Le Lézard
Classé dans : Santé

Fiche de renseignements : Mesures de salubrité alimentaire concernant les crosses de fougère



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 16 mai 2006) - Afin d'éviter la possibilité de maladie occasionneé par la consommation d'aliments, il faut bien faire cuire les crosses de fougère fraîches avant de les consommer.

Les crosses de fougère sont les jeunes pousses comestibles en forme de tête de violon de la fougère-à-l'autruche; elles sont cueillies dans la nature et vendues en saison dans les magasins ou les marchés de plein air. Peu de cas de maladie associé à la consommation de crosses de fougère ont été signalé au Canada. Bien qu'on n'ait pas encore établi de façon certaine l'origine de ce danger, l'Agence canadienne d'inspection des aliments estime que la cause la plus probable est une toxine naturelle non identifiée présente dans les crosses de fougère.

L'Agence recommande de laver les crosses de fougère fraîches à l'eau froide en changeant l'eau à plusieurs reprises, et de les faire cuire dans de l'eau bouillante ou à la vapeur de 10 à 12 minutes jusqu'à ce qu'elles soient tendres. L'eau utilisée pour faire bouillir les crosses de fougère ou les faire cuire à la vapeur doit être jetée, car elle pourrait contenir la toxine. Il faut également faire bouillir ou faire cuire à la vapeur les crosses de fougère avant de les faire sauter, frire ou cuire au four.

Les symptômes d'intoxication, qui devraient se manifester de 30 minutes à 12 heures après la consommation de crosses de fougère crues ou insuffisamment cuites, sont entre autres la diarrhée, des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et des maux de tête. D'habitude, les malaises durent moins de 24 heures. Ils peuvent entraîner la déshydratation, particulièrement chez les personnes âgées et les nourrissons.

Toute personne présentant les symptômes décrits ci-haut après avoir consommé des crosses de fougère devrait communiquer avec le service de santé publique local et consulter un médecin pour faire confirmer le diagnostic et recevoir les soins nécessaires.

Pour plus de renseignments concernant la salubrité alimentaire, veuillez consulter le site Web de l'Agence à l'adresse www.inspection.gc.ca.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 jui 2018
Premier avis Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des...

20 jui 2018
Les Compagnies Loblaw Limitée procède au rappel de certaines pépites de poulet de marque Sans nom parce que ce produit pourrait être contaminé par la bactérie Salmonella. Le produit visé décrit ci-dessous ne doit pas être consommé. Le produit...

20 jui 2018
Les premiers ministres des provinces et des territoires ont discuté de moyens d'améliorer les soins de santé pour les Canadiens. Leurs discussions ont porté sur l'assurance médicaments, les problèmes de dépendances et de santé mentale, le...

20 jui 2018
Les conférences sur la pédiatrie de ConferenceSeries permettent de renforcer l'esprit des nouveau-nés en santé pour donner lieu à des sociétés aptes sur les plans mental et physique et ainsi maximiser le progrès socio-économique et culturel. Les...

20 jui 2018
Norgine poursuit ses investissements en vue de soutenir sa stratégie de croissance   L'Allemagne est le plus grand marché de vente de produits pour Norgine   Norgine B.V. a annoncé aujourd'hui avoir ouvert de nouveaux bureaux en Allemagne,...

20 jui 2018
Le gouvernement adopte une approche de santé publique pour légaliser et réglementer rigoureusement le cannabis afin de le garder hors de portée des jeunes et de priver les criminels et le crime organisé de cette source de profit. À l'appui de...




Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 16:43 et diffusé par :