Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Entreprises conjointes, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

Une grande coalition demande au gouvernement fédéral de créer un Conseil national de politique alimentaire



Les Aliments Maple Leaf Inc. (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

La Fédération canadienne de l'agriculture (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

La fondation de la famille J.W. McConnell (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

Réseau pour une alimentation durable (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

Arrell Food Institute à l'Université de Guelph (Groupe CNW/Les Aliments Maple Leaf Inc.)

OTTAWA, le 18 déc. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada va de l'avant avec l'élaboration d'Une politique alimentaire pour le Canada, l'indispensable politique qui unira les aspects sociaux, environnementaux et économiques du système alimentaire en un cadre politique intégré. Pour assurer le succès de la mise en oeuvre de cette politique à volets multiples, une vaste alliance de plus de 50 groupes des secteurs de l'industrie alimentaire, la société civile et l'agriculture demande au gouvernement fédéral de créer un Conseil national de politique alimentaire.

Un Conseil national de politique alimentaire rassemblerait les intervenants principaux de l'ensemble du système alimentaire pour travailler en collaboration avec le gouvernement. Il fournirait une expertise diversifiée et des conseils fondés sur des données probantes sur la manière de progresser vers un système alimentaire qui favorise mieux l'avènement d'une nation plus saine, équitable, durable et prospère.

On s'attend à ce qu'Une politique alimentaire pour le Canada soutienne les ambitieux objectifs de croissance économique agroalimentaire du Canada tout en intégrant des exigences essentielles en matière de sécurité alimentaire, de santé et sécurité et de durabilité environnementale. Alors que la politique fournira un cadre d'action, il restera beaucoup à faire pour mieux aborder les défis et les possibilités au sein de notre système alimentaire, inciter les intervenants à participer et passer de la formulation à la mise en oeuvre de la politique. Certains de ces défis comprennent les quatre millions de Canadiens qui vivent dans l'insécurité alimentaire, les niveaux élevés de maladies liées au régime alimentaire, ainsi que l'atténuation des changements climatiques et l'adaptation aux changements climatiques; il existe aussi des occasions considérables de faire augmenter la confiance du public et de faire progresser les objectifs du Canada sur la scène du commerce international.

Reconnaissant cette complexité, le Comité permanent de l'agriculture et de l'agroalimentaire de la Chambre des communes recommande une série de mesures à l'appui de l'élaboration d'Une politique alimentaire pour le Canada. Dans son rapport publié le 11 décembre, le comité a recommandé au gouvernement de créer un conseil consultatif permanent composé d'intervenants multiples. 

« Je félicite le gouvernement fédéral pour son leadership et son approche consultative envers l'élaboration d'une politique alimentaire nationale en tant que base d'un système alimentaire plus durable, affirme Michael McCain, président et chef de la direction des Aliments Maple Leaf. Mais les gouvernements ne peuvent pas tout faire - le monde des affaires et la société civile doivent s'engager et faire partie de la solution. Un Conseil national de politique alimentaire offre le meilleur moyen de favoriser la prise de mesures audacieuses qui reposent sur la force des preuves et de la collaboration. »

« Une politique alimentaire nationale est depuis longtemps une priorité pour les agriculteurs canadiens, déclare Ron Bonnett, président de la Fédération canadienne de l'agriculture. La FCA accorde son appui à un conseil de gouvernance aux intervenants multiples comme moyen de veiller à ce que les fermiers aient leur place à la table du développement d'une politique alimentaire. Nous le voyons comme un important forum où chacun peut partager ses perspectives et encourager le dialogue. Par le biais de discussions communes, nous pouvons éclaircir les perceptions fautives et identifier les occasions où les agriculteurs peuvent aider à répondre à la demande croissante des consommateurs. »

« Le secteur à but non lucratif est extrêmement bien renseigné et engagé à faire progresser un système alimentaire plus équitable et durable; il représente une voix importante qui n'a pas encore été intégrée à l'élaboration d'une politique alimentaire, affirme Diana Bronson, directrice administrative du Réseau pour une alimentation durable (Food Secure Canada). En apportant une plus grande diversité aux négociations, nous nous assurerons que les questions liées à la société, l'environnement et la santé reçoivent une attention appropriée, tous en communiquant des pratiques communautaires novatrices à la table d'élaboration de la politique. »

« La collaboration avec la communauté universitaire et le milieu de la recherche est une nécessité du processus, dit Evan Fraser, directeur de l'Arrell Food Institute à l'Université de Guelph et titulaire d'une chaire de recherche du Canada au Département de géographie. Et par le biais d'un rigoureux processus de recherche, nous avons pu distiller les pratiques exemplaires de conseils de politique alimentaire de partout dans le monde afin de pouvoir offrir nos recommandations au gouvernement canadien. »

Plus de 40 000 Canadiens ont répondu aux consultations en ligne d'Une politique alimentaire pour le Canada, démontrant clairement qu'ils s'intéressent à l'avenir de notre système alimentaire. Un Conseil national de politique alimentaire créerait un forum dans lequel cette conversation pourrait se poursuivre et incorporer les voix diverses de tous les Canadiens.

