Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

La décision de maintenir les tarifs douaniers sur les avions de Bombardier est injuste, affirme Unifor



TORONTO, le 20 déc. 2017 /CNW/ - La décision du Département américain du Commerce de maintenir la majorité des tarifs douaniers de près de 300 pourcent sur les avions de la CSeries de Bombardier est injuste et illustre la raison pour laquelle les États-Unis ne devraient pas être autorisés à juger leurs propres mesures dans le cas de conflits commerciaux internationaux.

« Il est incroyablement décevant que le Département américain du Commerce ait décidé de maintenir des tarifs punitifs et déraisonnables qui portent atteinte à tout le secteur de l'aérospatiale », a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias.  « C'est pourquoi il est si important de protéger notre capacité à instaurer des politiques industrielles et des dispositions pour des mécanismes indépendants de règlement des différends dans tout accord de libre-échange ».

La décision d'aujourd'hui a statué le maintien des droits antidumping préliminaires tout en diminuant légèrement les droits compensatoires préliminaires, diminuant l'ensemble des droits imposés sur les avions de la CSeries de 299,45 pourcent à 292,21 pourcent. Les droits ont été imposés en réponse à une plainte déposée par Boeing concernant des subventions gouvernementales reçues par Bombardier du gouvernement fédéral et du gouvernement du Québec.

« La réalité est que les gouvernements tant ici qu'aux États-Unis ont un rôle à jouer pour soutenir la viabilité de l'industrie de l'aérospatiale », a affirmé Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor.  « La décision des États-Unis d'imposer ces droits est une réaction exagérée de la part d'un gouvernement déterminé à appliquer des politiques protectionnistes, une réaction qui va aussi menacer les emplois aux États-Unis ».

Unifor demande au gouvernement fédéral de lutter contre ces droits dévastateurs et de protéger son droit d'investir dans le soutien aux industries canadiennes. Unifor continuera de collaborer avec Unite, le syndicat représentant les travailleurs de Bombardier en Irlande du Nord, sur une stratégie commune pour protéger les emplois de qualité dans le secteur de l'aviation. 

La décision finale sur les droits imposés à Bombardier revient maintenant à l'International Trade Commission (ITC) aux États-Unis, qui est censée rendre sa décision en février statuant si des torts ont été causés ou non à Boeing par les avions C-Series.

Bombardier, qui est l'un des plus principaux employeurs du Canada, emploie plus de 24 000 travailleurs et crée 40 000 emplois indirects chez ses fournisseurs. Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Nova Bus est fière d'annoncer avoir obtenu un contrat de la société de transport Capital Area Transit Authority (CATA) à Lansing, dans l'État du Michigan. L'entente prévoit une commande de base de 23 autobus diesel, incluant 19 Nova Bus LFS de 40...

à 07:00
La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) invite les représentants des médias à se mettre dans la peau d'un jeune conducteur dans le cadre d'une campagne de sensibilisation utilisant la réalité virtuelle. Sur le thème « un avenir...

à 07:00
Air Transat, reconnue comme la meilleure compagnie aérienne loisirs au monde aux World Airline Awards de Skytrax en 2018, offrira bientôt à ses clients un nouveau service combinant avion et train, en partenariat avec la SNCF en France. Rattaché à un...

à 06:00
Les contrôleurs routiers de la Société de l'assurance automobile du Québec invitent les représentants des médias à participer à une opération spéciale pour contrer l'utilisation d'un appareil électronique portatif au volant. Les journalistes sont...

à 04:10
AltitudeOne Aviation Ltd (« AltitudeOne Aviation ») est une entreprise créée conjointement par LetterOne Treasury Services SA (« L1 Treasury ») et Airborne Capital Limited (« Airborne Capital »)   AltitudeOne Aviation va investir dans un...

à 03:30
L'investisseur immobilier GreenOak a fait part aujourd'hui de son...




Communiqué envoyé le 20 décembre 2017 à 18:27 et diffusé par :