures hybrides branchables. » selon Simon-Pierre Rioux.
De plus, le projet du Ministre Pierre Moreau ne fait aucun sens économiquement puisque les coûts de l'hydrogène sont beaucoup trop élevés comparativement au coût de l'essence et de l'électricité. Lorsqu'on regarde l'expérience de la Californie, il en coûterait 17,50 $ CAN pour rouler 100 km avec une voiture à l'hydrogène comparativement à 13 $ CAN pour une voiture à essence et 1,25 $ CAN pour une voiture électrique à batterie. « Il en coûterait 14 fois plus cher de parcourir 100 km avec un véhicule à l'hydrogène comparativement à un véhicule électrique. Pourquoi le Ministre Pierre Moreau désire favoriser une technologie qui ne fait aucun sens au niveau économique? » demande M. Rioux.

De plus, l'AVEQ souligne qu'en septembre 2017, le Rapport du Conseil Consultatif sur l'économie et l'innovation « Agir Ensemble », présidé par Monique Leroux, prônait pour le développement des véhicules électriques avec une recommandation sur l'implantation de 2000 bornes de recharge rapides au Québec et une aide accrue à l'achat d'un véhicule électrique pour les consommateurs. « Il n'y a aucune mention de voitures à l`hydrogène dans le rapport du Conseil Consultatif commandé par le Premier Ministre du Québec ».
L'AVEQ est la plus importante association de propriétaires de véhicules électriques au Québec.

www.aveq.ca

 

SOURCE AVÉQ Promotion de l'électromobilité


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 fév 2018
Le Canada et le Manitoba sont déterminés à prendre des mesures efficaces pour lutter contre les changements climatiques qui permettent de soutenir la croissance propre et de créer de bons emplois pour la classe moyenne. Aujourd'hui, la ministre...

23 fév 2018
Le Canada et le Manitoba sont déterminés à prendre des mesures efficaces pour lutter contre les changements climatiques qui permettent de soutenir la croissance propre et de créer de bons emplois pour la classe moyenne. Aujourd'hui, la ministre...

23 fév 2018
Les véhicules électriques, hybrides ou à carburant de remplacement émettent moins de gaz à effet de serre et, dans certains cas, permettent de réaliser d'importantes économies de carburant. Le Canada poursuit donc ses investissements stratégiques...

23 fév 2018
Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, a été reconnue comme étant l'une des sociétés les plus éthiques au monde en 2018 par l'Institut Ethisphere®,...

23 fév 2018
La ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada, Catherine McKenna, a conclu aujourd'hui une série de rencontres à New York, au cours desquelles elle a renforcé la relation entre le Canada et les États-Unis, en soulignant...

22 fév 2018
La protection et la gestion de la qualité de l'eau de nos lacs et de nos rivières sont essentielles au bien-être des Canadiens, à notre environnement et à la prospérité économique. La protection de l'environnement et la croissance économique vont de...




Communiqué envoyé le 19 janvier 2018 à 14:52 et diffusé par :