Le groupe de travail ad hoc fut formé au début de 2017 avec l'Arrell Food Institute à l'Université de Guelph, la Fédération canadien de l'agriculture, le Réseau pour une alimentation durable, les Aliments Maple Leaf et La fondation de la famille J.W. McConnell en tant que membres fondateurs. Cette proposition s'est mérité le soutien d'une large représentation des entreprises, des organismes sans but lucratif et des organismes sectoriels d'un bout à l'autre du Canada dans une lettre envoyée la semaine dernière au ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay.

Pour obtenir davantage de contexte, veuillez consulter la lettre conjointe et le rapport La question d'un Conseil national de politique alimentaire.

À propos de l'Arrell Food Institute à l'Université de Guelph : Fondé en 2017, l'Arrell Food Institute transforme les systèmes alimentaires mondiaux et élève la place qu'occupe le Canada au sein de l'économie de l'alimentation mondiale. Il s'établit sur la base des forces de calibre mondial qu'offre l'Université de Guelph dans tous les aspects de la recherche et l'éducation sur l'alimentation et deviendra le leader mondial de l'innovation en alimentation et en agriculture.

 À propos de la Fédération canadienne de l'agriculture : Formée en 1935, la Fédération canadienne de l'agriculture représente une voix unie qui s'exprime au nom des agriculteurs canadiens. Elle occupe toujours sa place aujourd'hui en tant qu'organisme d'encadrement national financé par les agriculteurs qui représente à la fois les organisations agricoles provinciales à vocation générale et les groupes nationaux de producteurs. Par l'intermédiaire de ses membres, la FCA représente environ 200 000 familles d'agriculteurs.

À propos du Réseau pour une alimentation durable : Le Réseau pour une alimentation durable (Food Secure Canada) est une alliance pancanadienne d'organismes et de personnes qui travaillent ensemble pour faire progresser la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire par le biais de trois objectifs alliés : zéro faim, aliments sains et salubres et systèmes alimentaires durable.

À propos des Aliments Maple Leaf : Les Aliments Maple Leaf Inc. est une entreprise phare spécialisée en produits de protéines qui fabrique des aliments novateurs de qualité supérieure commercialisés sous des marques nationales comme Maple Leaf®, Prime de Maple Leaf®, Natural SelectionsMD Maple Leaf®, Schneiders®, Country NaturalsMD Schneiders®, MinaMD et Lightlife®. Maple Leaf emploie environ 11 500 personnes et exerce ses activités au Canada, aux États-Unis et en Asie. Son siège social se trouve à Mississauga, en Ontario, et ses actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole MFI.

À propos de La fondation de la famille J.W. McConnell : La fondation de la famille J.W. McConnell est une fondation canadienne privée qui élabore et applique des démarches novatrices aux défis sociaux, culturels, économiques et environnementaux. Nous le faisons en accordant des subventions et en investissant, en faisant augmenter la capacité, en convoquant et en créant conjointement avec des titulaires de subvention, des partenaires et le public.

l'Arrell Food Institute à l'Université de Guelph - www.arrellfoodinstitute.ca

La Fédération canadienne de l'agriculture - www.cfa-fca.ca/fr

Le Réseau pour une alimentation durable - www.foodsecurecanada.org/fr

Les Aliments Maple Leaf Inc. - www.mapleleaffoods.com/fr

La fondation de la famille J.W. McConnell - www.mcconnellfoundation.ca/fr

SOURCE Les Aliments Maple Leaf Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:34
Pour qu'une économie soit vigoureuse, elle doit pouvoir compter sur une classe moyenne forte où tous ont une chance réelle et égale de réussir. En dépit du fait qu'ils représentent le segment de la population canadienne qui croît le plus rapidement,...

à 18:12
Schoeller Packaging détiendra 100 % de Schoeller Allibert, l'un des plus grands fabricants européens de systèmes d'emballage en plastique consignés. Brookfield Business Partners et ses partenaires institutionnels (collectivement, « Brookfield »)...

à 17:05
IAMGOLD Corporation (« IAMGOLD » ou la « Société ») annonce ses résultats préliminaires d'exploitation de 2017 et ses prévisions pour 2018. « Comme l'indiquent les chiffres préliminaires, nous avons connu une bonne performance opérationnelle encore...

à 16:54
Trois clubs de motoneige et de VTT de la circonscription de Pontiac se partageront une aide financière de 264 883 $ (voir la liste en annexe). Ces sommes serviront à réaliser des projets qui permettront d'assurer l'entretien des sentiers, ainsi que...

à 16:20
La ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Jane Philpott, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, ainsi que la ministre des Services aux citoyens de la...

à 16:15
Pour assurer le maintien en bon état ainsi que la réhabilitation des établissements scolaires de la région des Laurentides, un investissement de plus de 53 millions de dollars a été annoncé aujourd'hui. Cette aide financière provient de l'enveloppe...




Communiqué envoyé le 18 décembre 2017 à 06:00 et diffusé par :