Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Lois fédérales et d'états

L'Office national de l'énergie rend une décision sur le processus visant les futures questions liées aux permis et publie les motifs de sa décision sur la question constitutionnelle concernant le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain



CALGARY, le 18 janv. 2018 /CNW/ - L'Office national de l'énergie a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un processus pour résoudre les différends entre Trans Mountain Pipeline ULC (« Trans Mountain ») et les autorités provinciales et municipales relativement aux permis visant le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain.

L'Office a plus particulièrement établi un processus général pour examiner toute requête ayant trait à une condition au projet qui oblige Trans Mountain à demander tous les permis et autorisations provinciaux et municipaux requis, ou une dérogation à ceux-ci.

Selon ce processus, l'Office rendra sa décision dans les trois à cinq semaines suivant le dépôt de la requête. Il est possible de consulter la version intégrale de la décision dans le site Web de l'Office.

L'Office estime que le processus donnera une certaine assurance en ce qui concerne les outils de réglementation qui sont à sa disposition pour régler, dans des circonstances précises, les différends et les désaccords, si Trans Mountain et les autorités provinciales ou municipales n'y arrivent pas.

L'Office s'attend à ce que toutes les parties participent de bonne foi à tout processus visant un permis. Certes, le projet a été jugé conforme à l'intérêt public, mais Trans Mountain doit tout de même se conformer aux lois provinciales et municipales applicables. Trans Mountain est également tenue de planifier adéquatement la réalisation de son projet et de prévoir suffisamment de temps pour mener comme il se doit les activités de consultation des provinces et des municipalités.

L'Office a par ailleurs publié aujourd'hui les motifs de sa décision de rendre l'ordonnance MO-057-2017 le 7 décembre dernier, qui porte notamment sur un avis de question constitutionnelle. L'ordonnance stipule que Trans Mountain n'est pas tenue de se conformer à deux articles de règlements de la Ville de Burnaby pour entreprendre la construction du projet d'agrandissement de son réseau.

Les articles des règlements visés obligeraient Trans Mountain à obtenir des autorisations pour le plan préliminaire et des permis pour abattre des arbres en prévision de travaux au terminal Burnaby, au terminal maritime Westridge et à un site d'infrastructure temporaire situé non loin de là. Il est possible de consulter la version intégrale des motifs de décision dans le site Web de l'Office.

En bref

Liens connexes

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l'énergie, dans l'intérêt public canadien, en plaçant la sécurité au coeur de ses préoccupations. Pour un complément d'information sur l'Office et son mandat, consultez le site Web www.neb-one.gc.ca.

SOURCE Office national de l'énergie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:00
La percée technologique de Deneum dans la physique des particules permet à ses centrales de générer de l'électricité 95 % moins chère, de manière autonome, dans n'importe quelles conditions    Deneum, une entreprise de TI visant à bouleverser le...

18 jui 2018
SNC-Lavalin et le groupe Holtec International sont heureux d'annoncer la création d'une nouvelle coentreprise basée aux États-Unis appelée Comprehensive Decommissioning International, LLC (CDI). La société, dont le siège social est à Camden au New...

17 jui 2018
CO2 Solutions Inc. («?CO2 Solutions?» ou la «?Société?») est heureuse d'annoncer qu'Hydro-Québec, par l'entremise de son Laboratoire des technologies de l'énergie, s'est jointe au projet Valorisation Carbone Québec («?VCQ?») à titre de partenaire...

16 jui 2018
SNC-Lavalin a le plaisir d'annoncer que sa filiale Ingénieurs et Constructeurs inc. a signé un accord-cadre de cinq ans en vue de fournir des services internationaux d'ingénierie générale à l'entreprise commune Al Khafji (« KJO »), une entreprise...

13 jui 2018
Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) prend très au sérieux son rôle d'organisme d'application de la loi, et ses agents de l'autorité s'efforcent de faire en sorte que les entreprises et les particuliers respectent les lois et les...

13 jui 2018
Dans le communiqué Davie : Le premier constructeur naval nord-américain à livrer un traversier alimenté au GNL, diffusé le 13-Jul-2018 par Davie Shipbuilding sur le fil de presse CNW, la compagnie avise qu'une erreur s'est glissée dans la section...




Communiqué envoyé le 18 janvier 2018 à 17:05 et diffusé par :