Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujet : Essais cliniques / Découvertes médicales

Une nouvelle recherche démontre le lien direct entre l'activation des inflammasomes et la pathologie liée à la bêta-amyloïde dans le cadre de la maladie d'Alzheimer



Une étude publiée dans la revue Nature par le Dr Eicke Latz, cofondateur scientifique d'IFM Therapeutics, et par le Dr Michael Heneka, membre du comité consultatif clinique, démontre que les voies liées à l'inflammation et associées au NLRP3 sont susceptibles de représenter une cible thérapeutique novatrice pour la maladie d'Alzheimer

BOSTON et BONN, Allemagne, 21 décembre 2017 /PRNewswire/ -- IFM Therapeutics, LLC (IFM), société biopharmaceutique privée spécialisée dans le développement de thérapies qui modulent des cibles novatrices dans le système immunitaire inné afin de traiter les troubles inflammatoires et le cancer, a annoncé aujourd'hui la publication d'une nouvelle étude dans la revue Nature, qui démontre que l'activation des inflammasomes dans le système immunitaire inné était liée à l'ensemencement et à la propagation de la bêta-amyloïde (A?) dans la cadre de la maladie d'Alzheimer, et qui prouve le potentiel de cette voie pour de nouvelles cibles thérapeutiques dans le traitement de cette maladie. L'équipe qui a publié la recherche préclinique inclut le cofondateur de l'IFM, Eicke Latz, docteur en médecine, Ph.D., Université de Bonn, ainsi que le membre du comité consultatif clinique d'IFM récemment désigné Michael Heneka, docteur en médecine, directeur du service des maladies neurodégénératives et de gérontopsychiatrie, de l'hôpital universitaire de Bonn, en Allemagne. La publication est disponible dans la revue Nature.

IFM Therapeutics

Dans le cadre de la maladie d'Alzheimer (MA), l'une des marques de fabrique classiques du trouble neurodégénératif n'est autre que l'assemblage des peptides A? dans des oligomères pathologiques, accompagné de l'agrégation ultérieure en plaques dans le cerveau qui entraîne une détérioration cellulaire et une perte de la mémoire. Cette étude fournit des renseignements clés sur la pathologie, ainsi que de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles pour la recherche future.

« Pour la première fois, la recherche prouve le lien entre l'activation immunitaire innée et l'agrégation ainsi que l'ensemencement de l'A? dans le cadre de la maladie d'Alzheimer, maladie extrêmement complexe, tenace et progressive, qui affecte des millions de personnes », a déclaré Michael Heneka, docteur en médecine, KBFZ, hôpital universitaire de Bonn. « Ces données fournissent des renseignements sur l'étiologie de la maladie via l'activation des inflammasomes NLRP3, qui contribuent à l'ensemencement et à la propagation de la maladie, tout en démontrant l'utilisation d'anticorps anti-ASC afin de bloquer la pathologie liée à la bêta-amyloïde. »

Rôle de l'activation des inflammasomes dans l'ensemencement et la propagation de la MA

De précédentes recherches ont démontré que lorsque l'A? était déposée, elle causait une réponse immunitaire innée pathologique, et l'activation de l'inflammasome NLRP3 a été documentée dans le cerveau des patients atteints de la MA. Il s'est également avéré que l'activation de l'inflammasome NLRP3 entraînait la formation de taches de la protéine adaptatrice de l'inflammasome ASC (protéine de type tache associée à l'apoptose contenant un domaine de recrutement des caspases) dans la microglie.

Dans le cadre de cette étude préclinique, il a été prouvé que les taches de l'ASC étaient liées à l'A? et augmentaient l'oligomérisation et la formation d'agrégats, ce qui suggère que l'ensemencement croisé lié à l'inflammasome peut favoriser le développement de la plaque A? et la pathologie de la maladie.

