Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation pétrolière
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Enjeux environnementaux, Plaidoyer (politique)

La suspension des activités de la plateforme en mer de la société Husky transmet le bon message



SAINT-JEAN, le 18 janv. 2018 /CNW/ - La décision de suspendre les activités d'une unité flottante de production, stockage et déchargement en mer (FPSO) après l'évitement d'une collision avec un iceberg l'année dernière transmet le bon message, selon Unifor qui représente les travailleurs à deux autres installations de production de pétrole en mer.

« La suspension des activités du SeaRose transmet un message ferme aux autres exploitants qu'il est tout simplement inacceptable de placer la vie de 84 travailleurs en danger sur une plateforme flottante, se préparant à entrer en collision avec un iceberg à moins de 500 mètres », a déclaré Lana Payne, directrice de la région de l'Atlantique.

L'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers (CNLOPB) a suspendu les activités du SeaRose FPSO après avoir conclu que la société Husky n'avait pas suivi son plan de gestion des glaces alors que le navire aurait dû se détacher et s'éloigner d'un iceberg qui s'approchait le 29 mars 2017.

Les 84 travailleurs du SeaRose ont reçu la consigne de se préparer pour un impact avec près de 340 000 barils de pétrole à bord.

L'iceberg n'a pas frappé la plateforme, mais le risque a mené l'Office à conclure « qu'il n'avait pas la pleine confiance qu'une action appropriée sera prise par l'exploitant pendant une situation d'urgence ».

Il s'agit de la première suspension d'activités depuis 2004, laquelle sera maintenue jusqu'à ce que la société Husky prenne des mesures correctives pour satisfaire l'organisme de réglementation.

Le champ pétrolifère SeaRose est situé à près de 350 kilomètres à l'est au large de Terre-Neuve.

Unifor représente 700 travailleurs de la plateforme Hibernia à embase poids d'Exxon et de l'unité FPSO Terra Nova de Suncore.

« Unifor a défendu avec vigueur et à voix haute la sécurité proactive des travailleurs, et surtout dans l'industrie pétrolière en mer. L'histoire montre que lorsque nous cessons d'être vigilant une seule seconde, les conséquences sont tragiques et des travailleurs perdent leur vie. Nous félicitons le CNLOPB d'avoir pris cette importante décision qui s'avérait nécessaire. La sécurité doit primer avant tout », a affirmé Lana Payne.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:19
À l'approche de la prochaine campagne électorale au Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a rendu publiques ses revendications pour faire du Québec une société plus juste, plus égalitaire et plus démocratique. Dans...

à 09:00
La secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada, Kim Rudd, sera à Malmö, en Suède, et à Copenhague, au Danemark, du 22 au 24 mai 2018, pour la troisième réunion ministérielle de Mission Innovation et la neuvième réunion...

à 06:44
Venture Global Calcasieu Pass, LLC, une filiale de Venture Global LNG, Inc., et BP (BP LN) ont conclu un accord de vente et d'achat d'une durée de 20 ans pour la fourniture de deux millions de tonnes par an (MTPA) de GNL, depuis la plateforme...

à 04:30
Sterlite Power, qui a remporté des commandes pour construire des lignes électriques au Brésil l'an dernier, étudie la possibilité d'investir 4 milliards de dollars US dans des projets énergétiques au Brésil d'ici 2022.       (Logo:...

21 mai 2018
Venture Global Calcasieu Pass, LLC, une filiale de Venture Global LNG, Inc., et BP (BP LN) ont conclu un contrat de vente et d'achat (CVA) de 20 ans pour la fourniture de deux millions de tonnes de GNL par an (MTPA), à partir de l'installation...

21 mai 2018
Selon Sagentia, entreprise appartenant à Science Group, repenser la présentation de certains produits de consommation pourrait considérablement réduire les déchets plastiques.      (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/694130/Sagentia_Logo.jpg )...




Communiqué envoyé le 18 janvier 2018 à 16:12 et diffusé par :