Réduction du dépôt d'A? via un anticorps anti tache ASC

Pour mieux comprendre comment cette voie novatrice peut contribuer à la pathogénèse de la maladie, un anticorps anti tache ASC a été co-appliqué à la fois dans des cellules en culture et dans des modèles de souris. En effet, l'anti-ASC a empêché l'oligomérisation d'A? liée à l'ASC et la formation d'agrégats de manière dépendante de la concentration. D'autres expérimentations ont prouvé que les souris ayant reçu des injections d'ASC co-incubées avec des anticorps anti-ASC spécifiques présentaient des quantités réduites d'oligomères A?. Ensemble, ces recherches prouvent que le fait d'empêcher l'ASC de lier l'A? peut réduire son agrégation, soulignant le rôle que cette voie inflammatoire est susceptible de jouer dans l'avenir du développement thérapeutique.

« Chez IFM Therapeutics, notre équipe se focalise sur l'amélioration de la vie des patients souffrant de troubles inflammatoires, en développant des médicaments transformatifs qui ciblent précisément le système immunitaire inné », a déclaré Martin Seidel, Ph.D., vice-président exécutif de la recherche et du développement chez IFM Therapeutics. « Bien que l'identification de cibles cliniquement validées dans ce domaine pathologique constitue un défi majeur pour la communauté scientifique, nous sommes encouragés par le fait que la recherche publiée dans la revue Nature fournit la preuve scientifique du rôle du système immunitaire inné dans la pathologie des marques de fabrique classiques de la maladie d'Alzheimer. À l'heure où notre équipe se focalise sur les inhibiteurs du NLRP3, cette recherche souligne la possibilité de moduler les voies inflammatoires liées à la maladie d'Alzheimer, avec pour objectif de développer de nouvelles options thérapeutiques pour les patients. »

À propos d'IFM Therapeutics, LLC

IFM Therapeutics, LLC est une société biopharmaceutique privée basée à Boston, dans le Massachusetts. La société a été créée par un groupe international de scientifiques et de médecins éminents ayant consacré plusieurs dizaines d'années à appréhender l'immunité innée, ainsi que son rôle dans la régulation du système immunitaire. L'équipe d'IFM a découvert et développé de petites molécules qui modulent des cibles novatrices du système immunitaire inné en tant que thérapies de nouvelle génération contre le cancer, l'auto-immunité, et les troubles inflammatoires. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.ifmthera.com.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/514824/IFM_Therapeutics_Logo.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:58
Les premiers ministres des provinces et des territoires ont discuté de moyens d'améliorer les soins de santé pour les Canadiens. Leurs discussions ont porté sur l'assurance médicaments, les problèmes de dépendances et de santé mentale, le...

à 13:50
Les conférences sur la pédiatrie de ConferenceSeries permettent de renforcer l'esprit des nouveau-nés en santé pour donner lieu à des sociétés aptes sur les plans mental et physique et ainsi maximiser le progrès socio-économique et culturel. Les...

à 12:16
Norgine poursuit ses investissements en vue de soutenir sa stratégie de croissance   L'Allemagne est le plus grand marché de vente de produits pour Norgine   Norgine B.V. a annoncé aujourd'hui avoir ouvert de nouveaux bureaux en Allemagne,...

à 11:21
Le gouvernement adopte une approche de santé publique pour légaliser et réglementer rigoureusement le cannabis afin de le garder hors de portée des jeunes et de priver les criminels et le crime organisé de cette source de profit. À l'appui de...

à 10:26
Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la Ville de Cookshire-Eaton (CSN) représentant les personnes salariées de cette Ville, à l'exclusion des pompiers volontaires, a annoncé son intention de recourir à une grève pour une durée...

à 09:56
Les conférences pédiatriques de ConferenceSeries véhiculent l'idéal de nouveau-nés sains afin de construire des sociétés en bonne santé physique et mentale pour exceller dans le progrès socio-économique et culturel. Les enfants sont sujets à...




Communiqué envoyé le 21 décembre 2017 à 11:16 et diffusé par :